La Rose Maudite

Ecrit par
grimelins50

La Rencontre

A ce moment là, la porte de la salle s'ouvrit. Kathrine la majestueuse rentra au côté de sa jeune sœur Isabella, je ne voyais qu'elle. Elle avait les cheveux noir ténébreux. Ils étaient longs, ondulés et lui arrivaient jusqu'au bassin. Des sourcils fins et bien taillés. Des grands yeux de tigre,lui donnait un air féroce, tirait légèrement sa couleur de teint pâle, une peau blanche qui brillait à la lumière. Elle avait une bouche pulpeuse et rouge de sang.

Kathrine se déplaçait avec grâce et dignité. Elle portait une robe noir, brodée délicatement avec de la dentelle, la robe avait des diamants sur le col. On aurait dit qu'elle etait née avec cette robe. Je ne voyais pas ses pieds, mais je savais qu'elle portait des talons, ses « Toc-Toc » claquaient au sol. Elle restait cependant assez simple mais c'est cette simplicité qui faisait toute sa splendeur.

Elle finit par arriver devant moi, elle inclina légèrement la tête pour me saluer, puis disparu dans la foule. Je la suivit, jusqu'au jardin, son odeur et sa beauté m’envoûtaient. Elle commença à courir, comme s'il elle savait que je voulais m'approcher d'elle. Elle s'arrêta et me regarda :
- Il est interdit de suivre les femmes Monsieur Torès.
- Votre beauté m'attire, madame Pièrce
Elle fit un léger sourire et mit ses cheveux derrière ses oreilles, comme si elle était intimidé.
- Mon père vous tuerait, s'il vous savez avec moi
- Il ne me fait point peur, vous ne pouvez pas savoir à quels points se désir de vous embrasser est si fort.
- Il est interdit de goûter au fruit défendu, cher Torès
La voix lointaine d'un homme interrompu cette instant :
- Kathrine nous devons partir!
- Oui père, j'arrive ! Je dois vous quitter monsieur Torès, nous aurons d'autres occasion de nous revoir.
- Je ne m'inquiète pas pour cela, madame Pièrce.
Elle m’étreigna et partis, son parfum m'envahit à tout jamais.

Robert Pièrce était le milliardaire le plus connu de San Diego, veuf, il vivait avec ses trois filles. La première Sonia, dite la sorcière, âgée de 27 ans, avait pour habitude de manipuler des objets particuliers, et de pratiquer des rituels, personnes n’osait s'approcher d'elle. La deuxième Isabella âgée de 17 ans, on ne sait rien d'elle, elle est toujours accompagnée de ses sœurs et enfin la dernière Kathrine, la magnifique Kathrine, son charme sensuel, comme hypnotisé, elle pourrait nous demander n'importe quoi, on le ferrait,mais à ce jour aucun homme s'est approché d'elle, à part moi à ce gala. On ne savait vraiment rien sur cette famille, mais dans les encyclopédie, aucun nom de Pierce n'apparaissait, comme s'ils n'avaient jamais existé. Cela m'intriguait énormément. Je décida de faire mes propres recherches. Je quitta San-Francisco pour la Nouvelle-Orléans, là-bas je retrouverait ce que je recherche. Mon ami Orlando m'accompagna dans une bibliothèque, on chercha tous ce qu'il y avait en rapport avec le nom Pierce, la nuit tomba et toujours rien, jusqu'à ce que mon ami m’interpella, un vieux livre, raconta l’exécution d'une certaine Sonia en 1886, mais s'était impossible, improbable même, la seconde sœur de kathrine s'appelle Sonia et nous ne sommes pas en 1886 mais en 1940, sur cette photo, elle lui ressemble tellement, que cela signifie t-il, pour en avoir le cœur net, nous devons lire ce livre.
Le Sacrifice

Nous sommes le 14 Octobre 1886, cette date bouleversera le cœur de toute la famille Pièrce, Sonia Pièrce a été accusée de sacrifice humain, pacte avec le diable et d'avoir kidnappée des dizaine d'enfants, elle sera pendu et brûlée sur un bûcher le 20 Octobre 1886.

Ravagée par cette nouvelle effroyable Kathrine décida d'aller voir le prêtre de l'église. Elle supplia le prêtre d'interdire les habitants de traquer sa sœur.
Le prêtre refusa tans que sa sœur ne sera pas innocenté, il ne peut rien faire. Elle croyait en l'innocence de Sonia mais elle devait aller la voir, elle s'était refugiée chez leur oncle Roward, l'exorciste de cette ville mais personne ne savait vraiment ce qu'il exorcisait. Kathrine frappa à la porte:
- Roward, c'est moi Kathrine. Où est ma sœur ?
- Va-t'en Kathrine! Les gardes vont bientôt arrivés, Sonia est repartis au château, retrouve la! Une dernière chose, rends toi dans la chambre de ta mère, elle y rangeait un grimoire, lis ce grimoire et reviens me voir, dépêche toi , le temps est compté.
- Mais Roward, il faut que tu m'aides...
- Kathrine va-t'en vite!

Elle se hâta d'aller au château. En arrivant, elle s'empressa de rentrer dans la chambre de sa mère, fouillant partout pour retrouver ce fameux grimoire. Elle chercha, chercha, mais en vain aucun grimoire à sa porter. Elle regarda autour d'elle, toucha les murs, quand soudain, elle entendis un bruit comme si ça sonnait creux. Elle chercha de quoi casser le mur, elle prit la table de nuit, la cassa par terre et récupéra un morceau de bois, qu'ensuite elle frappa contre le mur de toute ces forces.
Plus aucuns doutes ce fameux grimoire était bien dans la chambre de sa mère, mais que contenait-t-il? Kathrine ne pouvait pas l'ouvrir, il lui fallait l'aide de son oncle, mais avant de partir, elle chercha sa sœur.
Courant dans tout le château, elle arriva trop tard, Sonia s'était faite arrêté par les habitants, Kathrine n'eu le temps de courir pour les rattraper qu'ils avaient déjà disparu dans la forêt avec elle. Elle devait retrouver son oncle et prouver l'innocence da sa sœur. Son père avait fuis le pays avec sa petite sœur pour son bien.

En cliquant sur le bouton accepter, vous autorisez l'utilisation de cookies ou technologies similaires y compris celles de tiers sur notre site internet. Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et permettent de vous offrir des contenus personnalisés, d'analyser l’audience du site et de partager vos publications.
Paramétrer les cookies