Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

6 commentaire(s)

que le dernier s’était avéré être un jaloux maladif et l’avant dernier un homme marié. Elle jeta un coup d’œil à Flavien, et pensa, il a beaucoup de charme, que peut-il bien cacher comme défaut ! Quel age pouvait-il avoir ?; se demanda t-elle , peut être trente trente-cinq ans ..
C’est alors que Flavien demanda en souriant :
- « Alors ou les cachez vous ces photos. »
- « Dans l’ordinateur devant vous, vous avez de la chance , ma mère en a fait mettre sur cd et m’en a envoyé quelques unes . Virginie et moi à la maternelle, à la montagne , enfin ce genre de chose ! »
- « Parfait ! »
Une heure et demi plus tard, Emilie avait sorti quelques unes des photos sur son imprimante couleur. Flavien se montra satisfait. Alors, Emilie lui demanda :
- « En tant que témoin, le nuit va être longue, voulez vous un café ? »
- « Oui merci. »
Emilie se rendit dans la cuisine et prépara la cafetière, pensive. Elle sursauta lorsqu’elle s’aperçut que Flavien était prés d’elle. Alors, il demanda soucieux :
- « Vous ne m’avez pas l’air ravi de participer à ce mariage, je croyais que toutes les femmes aimaient les mariages ?! »
Emilie soupira et lui expliqua la situation, alors il sourit et déclara :
- « Pour ce qui est du cavalier, je suis venu sans cavalière aussi, alors je peux être le votre si vous voulez… »
Emilie haussa les épaules et lui répondit :
- « Pourquoi pas ! »
Flavien se releva de toute sa taille, mit son torse musclé en avant et demanda en riant :
- « Dites le si je ne vous plais pas ! »
Elle comprit son intention , et lui sourit gentiment. Il est vrai qu’il aurait fallu être difficile pour refuser. Alors, elle essaya de plaisanter à son tour et ajouta :
- « Si vous n’avez pas peur que je vous marche sur les pieds …ou de ma mère qui va tenter de jouer les marieuses , j’accepte ! »
Flavien réfléchit , et se pencha vers elle dans une révérence , prit sa main et l’effleura d’un baiser dans un geste chevaleresque et déclara :
- « Alors, je serais votre preux chevalier ! »
Emilie mit un instant à réagir à ses propos, elle avait été surprise et troublée lorsqu’il avait légèrement embrasser sa main. Le café qui venait de finir de couler lui donna une occupation légitime.

A 15h30, Emilie déclara avec une grimace :
- « Il faut retourner à la salle enfiler nos tenues ! »
- « ah ce point là ? », répondit Flavien.
- « Ma sœur a tenu à ce que je porte une de ces robes à froufrou, heureusement que je ne l’ai pas laissé faire sinon, je finissais en bonbon rose ! »
Flavien éclata de rire et ajouta :
- « Bah , moi je crois que ça me va pas mal le costume, vous me direz ce que vous en pensez ? »
Emilie acquiesça et ils reprirent le chemin de la salle des fêtes. Elle se changea dans les toilettes des dames et en ressortit perplexe. Flavien lui était déjà prêt et demanda :
- « Alors, je fais un cavalier honorable ? »
Emilie n’était pas du genre à mentir , alors elle lui dit :
- « Plus qu’honorable, et moi j’ai pas trop l’air d’un bonbon ? »
Flavien l’examina et déclara :
- « Au vu de la tête que vous faisiez quand vous m’avez parler de froufrou , je m’attendais à bien pire que ça ! Ce vert d’eau vous va même plutôt bien, cela mais en valeur votre peau légèrement halée. »
Flavien lui présenta son bras et ajouta :
- « Aller c’est l’heure ! »
Page précédente
Vous lisez :

Mariage

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO