Avekit : les dissidents de Kaas City

Ecrit par
christophedlr

Fille à papa



Alors qu'Avekit, Agent des Services Secrets de l'Empire, était en mission, son supérieur le contacta par holo-comunicateur.

Le seigneur Dark Jadus du Conseil Noir voulait le voir au plus vite dans ses appartements de Kaas City.

Devant abandonné sa mission en cours, Avekit se rendit sur place. Cependant à son arrivé, la Garde Noire ordonna que Kaliyo Djanis, sa partenaire depuis la planète des Hutts : Hutta, resta dans le couloir.

S'exécutant, Avekit demanda à Kaliyo de rester donc dans le couloir et d'attendre la fin de l'entrevue avec le puissant Sith.

Avekit apprit de la part de Dark Jadus, la présence de dissident au pouvoir en place et reçut pour mission de s'en débarrasser.
Sortant alors des appartements du Sith, il eu un appel d'Observateur 2 qui l'envoya à la Cantina.
Arrivé à la cantina de Kaas City sur Dromund Kaas, Avekit eu l'information qu'il lui fallait : il devait réussir à rentrer dans l'atelier de Theovor Mindak. Hélas se ne serait pas facile, en effet l'ingénieur de génie réside au sein de la demeure du Seigneur Grathan, un Sith du Conseil Noir.

Seule solution pour s'introduire dans l'atelier : obtenir les codes de la part de sa fille. Montant à un salon privé de la cantina, Avekit trouva la fille de Theovor.

Heureusement, l'agent secret avait le droit d'utiliser tout les moyens qu'il voulait pour obtenir ces précieux codes d'accès.

Après avoir assisté à une scène de rupture entre la fille et Obenth, Avekit commença à discuter avec celle qui lui donnerait les informations si précieuses.

Après une rapide discussion et Kalyio qui partie s'occuper d'Obenth afin de l'éloigner un peu et qu'il cesse de se mêler des affaires des autres, Avekit commença à séduire la fille de Theovore.

Ainsi il peut obtenir avec une grande facilité les codes d'accès à l'atelier de son père. Avekit se mit alors en route vers la demeure du Seigneur Grathan ; malheureusement le domaine est très bien gardé.

Une chance que l'Agent Secret soit expert en dissimulation. Ainsi, accompagné de sa partenaire Kalyio Djanis, il se rendit jusqu'au palais de Grathan afin d'obtenir un passe d'accès sur un garde.

La demeure de Grathan



Utilisant sa capacité de dissimulation, Avekit rentra sans difficulté au sein du complexe principal du Seigneur Grathan.

Une fois dans la salle principale, il prit un des escaliers et une fois arrivé en haut, s'approcha discrètement d'un des gardes.

Il lui planta alors sa dague dans le dos par surprise en sortant de l'ombre. Le gardes se retourna, hurlant de douleur et titubant.

Son collègue se mit à attaquer Avekit, mais Kalyio commençait déjà à s'occuper de son cas, ce qui laissa un peu de répit à l'agent des services secrets de l'empire.

Avekit en profita pour planter des épines empoisonnées dans le garde qu'il venait de poignarder, puis il l'acheva avec son arme.

Il fallait maintenant s'occuper du collègue, qui devait composer avec les tirs de Kalyio ; l'agent secret en profita alors pour poignarder le seconde garde, déjà affaiblit qui hurla de douleur. Un tir plus tard, et ce dernier n'était plus un problème.

Avekit et Kalyio prirent alors le passe et se rendirent à l'atelier de Theovore.
Repassant dans l'ombre afin de ne pas être détecté par les autres gardes du complexe, ils prirent le chemin de l'atelier, passant devant de nombreux gardes sans s'arrêter afin de ne pas être détecté.

Arrivé devant la porte, ils durent sortir de l'ombre afin d'actionner le déverrouillage de la porte, puis ils repartirent dans ces même ombres afin de ne pas être vus.

Une fois qu'ils avaient pénétré dans l'atelier, ils tombèrent sur la personne qu'ils recherchaient : Theovore Mindak.

Ce dernier commença à se plaindre de l'utilisation des codes de sa fille, et qu'il se vengerai qu'importe ce que l'on ai fait subir à sa fille.

Monsieur étant dans tout ses états, quand Avekit lui expliqua que sa fille allait bien. D'après le bonhomme, on ne va jamais bien quand on fait la rencontre d'un membre du SIS.

Effectivement, tromperie, menace voir exécutions sont le lot quotidien des agents des Services Secrets de l'Empire ; mais là aucune menace, juste un peu de séduction.

Avekit tenta de calmer Theovore et de parler calmement, mais ce dernier ouvrit alors le feu. Avekit n'avait pas le choix : il devait répliquer et donc le tuer.
Se mettant à couvert derrière des fûts, Avekit se mit à tirer en direction de Theovor, Kaliyo en fit d'ailleurs de même.

Très vite Theovor commença à se tordre de douleur, mais il continua à tirer là sans bouger accompagné par quatre droïdes.

Pendant que Kaliyo détourna son attention, l'Agent Secret évita au mieux les tirs des droïdes de combat, et s'approcha de Theovor lui plantant alors des épines empoisonnées dans la poitrine.

Profitant du chaos, il lui planta sa dague dans le cou. Theovor n'était plus une menace, Avekit le termina d'un tir dans la tête et envoya des grenades sur les droïdes qui furent alors réduit en poussière en quelques secondes.

Il ne restait qu'une seule chose à faire : fouiller les ordinateurs de Theovor Mindak.
Une fois la fouille terminée, il reçut un appel sur son holo-communicateur : c'était Observateur 2 indiquant télécharger les données de l'ordinateur.

Parmi des données totalement inutile, Observateur 2 trouva des données avec un très haut niveau de cryptage, des données apparemment très importante. Avekit reçut l'ordre de rentrer au QG du SIS et d'aller voir son supérieur : Cerbère.
Arrivé au QG, avant d'aller voir son supérieur, Avekit alla voir Kria, l’entraîneuse des agents du SIS, qui lui permis d'apprendre deux nouvelles techniques dont une technique de soin.

Arrivé devant Cerbère, une holo-communication avec le Dominateur, le vaisseau de Dark Jadus fût établie. En effet, le puissant Sith veut surveiller tout ce que fait le SIS.

Lors du briefing, Avekit appris que les dissidents veulent attaquer les anciennes conduites de Kaas City en faisant surcharger le réseau électrique.

L'accès aux conduites est prévu à partir du Temple Noir, un lieu de recueillement des Sith, similaire au Temple Jedi.

Les dissidents n'espères pas s'en sortir, donc ils feront tout pour faire sauter les conduits. Cerbère voulait envoyer plusieurs hommes là-bas, mais Dark Jadus refuse de souiller le Temple Noir.

Avekit fût désigner pour s'en charger seul - Avec sa partenaire bien entendu - Devant donc les ordres donner par le puissant Sith, Avekit se mit en route afin de désamorcer trois bombes des dissidents et les empêcher de mener à bien leur plan.

Le Temple Noir



Avekit avait sa mission : empêcher les dissidents au pouvoir, de faire sauter des conduits d'énergies passant sous Kaas City à partir du Temple Noir. Il se rendit sur place avec un speeder.

Arrivé à l'avant-poste, il lui restait encore du chemin à faire ; il sortit alors son propre speeder afin de continuer son chemin. Mais devant la masse d'ennemis, il changea d'idée et passa dans l'ombre. Le chemin se ferait donc à pied mais à l'abri des regards et de la menace.

S'arrêtant quelques instants devant les marches du temple, il regarda la structure. Se tournant vers Kaliyo, il lui dit que c'était laid ; sa partenaire, toujours le mot pour rire mais qui donne plutôt envie de tenir sa langue si on veut pas qu'elle la coupe, enchaîna sur le fait que le temple doit donner des cauchemars.

La pause se termina rapidement et les deux agents du SIS montèrent les marches et pénétrèrent dans le temple sacré.

Les soldats postés juste devant l'entrée semblent avoir des comportements bizarre, comme s'ils étaient possédés ou pris de folies. Avekit se demanda ce qui fût responsable de cela, est-ce que le temple cache un lourd secret ?
Une fois dans la grande salle composant le temple, partout des explorateurs, des gens pris de folies ou possédés tout comme les gardes. L'endroit n'est pas hospitalier du tout, il y règne comme un sentiment d'insécurité, un malaise donnant plus envie de gerber qu'autre chose.

Avekit était habitué dans le monde des Sith à tout ce qui attise la peur, la haine, la souffrance. Lui même avait recourt à la torture ou autres actes immoraux suivant les besoins, mais ici dans ce temple on dirait qu'il dort un mal plus dangereux encore que le plus puissant des Siths.

Après avoir descendus des escaliers en colimaçon, Avekit se retrouva dans une salle suspendue au-dessus de conduites d'énergie. C'est l'endroit qu'il cherchait, mais les dissidents sont présent eux aussi.

L'agent va devoir sortir de l'ombre et les tuer pour se frayer un passage et désamorcer les bombes.

Le meilleur endroit où commencer, était à l'autre bout de la salle où une bombe était en place et pour seul ennemi, le chef des dissidents. Une aubaine pour Avekit et Kaliyo.

Sortant de l'ombre par surprise, Avekit lui planta des aiguilles empoisonnées dans le dos, lui donnant ensuite deux coups de couteaux dans le dos le chef des terroristes eu à peine le temps de comprendre ce qu'il se passait.
Cependant ce dernier avait une sacrée résistance, il fût plusieurs aiguilles empoisonnées, pas moins de trois grenades et quatre coups de couteaux supplémentaires et deux tirs bien placé pour en venir à bout.

Son armure était très résistante, mais ils en vinrent à bout et désamorcèrent la bombe numéro deux. Plus que deux bombes et c'est bon.

Les ennemis étant assez proche les uns des autres, il n'était plus possible de les prendre par surprise. Avekit y alla alors de son arme, dégommant alors quatre terroristes il désarma la bombe numéro trois.

Une grenade bien envoyée sur une caisse d'explosif, permit alors de tuer un des deux autres dissidents et blessa mortellement le second qui mourut après un seul tir. Ils purent alors désarmer la troisième et dernière bombe.

Se rendant ensuite au poste de contrôle principal des conduites, Avekit et Kaliyo tombèrent sur un autre dissident, mais ce dernier blessé déposa de suite les armes.

L'agent du SIS appris par ce terroriste, la présence d'autres cellules dissidentes sur d'autres planètes. Finalement le SIS allait avoir un sacré boulot sur les bras.
Le terroriste demanda ensuite à Avekit de le tuer, mais ce dernier ne faisait usage de la violence qu'en cas de besoin. Finalement, donnant un stimpack au dissident, il lui permit de partir libre et en vie.

L'homme pris le stimpack et promit d'aller se rendre aux autorités de l'empire, préférant être torturer à mort que de rester dans le temple. Il parla d'histoire de fantômes qui allaient venir le tuer ; le pauvre, il avait apparemment perdu la raison.

Avekit repartit au QG du SIS afin de faire son rapport à son supérieur.
A son arrivée, Cerbère, Observateur 2 et Observateur 3 étaient entrain de réagir face à la destruction du Dominateur, le vaisseau de Dark Jadus.

Cela veut-il dire que le puissant Sith a été tué ? Quelle joie se serait pour Avekit, qui n'apprécie pas la politique Sith ; mais ce qui était mauvais pour le SIS était mauvais aussi pour lui.

Selon les différents rapport, aucun survivant du vaisseau, Avekit allait donc pouvoir danser sur la tombe du Seigneur Jadus.

Il semble que se soit une attaque des dissidents. Certains des membres tentèrent de quitter Kaas City dans un vaisseau, les forces de sécurités voulant les en empêcher, Cerbère donna ordre qu'Avekit s'en charge afin de les avoir vivants et non mort.

La mission : utiliser un droïde SEC-S afin de détruire l'hyperpropulsion du vaisseau et récupérer les donner de l'ordinateur.

Remettre un peu d'ordre



Avekit se rendit à l'aire de chargement A3 tout en étant dans l'ombre comme à son habitude.
Après un combat acharné, il put glisser le SEC-S à bord du vaisseau et repartir ensuite au QG du SIS.

De retour au QG, Cerbère le félicita pour son travail. Observateur 3 obtint tout le contenu de l'ordinateur de bord et put envoyer les forces de sécurités pour capturer les dissidents.

Un certaine Aigle envoya un holo-enregistrement à travers toute la cité, faisant l'apologie de la haine envers l'empire qui n'aurait pas respecté les engagements fait au peuple.

Avekit reçut sa nouvelle mission : traquer Aigle et ses cellules dissidentes, les éliminer les uns après les autres.

Avekit reçut un nouveau nom : Opérateur 9, ainsi qu'un vaisseau et le privilège de pouvoir recruter ses propres agents secrets.

Opérateur put alors se diriger vers le spatioport de Kaas City pour sa nouvelle mission.
En cliquant sur le bouton accepter, vous autorisez l'utilisation de cookies ou technologies similaires y compris celles de tiers sur notre site internet. Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et permettent de vous offrir des contenus personnalisés, d'analyser l’audience du site et de partager vos publications.
Paramétrer les cookies