Présentation du livre

Note : aucune

0 commentaire(s)

Ceci est une histoire vraie basée sur le harcèlement scolaire.
Il est vécu au sein de l’école, et peut donner d’abord lieu à un conseil de discipline, puis si cela ne suffit pas, à une procédure devant la justice.

En effet, si la réponse apportée par l’établissement scolaire ne suffit pas et que la situation continue, vous pouvez porter plainte auprès du commissariat pour harcèlement en milieu scolaire.

D'après l'article 222-33-2-2 du code pénal, tout fait de harcèlement est punissable d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.
La harcèlement peut toucher tout le monde. Mais touche surtout les jeunes qui sont seuls.

Je dis NON au harcèlement.





Après avoir vécu 12 ans dans sa ville natale, Mélanie apprit à regret qu'elle allait déménager dans très peu de temps.. Elle se mit pleurer, à appréhender ce qui allait être pour elle un véritable cauchemar..

Elle n'était pas très appréciée dans son collège, mais il y avait parmi le personnel, des personnes à qui elle tenait beaucoup.
Il ne lui restait que trois semaines à passer dans sa ville, avec son père, ses quelques amies, et profiter du beau paysage qu'elle n'allait plus pouvoir admirer pendant des heures comme le faisait habituellement.

Les jours passaient, l'appréhension était toujours présente malgré les quelques minutes de réflexion qui lui ont permi de comprendre que c'était peut-être une chance de
rencontrer de nouveaux amis et de découvrir une autre ville que celle qu'elle avait connue.

Elle se préparait a souffrir lors de son départ, elle dû quitter son copain, la seule personne qu'elle aimait le plus dans le collège, dire au revoir aux surveillants qui l'avaient tant aidé, et cette CPE (conseillère principale d'éducation) qui l'avait toujours poussé à travailler, à s'améliorer, à aller au delà de ses limites et à qui elle se confiait énormément. Mais lors de son départ, elle comprit que toutes ces personnes qu'elle aimait de tout son être, n'allait pas être oublié.

Le camion chargé, l'heure du nouveau départ avait sonné. Quarante cinq minutes de trajet s'était écoulé, elle et sa familles n'étaient plus qu'a quelques mètres de son nouveau logement. Une fois arrivé, c'était pour elle un véritable dépaysement , elle avait la nausée, elle rejetait totalement ce nouvel environnement qui était le pire jour de sa vie.

Quelques jours plus tard, après avoir emménagé, le temps est venu d'aller dans se nouveau collège où elle n'avait qu'un seule repère, sa sœur.

Dès le premier jour passé, Mélanie se sentait affreusement mal, visiblement ses camarades ne prêtait pas du tout attention à elle, jusqu'au jour où elle prit la parole en classe et que les élèves avaient remarquer son petit défaut qui pour elle était un handicap.

Cela s'était vite remarqué,
Page précédente
Vous lisez :

La petite nouvelle est persécuté

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO