Kaboom - Tome 2 : Dispute

Ecrit par
MrBrosse

upload/2179.jpg



upload/2174.jpg


- Tu vas pas recommencer, répondis-je. Il y a plein de trucs à faire : lis des livres, joue à la console ou regarde la télé pour apprendre comment vivent les humains…
- Mais euh !!! râlait Kaboom, tapant des poings sur l’oreiller. Pourquoi je peux pas sortir de l’appart’ ?
- Je te l’ai déjà dit : si tu sors, tu vas encore faire du grabuge et ça va me retomber dessus.
- Maaaiiiiissss !!!! recommençait Kaboom, tapant de plus bel sur le pauvre oreiller.

Elle marqua une pause en me regardant préparer mes affaires pour l’école, puis repris :

- Et si je t’accompagnais à l’école ?? Je serai sage et tu pourras me surveiller. T’es d’accord, hein dit, t’es d’accord ??
- …Il en est hors de question, répondis-je, fermement.

Elle venait alors se placer devant moi et me fit son regard de chien battu :

- S’il te plait ?? dit-elle avec une petite voix.


- …Bon d’accord, abandonnais- je. Mais tu devras faire tout ce que je te dis d’accord ?? Déjà tu ne dis à personne que tu es une extraterrestre, ok ? Je trouverai une excuse…
- Oui, pas de problème !!!! s’esclaffa-t-elle, en esquissant un grand sourire.
- Bon alors on y va, parce que je vais encore être en retard !!!

Nous traversions donc les rues de Strasbourg aussi vite que possible, Kaboom derrière moi.
Je la voyais tellement épanouie à l’idée de pouvoir venir avec moi.
Enfin, nous arrivions à l’école. Mon prof me regardait de nouveau avec un regard dépité :

- Une fois de plus, tu es en retard. Il faudrait que tu apprennes à être plus responsable Thomas.

Il vit alors Kaboom, derrière moi, qui regardait tout autour d’elle avec de grands yeux. Mon prof reprit :

- Thomas, qui est cette petite fille ? en pointant du doigt Kaboom.
- Ah, elle !! Euh c’est…ma cousine !!! Elle vient du Japon, ce qui explique la couleur de ses cheveux !! Elle reste un peu en France pour…
- Bonjour tout le monde !!! me coupait Kaboom, en s’adressant à la classe et au professeur. Je me présente : Kaboom, originaire de la planète Niro et chasseuse de prime universelle. Enchantée !!

… Quoi ?! Elle ne venait pas de dire CA à haute voix tout de même ?!! Alors qu’elle faisait apparaitre plein d’objets avec sa ceinture, je restais bouche bée à côté d’elle, espérant que tout ça n’était qu’un cauchemar. Je me rassurais alors, me disant que mes camarades et mon prof n’étaient pas aussi naïfs et n’allaient pas croire tout cela.
C’est alors que ma classe me passait devant et entourait Kaboom, émerveillée :

- T’es vraiment une extraterrestre ?! Demanda alors Sylvain, l’un de mes camarades.
- Oui, oui, comme je vous l’ai dit !!! Répondit Kaboom en souriant.

Je regardais mes amis, ainsi que mon prof, la bombarder de questions :


- Et tu as un vaisseau spatial ?! demandait Julien.
- Oui, mais là il est endommagé c’est pourquoi je reste sur Terre.
- Tu disais que tu étais chasseuse de primes ?! C’est vrai ?! demandait Alexandre.
- Oui, c’est ça !!! Je capture les brigands grâce à mes armes et reçois un paiement de la part de la police spatiale.
- Et est-ce que tu fais caca, comme nous les humains ?? demanda soudainement l’un de mes camarades.
- CA VA PAS LA TETE DE LUI DEMANDER CA ?!?! intervenais-je alors.
- Oui, oui, je fais caca, répondit calmement Kaboom.
- MAIS REPONDS PAS TOI !!!!!!!!

Après une demi-heure de questions, plus ou moins intelligentes, le cours commençait enfin. Kaboom s’était installée à l’arrière et dessinait en sifflotant.
Le prof repris alors :

- Bien, que cette rencontre ne nous éloigne pas du programme de cette année. Je vous avais demandé pour aujourd’hui un premier scénario pour votre histoire. Je vais passer pour voir ce que vous avez à me proposer.

… Un fois de plus, les devoirs m’étaient sortis de la tête !! Le prof commençait déjà à passer à travers les rangs, il me fallait une idée et vite !!! C’est alors que j’eu une illumination. Je pris une feuille et écrivis le plus vite possible. Mon prof me rejoignait alors :

- Je peux voir Thomas ?
- Bien sûr !! Tenez !!! lui donnant la feuille, sur de moi.
- … « Une extraterrestre aux cheveux bleus atterrit un jour sur Terre et posa quelques problèmes à un humain nommé Thomas. Ensembles, ils vont vivre plein d’aventures…. »,
lisait alors mon prof. Tu t’es inspiré de Kaboom pour ton histoire ?!!
- Euh oui, pourquoi il ne fallait pas ??
- Au contraire !!! C’est fantastique !! Tu pourras raconter à ton public ce qui s’est réellement passé sous forme d’une histoire fictive !!!
Je suis fan !!
- Vraiment ?! Merci msieur !!


upload/2175.jpg


Je fis alors un pas en arrière, alors qu’au même moment, Kaboom préparait une cuillère de cette vilaine mixture :

- Tiens vas y goute !! me dit-elle en me tendant la cuillère, avec un combo de tout ce qu’il y avait de dégoutant dans le plat.
- Euh… C’est que je n’ai pas très faim là Kaboom, hé hé… m’exclamais-je alors, en reculant doucement.
- Aha mais si, fais pas ton timide !!!

Elle me fourra alors la cuillère toute entière dans la bouche. Je sentais le tentacule s’agité sur ma langue.
Je me précipitais dans les toilettes et vomi dans la cuvette :

- BEEEUUUAAARRRRGGHHH !!!!
- Alors ?! C’est bon ?? me demandait Kaboom, encore dans la cuisine, le plat dans les mains.
- C’EST DEGUEULASSE !!!!!!!


upload/2176.jpg


- AAAAAHHHHHHH !!!! M’écriais-je, à la vue d’un immense trou dans le mur de mon appart’ !!!
- Le calibreur de force ne doit pas bien fonctionner on dirait, chuchotait Kaboom, en regardant son arme.

Je tapais alors du poing sur le bureau. Kaboom surprise, se tourna vers moi. Je lançais alors d’une voix puissante :

- J’en ai assez !! Depuis que tu es arrivé sur Terre, il ne m’arrive que des problèmes…et il s’avère que tu en es la source !!!! J’en ai plus que marre de réparer les bêtises d’une gamine inconsciente !!! Tu resteras dans l’appart’ aujourd’hui, interdiction de sortir !!! et tu répareras le trou dans le mur !!!
- Mais Thomas, dit-elle d’une petite voix honteuse, quelques larmes aux yeux, je suis désolée….
- Pas d’excuse !! ma décision est prise. Et ne pense pas que c’est fini, on en reparlera ce soir !!!

Je claquais alors la porte et partis en direction de l’école, laissant Kaboom assise sur la chaise du bureau, regardant en direction de la porte d’entrée…


Quelques minutes plus tard, en salle de classe, le prof notait des choses au tableau que j’imaginais importantes. Mais je n’avais pas la tête à ça : je repensais à ce qui venait de se produire : n’avais-je pas été trop dur avec elle ??

C’est alors qu’Adrien s’adressait à moi :

- Hey !! Si tu fais pas au moins semblant, tu vas encore te retrouver avec du travail en plus.
- …hum ouais, je pensais juste à autre chose…
- Il s’est passé quelque chose avec Kaboom ?? c’est pour ça qu’elle n’est pas là aujourd’hui ??

Je lui expliquais alors la situation le plus discrètement possible. Après avoir tout compris, il me dit :

- Tu sais je ne pense pas qu’elle l’ai fait exprès. Ca ne doit pas être facile pour elle de devoir vivre dans un monde dont elle ne connait pas le fonctionnement, les coutumes ou les habitudes à avoir. Elle essaye de faire son possible pour s’intégrer, c’est tout…

Adrien avait tout à fait raison. Kaboom essayait juste de trouver sa place sur cette planète. Au lieu de la disputer comme je l’ai fait, j’aurais dû l’encourager. Je n’ai vraiment pas été bon sur ce coup là…

- J’irai m’excuser lors de la pause de midi, expliquais-je à Adrien. J’aurai le temps de retourner à l’appart’ si je me contente d’un sandwich.

A la fin de la matinée, je me rendis donc à mon appart’ le plus rapidement possible, pour faire mes excuses à Kaboom. A peine rentré dans le logement, je commençais à la chercher en l’appelant. Je n’obtins aucune réponse. En m’avançant, je m’aperçu qu’elle n’était plus dans l’appart. Le trou était caché par quelques planches de bois clouées au mur et ses affaires étaient toujours dans la pièce : j’en déduisais qu’elle n’était pas très loin et qu’elle allait revenir. Mais où était-elle donc passée ?

Un petit appareil posé sur mon bureau attira mon attention. C’était le biper de Kaboom, l’objet qui lui indiquait ses différentes missions. Elle avait surement dû oublier de le reprendre, chamboulée par notre dispute.


upload/2177.jpg


Kaboom était à terre, des petits éclairs tournaient autour d’elle. Face à elle, l’extraterrestre, qui avait pris forme humaine grâce à un système de camouflage, faisait danser cette énergie bleutée autour de son corps. J’étais persuadé que c’était lui qui la contrôlait, même si j’ignorais comment.


- AHAHA !!!!s’esclaffait l’extraterrestre, tu prétends être une chasseuse de prime ?! Tu ne m’arrive même pas à la cheville !!

Sans perdre de temps, je me plaçais devant Kaboom pour la protéger, faisant face à l’extraterrestre. Dire qu’il y a encore quelques jours, j’avais fait complétement l’inverse :

- Hein ?! lançait le criminel, étonné. T’es qui toi ?! tu vois pas qu’on est occupé ??

Je tournais la tête vers Kaboom :

- Kaboom, ça va ?! T’es pas blessée ?
- T’inquiète pas Thomas, répondit-elle, difficilement. C’est juste quelques blessures superficielles dues à l’énergie protonique qu’il utilise : je vais bien. Mais qu’est-ce que tu fais ici ?
- J’étais venu m’excuser…J’ai compris que ça devait être dur pour toi de vivre sur une planète qui n’est pas la tienne. Je ferai tout mon possible pour t’aider à t’intégrer, et en échange tu m’apprendras comment on vit dans l’espace. L’effort ne doit pas se faire que dans un seul sens…

Kaboom me regardait avec des grands yeux, puis me répondit avec un grand sourire :

- Hi hi, merci Thomas !!! je ferai de mon mieux!!

Alors que l’on discutait, l’extraterrestre essayait de capter à nouveau notre attention :

- Hé !! Vous m’avez oublié ?! c’est par ici que ça se passe…

Sans grand succès. Kaboom reprit alors :

- Mais alors Thomas, mon plat il était pas si mauvais que ça !!
- Quoi ?! criais-je, j’ai failli y rester !!! C’était vraiment horrible oui !!
- Hein ?!?! Répondit Kaboom toute choquée. Mais j’ai respecté la recette à la lettre !!

De nouveau l’extraterrestre criait dans notre direction :

- Ohhh !! J’aime pas trop comment vous m’évitez là ! Vous avez trop peur de moi c’est ça ?!


D’un seul coup et en même temps, Kaboom et moi tournions nos têtes dans sa direction et hurlions d’une seul voix, agacés :

- T’as pas bientôt fini de gueuler ?! Tu vois pas qu’on parle là ?!

Le criminel surpris par cette réponse, pris un air beaucoup plus sérieux. Il concentrait ses éclairs en une seule sphère qui grossissait entre ses mains :

- Vous allez regretter de m’avoir parlé comme ça !!!!

Il lançait alors sa boule d’éclair dans notre direction. Par reflexe, je me replaçais correctement devant Kaboom, pile dans la trajectoire du projectile. Et je fermais les yeux.

…Hein ?? Quelques secondes après je rouvris les yeux. La boule m’aurait ratée ? Je n’ai rien senti !! Je fixais mon ventre, là où la sphère aurait dû me toucher. Je vis alors quelques petits éclairs crépitaient à cet endroit. Je ne ressentais rien, à peine quelques petites chatouilles. Kaboom s’adressait alors au criminel :

- Euh, tu contrôle les protons, que tu modèles ensuite pour en faire des sortes d’éclairs, c’est bien ça ??
- Euh…ben ouais, répondit l’extraterrestre, confus devant ce spectacle.
- Les protons n’ont aucun effet sur le corps d’un humain…
- HEEEEIIIIIINNNNN ?!!!!

Ces nouvelles données en tête, je faisais craquer les os de mes mains, me préparant au combat :

- Alors comme ça, tes pouvoirs n’ont aucun effet sur moi ? disais-je calmement, la tête baissée et m’avançant tranquillement vers l’adversaire, les poings serrés.
- Hein ?! Nan, attends c’est juste un malentendu !! T’as vraiment cru que j’allais faire du mal à cette petite ?! Tu m’as pris pour qui ? essayait-il de me faire changer d’avis, quelques gouttes de sueur perlant sur son front.


upload/2178.jpg


L’extraterrestre tombait à terre, évanoui sous le choc du coup. Pourtant je n’ai pas eu l’impression d’avoir frappé si fort : je ne suis pas boxeur pro, moi. Kaboom s’approcha de moi et me dit :

- Cet extraterrestre avait peut être une force assez conséquente grâce à ses protons mais il ne devait pas être si résistant au choc, surement de consistance faible.
- J’y suis pas allé trop fort, au moins ? demandais-je, un peu inquiet.
- Naaannn t’inquiète !!! me rassurait Kaboom. Il va juste faire dodo pendant un moment.

Je détournais le regard sur ma montre et me mis à paniquer :

- Ouah, avec tout ça, j’ai pas vu le temps passé !! Je dois retourner en cours. Tu t’occupes de lui ?
- Oui, t’en fais pas, répondit Kaboom. J’appelle la police spatiale tout de suite !!


Je retournais alors en cours, tandis que Kaboom régla l’affaire avec les autorités. Mais plus que tout, j’étais content que nous nous étions réconciliés.

Le soir venu, je rentrais à l’appart, affamé. Avec les évènements, je n’avais pas mangé à midi. J’ouvrais la porte :

- C’est moi, je suis rentré !!!

… Une nouvelle odeur pestilentielle parvenait à mes narines :

-Beurk !!! Kaboom, me dis pas….
- Salut Thomas !! répondit Kaboom, avec de nouveau ce plat dans les mains. J’ai changé la recette, vu que tu n’as pas aimé la première fois.
- Tu rigoles ?!! La seule différence c’est que les tentacules sont rouges maintenant !!!
- Mais non, j’ai rajouté des Chocapics aussi !! Vas-y goute !!

Elle me remit une cuillère dans la bouche. La bouchée connue le même sort que sa sœur jumelle la veille :

- Alors, c’est meilleur non ?! demandait Kaboom
- BEEEAAARRRRKKKKK !!!!



Note de l’auteur :

Tu ne le sais pas mais moi-même, l’auteur, je m’appelle Brosse Thomas. Oui comme l’un des personnages principaux !!! Cela s’explique du fait que cette histoire était destinée en premier lieu aux enfants du centre aéré de ma ville, où je travaille quelques fois. Les enfants là-bas ont insisté pour que je fasse partie intégrante des histoires que je raconte…et voilà. L’histoire ayant eu un tel succès dans ce centre aéré, j’ai décidé de la publier sur ce site. C’est en grande partie grâce à ces enfants que tu peux lire ces lignes maintenant ^^

Pour en revenir au personnage de Thomas, à part le nom, on ne partage pas tellement de point commun : je ne suis pas aussi ronchon et froussard que lui…à moins que...


En cliquant sur le bouton accepter, vous autorisez l'utilisation de cookies ou technologies similaires y compris celles de tiers sur notre site internet. Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et permettent de vous offrir des contenus personnalisés, d'analyser l’audience du site et de partager vos publications.
Paramétrer les cookies