Pensées de ce monde

Ecrit par
lola

Le monde sous marin


Le monde sous marin est un monde tout simplement vrai.
Un monde splendide, secret, où cohabitent des milliers d’espèces. Une cohabitation basée sur l’amour, le partage, la dure loi du plus fort.

Chacun a sa place, chacun a un rôle bien définit. Tout est ordonné, beau et coloré. Des couleurs merveilleuses, des poissons resplendissants.

Un monde où la simplicité domine. La vie sous marine dépasse en beauté tout ce qui se trouve à l’air libre.

Les océans dominent le monde, ils sont nos poumons, notre nourriture, ils nous font vivre. Ils recèlent de nombreux secrets dont on n’a pas la moindre idée.

Un monde immense, qui nous permet à tous, humains et animaux, de vivre. Un monde auquel on n’a pas le droit de toucher.
Il ne nous appartient pas, c’est nous qui lui appartenons.

Malgré tous ces constats, les hommes ne font que détruire cet univers. Pollution, surpêche, destruction et pillage des ressources, menaces d’extinction de nombreuses espèces. Pourquoi ? Dans quel but ? Tout ceci est incompréhensible.

Pourquoi détruire ce qui nous permet de vivre, ce qui fait qu’on existe ? C’est du suicide inconscient, tout simplement.

Il y a peu de temps, nous sommes partis en mer à la recherche des baleines.
Une expérience de pure extase.
De voir ces animaux impressionnants respirer, sortir de l’eau, chanter, c’est un rêve.

Comment faire du mal à un tel animal ? Comment des hommes peuvent ils même imaginer tuer cet être majestueux ? C’est encore inimaginable.
Le roi des océans. Une force et une taille gigantesque, complété par une douceur et une grâce peu commune.
Un être doué d’intelligence, d’élégance, de prestance.
Un animal prêt à tout pour protéger ses petits, leur offrant un amour sans limite.


Que devaient elles penser en voyant quelques pauvres humains sur un bateau ?
Avaient elles peur ou au contraire étaient elles curieuses de nous ?
Nul ne le saura jamais. Cela vaut même mieux pour elles de ne jamais nous connaître.

D’un geste, d’un mouvement du corps, elles auraient pu nous envoyer au fond de l’océan.

Nous ne sommes pas grand chose face à elles. Si faibles, si ignorants, si inconscients.


Une autre expérience similaire m’a bouleversée. Dans un lieu proche du paradis, une rencontre inespérée entre l’homme et la raie Manta.

Il est difficile de décrire avec précision ce que l’on peut ressentir à ce moment là.
La peur que l’on peut éprouver s’évanouit dès qu’on l’aperçoit.

Le temps s’arête alors, et elle entame son vol majestueux tout près de nous, éprouvant peut être elle aussi une certaine crainte.

On ne se lasse pas d’observer sa nage somptueuse, ses mouvements aussi lents que forts, sa rapidité.

Mais elle aussi nous regarde, du coin de l’œil, et l’on se demande alors ce qu’elle peut penser de nous. Probablement de la lassitude !

Le monde sous marin est ainsi bien différent du notre. Si les animaux tue, ce n’est que pour survivre, se défendre, ou se nourrir. Rien d’autre. Aucune violence gratuite, comme on en voit si souvent de nos jours. Juste de l’amour, de la beauté, de la grandeur.

Pourquoi détruire ce monde parfait en tout point ? Encore et éternellement cette stupidité humaine.

Ce fut des instants magiques, qui resteront gravé dans ma mémoire comme une prise de conscience.

Protégeons les océans de la méchanceté et l’ignorance humaine. Défendons ces animaux extraordinaires. Préservons notre pérennité au sein de ce monde.

J’ai eu la chance de vivre des expériences riches et uniques, je voudrais tellement que chacun puisse en faire autant.
Peut être que cela ouvrirait les yeux des hommes sur le caractère exceptionnel de notre monde et l’importance de garder cette harmonie intacte.
Le manque


Ils me manquent tellement.

C’est en étant loin d’une personne que l’on se rend compte à quel point on l’aime.

A quel point on ne la connaît pas.

A quel point il faut rattraper ces instants perdus, car le temps passe et nous enlève les gens qu’on aime.

La vérité éclate avec l’éloignement et le manque. Cette vérité que l’on ne dit pas assez, que l’on cache par pudeur.
Je vous aime papa, maman, mon frère.

Je voudrais revenir en arrière et changer les choses. Leur dire tout ce que je n’ai jamais osé leur dire, partager des moments intimes avec ceux, les impliquer dans ma vie.
Qu’ils connaissant leur fille, sœur devenue adulte.

Qu’on est stupide quand on a 20 ans. Pourquoi faut il souffrir pour se rendre compte de nos erreurs, pour enfin se rendre compte de ce qui est important dans la vie et ce pourquoi il faut se battre et profiter.

Et pourtant en écrivant cela rien n’a changé. Quelle est donc cette barrière invisible qui nous empêche de nous exprimer, de dire aux personnes concernées qu’on les aime, qu’on souffre pour eux, et qu’on voudrait qu’ils fassent le premier pas.

Je sais qu’un jour il sera trop tard, alors je m’en voudrais à vie d’avoir caché mes sentiments.

L’homme et son ambigüité resteront toujours un mystère. C’est là toute notre faiblesse.


Je me sens si égoïste d’être parti de l’autre côté de la planète.

De ne pouvoir les toucher, leur parler, les serrer dans mes bras et leur dire que je les aime, que je les aime d’une force inouïe qui fait couler mes larmes à profusion.

Maman je voudrais te dire merci. Merci de m’avoir inculquer tes valeurs. J’espère que tu seras fière de moi, de ce que je suis devenue.

Papa, toi que je connais peu, je voudrais te dire qu’il n’est pas trop tard. Ouvre moi ton cœur. Je sais que tu as un amour infini à mon égard sans jamais avoir pu me le dire. Nous sommes fait de la même trempe ! J’espère pouvoir un jour te dire ces deux mots qui ont du mal à franchir mes lèvres : je t’aime.

Mon frère. D’éternelles disputes masquant notre amour pourtant évident.

Un gâchis désolant. Un jour viendra mon cœur parlera et l’on pourra rattraper ces instants volés, apprendre à se connaître et à s’aimer, enfin.
En cliquant sur le bouton accepter, vous autorisez l'utilisation de cookies ou technologies similaires y compris celles de tiers sur notre site internet. Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et permettent de vous offrir des contenus personnalisés, d'analyser l’audience du site et de partager vos publications.
Paramétrer les cookies