Présentation du livre

Note : aucune

0 commentaire(s)

prologue
"et si ?"

"et si..." une question tellement courte mais qui peux changer tellement de choses c'est d'ailleurs pour cela qu'on peux pas la poser dans la réalité la monotonie le calme la paix cette question pourrai détruire tout sa tout se que l'homme a construit a travers l'histoire toute ces lois qu'il imposer pour préserver un ordre qui a été établie grace a des erreurs sa peux paraitre ennuyeux mais je crois que cette paix factise est mérité aprés tout les humains on passer une grande parti de leurs existance dans la guerilla en gros l'histoire de l'humanité se constitue principalement d'erreurs ...
quand a moi honnetement je crois qu'je men fiche un peux aprés tout je suis satisfait de ma vie méme si j'aurai bien aimée me poser cette question ne serai-ce qu'une fois "et si..?"
mais bon on peux rien attendre du monde est c'est bien pour ça que je peux p as alors on fais avec

mon nom est Shinji Ryukiba 18 ans lycéen americain oui se genre de nom n'es pas commun a new york je suis qu"on appel un metis née d'un père japonais et d'une mère étrangère d'ailleurs a cause de mes origines j'ai causé se qu'on appel l'effet phénomène de foire a l'école primaire et également durant mes premières année au collège...
un ricain au ch'veux long d'1.65 m sa court pas les rue physiquement je tien plus de mon père ya qu'les yeux que j'ai hériter d'ma mère génial comme sa ou qu'j'aille je vais m'faire remarquer un japonais au yeux bleu quoi de plus normal...
comme on peu le deviner je ne suis pas frenchement populaire voir méme quasiment insocial j'aime pas étre entourer encore moins par mes camarades de classe vous allez peut étre trouvaient mon jugement excessif et...
il l'est surement mais c'est mon image des chose
serieusement d'un coté t'as les moutons a savoir tout ces mecs et meufs suivant les dernières tendances prét a casser leurs tirlire dés qu'une grande marque lance son nouveau produit far et cela méme c'est la pire des merde d'un autre coté ya le clan des geek nolife et autre étres délaissant la vie et la socièté pour se plonger dans un monde virtuel je crois que c'est l'espèce a laquel je me rapproche le plus a la difference que moi dés que je me deconnecte je passe en mode réalité alors qu'eux ils passent tout leurs temps a calculé leurs de l'argent virtuel et des points d'experience!..
troisième catégorie les beaugosse frimeurs mecs ou meufs je leurs prédits de crever un mirroir a la main pensant a combien de fans ils pourront avoir
et ya les gens comme moi des fantomes n'ayant quasiment aucune passion en se monde

je sais tu est surement entrain d'me parler méme si je suis un personnage de fiction "tes l'égocentrie personnifié" ou "te plain ta toutes les raisons de te faire haiir" ta surement raison mais malgré ça j'ai quand méme un ami qui est tout mon opposé

d'ailleurs se "prologue" n'es que le fruit d'un délire mental pour tuer le temps durant ma route solitaire pour aller bahut j'aime bien m'autoparler dans ma téte.

enfin arriver au lycée devant l'entrer j'ai croisé l'ami en question.

Adolf Riller 16 ans comme le laisse entendre son nom il est d'origine allemande excellant quasiment a tout les domaines ces talents aussi bien physique qu'intellectuel lui on voulu de nombreux prix et également de sauter des classe c'est pour cela qu'on est tout les deux en terminal comme si sa ne suffisait pas il est trés populaire dans le lycée il arrive a s'entendre avec tout l'monde niveau minois il fais je égale avec les garçons les plus bea ahum élègant du lycée je peux m'entendre avec lui car c'est une personne trés réaliste ayant un niveau intelectuel asser elevé cependant malgré son aspect sympatique il dégage une certaine froideur je me demande se que sa cache mais ce n'es pas qui me dérange le plus chez lui
IL FAIT PLUS D'1.80 M ! comparer a lui j'ai l'air d'un nain ! mais bon la nature fais se qu'elle veux aprés tout.

Adolf: yo
Shinji : salut et oui je vais bien
Adolf : tu pourrai au moins demander si moi j'allais bien
Shinji : pourquoi faire vu que je le sais deja
Adolf : et ?
Shinji : tes sur le point de faire une depression c'est sa ?
Adolf : c'est tout se que sa te fais !
Shinji : va voir un psy
Adolf : surtout te force pas étre sympathique
Shinji : t'inquiète je l'fais pas

aprés sa nous sommes entrer en classe c'est parti pour un courts d'histoire a mourir d'ennuie, pfff pourquoi es que je suis obliger d'étudier les erreurs alors que la solution aux probléme a deja était trouvé, voyons le bon coté des choses grace a mon manque de présence en classe j'peux dormir sans me faire remarquer Zzzzzzzzz
a l'heur du dejeuner Adolf est venue me reveiller pour aller a la cantine, comme d'habitude on déjeune ensemble

Shinji : a ton avis pourquoi se souviens t-on de l'histoire ?
Adolf : c'est quoi cette question glauque
Shinji : j'attend une reponse
Adolf : et bien l'histoire raconte la vie de nos ancètre du coup en l'étudiant on découvre leurs habitude traditions leurs erreurs et on peux les corriger pour ammeilloré notre mode de vie
Shinji : comme on pouvais s'y attendre du jeune prodige un diagnostique foutrement bien construit en quelques seconde
Adolf : et toi que pense tu de l'histoire de l'humanité ?
Shinji : je vois les choses différament notre histoire n'as était qu'une suite d'erreurs engendrer par la nature humaine des defauts que l'humain essaye de corriger a travers la lois qu'il crée au furt et a mesure
Adolf : c'est glauque !
Shinji : fallait pas demander mon avis vu que tu connaisser deja la reponse
Adolf : pas ma faute chui curieux ! et puis malgré tout ta façon de voir les choses n'est p as totalement erroné
Shinji : disons qu'ya pire
Adolf : oué si sa peux te consoler, mais pourquoi a tu poser une tel question ?
Shinji : parceque je m'fais chier
Adolf : interessant.
Shinji : dis tout de suite que ta sommeil !
aprés cette discution les courts on repris toujours plus ennuyant les uns qu' les autres peu importe l'époque tout se qu'on apprend sur se monde n'es le fruit que d'erreur peu importe comment ont les corrige tout a deja était tracer l'homme a appliquer sont propre ordre pour que prospère un avre de paix illusoir pour qu'une majorité qui ne voit pas plus loin que le bout de leurs nez soit satisfaite, mais au final on peu pas en vouloir a l'humain car méme avec cette lois et cette soit disant justice permétant de d'avoir le controle sur le bon et le mauvais l'humain arrive toujours a commètre des actes tabou peu importe ou que l'ont aille chaque chose doit avoir sont opposé c'est la seul et véritable réalité que l'homme n'as pas façonner l'ordre ne peux étre sans chaos et vis versa sa peu paraitre absurde mais j'ai beau detester se monde je crois que c'est le béabas qu'on peux avoir une réalité ou rien ne change.
a la fin des courts je suis rentré chez moi pour enfin rejoindre un monde digne de se nom et oui tout comme la majorité des adoleçens je m'évade a travers plusieurs passe temps je lis des novel et manga je joue a des jeux et je passe la plus pars de mon temps dans une autre réalité enfin si je peux car chacun la vois d'une manière differente en fait chacun y crée sa sa propre réalité j'ai nommé "INTERNET" tout les blogs tout jeux en ligne tout les réseaux socieux nous permettent de crée nombres d'histoire d'ailleurs je pense au fond de moi que ceux qui écrivent des histoire cherche a crée leurs monde car tout comme moi il n'apprécient pas celui si.
c'est un peu ironique en fait méme les fiction sont toute tracer et finisse par revenir au lois de la réalité enfin general la fin le début le prolongement de l'histoire tout cache une morale bien définis une morale qui nous apprend juste a mieux comprendre un monde qu'on connais trop bien mais et si ?
et si toute ces BD et si tout ces jeu était réel es que l'histoire se déroulerai tel que le veux l'auteur es que la fin sera toujours en "happy end" es que la morale si trouvera toujours sans ordre ni chaos encore une fois une question absurde qui restera sans reponse du mons c'est que je croyais.
j'était trenquille pénard sur internet quand soudain il ya eu une coupure de courant et merde quel belle journée comme si c'était pas asser chiant de vivre je me suis alors allongé un peu ma mère comme mon père n'était pas a la maison comme la plupars du temps d'ailleurs sa m'arrange qu'il n'ai personne pour me déranger c'est deja assez pénible d'avoir une vision original des choses.
j'ai finie par m'assoupir soudain il ya eu un flash un éclair de lumière j'ignore sur le coup si je réver ou pas mais cela importe peu car au final aprés sa tout aller changer j'ai vue une silhouette entierement blanche sa avais la forme d'un corps mais c'était pas tres detaillé d'ailleurs se truck n'avais pas de visage
Le blanc : alors tu es le seul qui ne ma questionner sur se que je suis
Shinji : a quoi bon tu pense vraiment qu'un étre comme toi peux apparaitre dans mon quotidient si merdique si sa trouve je suis surement entrain de rever
Le blanc : a dah t'es un sacré numero toi
Shinji : ah voyons pourquoi ne pas profiter de se réve asser insolite c'est pas tout les jours que je peux parler a un alien
Le blanc : un alien ? trop drole le pire c'est que ta pas tout a fait tort! d'accord je vais te dire qui je suis de tout façon mais avant dis moi une chose es que l'homme pense a se qui arrivera quand il crée quelqu'chose ?
Shinji : nan il a deja definis ses lois et il sais qu'il ne peux crée que se dont il a le pouvoir il sait que se qu'il créera ne sera jamais au dessus de lui alors a quoi se poser la question "et si?" notre monde est denuer de réves
Le blanc : bingo ! malheuresement votre éxcés de confiance ma crée je suis l'ensemble de vos création vos fantasme vos faction et j'en passe , pour étre plus précis je suis celui qui transformera vos réves en réalité et l'impossible en possible
Shinji: qu'es que tu m'chante ?
Le blanc : tu comprendra en temps voulu
Shinji : tu veux dire que tu veux conquérire puis prendre le controle du monde un truck du genre c'est sa ?
Le blanc : rassure moi tu le fais exprès .. bon sang je suis ici pour m'amuser pour réver parceque votre monde ma saouler au plus au point
Shinji : ah d'accord donc tes un timbrét mais frenchement c'est foutrement cliché pourtant on se ressemble
le blanc : j'te l'accorde mais c'est aussi ironique tu avais raison un humain ne peux pas crée se qui le dépasse mais moi je ne suis pas un humain et je vais crée tout se quevous pensiez impossible ton espèce a de l'imagination c'est le moins qu'on puisse dire au fait gamin appel moi fate
Shinji : tres bien Fate se réve commence a me souler alors si sa te dérange pas j'me casse
Fate : tes vraiment long a la détente ! je vais te dire une bonne chose gamin la réalité n'existe plus alors profite en bien.
lorseque j'ai ouvert les yeux tout avais disparu j'était effectivement dans un endroit qui m'était inconnu si je devais le comparer a quelqu'chose sa serai au forét et au jungles qu'on vois dans les jeux videos.
j'hallucine ? nan mon réve n'es pas fini ah tien ya une rivière juste devant j'vais m'laver la gueule pétre que j'me réveillerai
j'ai beau me mouiller le visage rien ne change en fait si quelque chose avais changer la couleur de mes cheveux il était dorée et en plus il s'était dresser comme ceux d'un heros de final fantaisy finalement je doute que soit un réve.
j'ai alors décider de marcher un peu aprés quelques pas j'ai croisée un indigéne en quelque sorte en fait c'était un un animal je crois un croisement entre un panda et un ornithorinque un pandorinque !!!
c'est là que j'ai compris que tout se que je connaisser avais disparu nan en fait tout ce que je croyais impossible et inimaginable est devenus réel le monde avais definitivement changer.
j'ai pas l'ésprit aussi tordu pour imaginer un truck pareille c'est pas mon oeuvre !!
et juste au moment j'allais entamer la conversation avec le machin il c'est jetté sur moi se fut le début d'une course poursuite
mais ques que c'est que c'est que se bordelll !!!!!
je crois que courrire pour sa vis donne nous rend plus rapide mon coeur battais a cent a l'heur moi méme j'était surpris de ma performence comme si mon corps n'était plus limité d'habitude je suis fatigué aprés 10 minute de marche mais malgré sa il a fini par me ratraper et oui j'ai trébucher voila quelqu'chose qui na pas changer ma maladraisse.
il se tenais devant moi avec sa tronche toute mignone prés a me donner le coup de grace.
génial alors c'est comme sa que je vais clapser aprés avoir vécue une vie chiante je vais crever comme une merde fais chier !! peu importe se qui arrive si la réalité a changé il ny'a pas de raison pour que je ne change pas !!!!
j'ai serrer mon poing sentant une chaleur intense envahir tout mon corps j'ai riposter le coup a projeter la créature a quelque métre de moi.
méme se corps et different d'une certaine manière de mes ongles se sont transformer griffe et faible flamme se sont materialiser envlopant mes main on se croirer en plein dans une series d'animation japonaise, enfin peu importe je risque pas de m'ennuyer ici
le panda ma encore une fois sauter dessus mais cette fois il s'est pris mon poing de feu en plein face je me suis déchainer sur cette pauvre créature je crois que j'lai carboniser enfin j'ai pas le temps de voir car le corps avais en quelque sorte exploser en poussiere..
j'ai pas bien compris se qui se passe ici et j'ignore tout de se monde mais je sais une chose desormais il n'ya plus d'ordre et plus de regles plus de logique juste le chaos.
bienvenue dans un monde sans queue ni téte


aprés mon sois disant combat contre pandorinque je crois que je suis tombé dans les pommes lorsque je me suis reveiller j'était au pied d'un feu de champ une jeune fille était assise en face de moi. de plus en plus cliché cette histoire,
la jeune fille : tes reveiller dommage dommage si t'était mort j'aurai pu te manger
Shinji : et puis quoi encore ?!
La fille : c'est tout se que je peu obtenir de ton corps tu n'as ni fourrure ni une peau utilisable
Shinji : tu m'prend pour un animal ?!
La fille : l'humain n'as plus son statut d'autre fois aujourd'hui tu étre considérer comme un étre vivant tel l'animal ou le vegetale
Shinji : espèce de detraquer ! "remarquer son raisonement n'est pas totalement faux"
La fille : et sinon ta nom gamin !
Shinji : Shinji enchan.. attend c'est qui que tu traite de gamin !
La fille : ya que toi ici a qui je peux parler les bétes sauvage ne comprenne pas notre language, moi c'est Alice enchanté
Shinji : ta quel age la vieille ?
Alice pointa alors son arme sur moi elle possédais une épée j'imagine que sa a était livré avec se monde
Alice : 1 on demande jamais l'age d'une femme! 2 appel moi encore comme sa et j'te déchapite ! 3 je n'ai que 18 ans !
Shinji : ta fini par le dire ! d'ailleurs tes pas plus vieile que moi
Alice : alors toi aussi tu l'a vue ?
Shinji : tu parle de Fate ?
Alice : oui notre monde originel aurait disparu je me demande si c'est vrai ou si se n'es qu'une illusion es que nous sommes les seuls a étre ici sa j'en doute un peu tout nous somme arrivé la il doit y avoir d'autre gens dans notre cas a voir toute l'humanité au pire
Shinji : peu importe que se soit réalité ou illusion nous sommes dans un espaces qui nous est inconnu et nous ne savons pas comment en sortir et ça sa ne change pas
Alice : jolie observation gamin tes moi con qui ni parait bon aller si tu veux bouffer quelqu'chose vas'y sinon couche toi
elle avais fais cuire de la viande es que c'était celles des bétes sauvage
Shinji : c'est la viande de monstres ?
Alice : non c'est la mienne
Shinji : c'est dégueu !!
Alice : relax je plaisante , on a le méme age mais tu es tellement different
Shinji : merci du compliment , avant de trouver j'avais eliminer un petit monstre mais il a volé en éclat
Alice : oui certain laisse des recompense d'autre non c'est un peu comme dans un rpg a la difference qu'ici il nous donne juste des ressources alimentaires du moins jusqu'a présent
Shinji : on dirait que Fate a crée se monde en s'inspirant de nos jeux, peut étre que pour lui se n'es rien d'autre qu'un jeu
Alice : un jeu dont nous somme les victimes et lui le roi il a beau se considérer comme superieur il n'es pas tres different des tyran qui forcer les hommes a s'entre tuer durant l'antiquité.
aprés cette discution nous nous sommes coucher et le lendemain nous avons décider de partir a la recherche de nos semblable si je puis dire
Shinji : ici tout est different alors le temps ne doit pas s'écouler de la méme façon
Alice : tu sais d'une certaine manière sa ne chane pas grand chose que la logique et l'ordre n'ont jamais vraiment exister pour les chauve souris tout est inverser la nuit deviens le matin et le matin la nuit
Shinji : "hein ? elle pense comme moi !" j'avoue le temps qui s'écoule le bon le mauvais se n'es qu'un systeme que nous avons définis pour crée une harmonie quelconque ou pour limité les dégats
Alice : voila tu comprend vite maintenant arréte de gaspiller ta salive t'en aura besoin si on tombe en panne d'eau.
c'est moi ou cette fille a de réel nuances de survie a moins quel ne soit juste désagréable
Shinji : ta jouer a beaucoup de jeu de survie
Alice : nop je préfère lire
Shinji : des romans
Alice : oui
et ainsi notre voyage continua dans l'espèrence de trouver des personnes perdues dans notre cas , sa ne tarda pas d'ailleurs enfin j'ai aucune nuance du temps et méme si j'en avais ici on sais pas de quel manière il sécoule.
nous avons aperçue un autre blondinet assis sur un immanse rocher a méditer tel un moine au tibét
Alice : héé boucle d'or plutot que de penser au sens de la vie essaye d'abord de comprendre se qui t'arrive.
Shinji : tu pourrai étre un peu plus diplomate .
sans surprise il la ignorai
Shinji : excuser moi maison aimerai vous posez quelques question ?
le garçon : hein qu'es que vous me voulez ?
Shinji : rien de particulier en fait mais ...
Le garçon : ficher le champ dans ce cas "cette voix me dis quelqu'chose"
sur le coup je suis entrer dans une rage folle et j'ai péter le rocher qui lui server repose fesses
Alice : badass ta diplomacie.
le garçon : enfoirééé
une aura electrifiante se degager de son corps j'en avais presque des frissons quand a moi j'ai repris mon état bestial mes griffe était encore une fois ressorti et une aura dorée chaleureuse a entouré mon corps
Shinji : je suiiiis un supeeeer sayaaaaann "pourquoi prendre se monde au serieux il n'ya rien a gagner et rien a perdre"
Alice : qu'es qu'il raconte encore se timbré
Le garçon : attend ? tu ne serai pas
je lui est foncer dessus me contrefichant totalement de se qu'il avais a dire pourtant j'aurai du le faire , a notre échange de coup nous avons tout les deux fini a terre.
Le garçon : shi....nji ?
Shinji : hein attend cette voix !! adolf ?
Alice : -baillement-
le garçon : oui c'est bien moi
ons sais alors relever
Shinji : comment ta su que c'était moi ?
Adolf : ya que toi pour sortir des conneries pareille dans ce genre de situation frenchement et puis ya aussi la voix
Shinji : moi j'tai reconnu a ton aura tes était peut étre populaire et souriant dans notre réalité précedente mais ici ta nature froide se montre remarque ici chacun peut étre lui méme sans se soucier du regard des autres car il n'ya ni sociéter ni lois ni juge et surtout il nya aucune raison
Adolf : oui ya que toi pour tenir se genre de discours
Alice : enchanté moi c'est alice pas la peine de te présenter
Adolf : c'était du rapide tant mieux , maintenant venons ons au faits
Alice : c'est a moi de dire sa !!!
Shinji : on s'en fou
Adolf : nous sommes tous dans l'inconnu enfin presque les caractéristique de cette univers sont semblable a celle d'un jeu video.
Alice : on avais remarquer mais la n'es pas leprobléme on a ni carte ni information sur les autres personnes qui ont était envoyer
Shinji : d'aprés le machin blanc qu'on a vu le monde entier serai présent ici or on est que trois dans cette forét ou du ou du moins nous n'avons rencontrer personne d'autres depuis
Adolf : du coup on peu supposer que soit l'autre nous a raconter des craque et que nou somme ici dans un but précis
Alice : ou que le reste du monde se soit rassembler en lieu sur dans des ville ou quelqu'chose du genre.
Shinji : donc
Shinji adolf Alice : on continue a marcher !!!
J'ignore si temps et le méme ici si un jour équivaut a 24 heure je ne sens pas de difference mais bon tout a changé desormais c'est pour me déplaire il était temps que le changement arrive.
on a marcher jusqu'a la tomber de la nuit puis nous nous somme arréter et avons poser notre camp cette nuit là j'ai fais un réve "on dirais la tirade d'armstrong" je réve d'un monde sans que ni téte un monde ou on peux réver plus serieusement j'ai revue cette homme blanc
Fate : yo
Shinji : salut alors j'suis pas completement fou c'était bel est bien réel
Fate : tes vraiment un sacré numero hein un super sayan enfin c'est amusant pas maintenant reste l'evolution des choses j'ai hate de voir comment l'humanité va se reconstruire ici ni le nom ni le grade rien n'importe tout a a était remis a zero faudra t-il que refassier les méme erreurs pour avancer ou pourrez avoir assez de bon sens pour avancer grace au passé
aprés cette nuit enigmatique on a repris la marche nous avions trouver des fruita manger en chemin
"en fait on a tellement marcher que j'ai asser d'ampoules au pieds pour eclairer newyork"
Shinji : on arrive bientot
Adolf : ou ?
Alice : on a nul part ou aller on pourrais rester des année a marcher comme sa
ils n'avaient pas tort je le savais il fallait que je me plaigne pour une simple et bonne raison l'ambiance était bien trop lourde
Shinji : a votre avis si on trouve une ville ou un quelconque rassemblemant de personnes qu'elle serai la situation je doute que la société briser soit asser lucide pour reflechir calement a une solution
Adolf : théoriquement se serai l'anarchie aprés tout l'ordre a disparu
Alice : si il ya un leader rien ne se passera
peux de temps aprés j'ai aperçu l'ombre d'un village des sorte de batiment
Alice : on vas bientot etre fixer !
nous sommes arriver c'était plutot calme sans tout fois l'étre personne n'as rien détruit ou tuer toute foit on sentais l'inquiétude chez les gens l'expressions sur ces visages horifié ils avaient tous peur peur de l'inconnu pas de lois personne ne savais comment agir jusqu'a se que un pauvre idiot se léve se prenant pour heros ou je ne sais quoi d'autre
Idiot : écouter moi jusqu'a quand nous allons rester planter là sans rien faire nous avons tous des capacités surhumaine vous l'avez tous remarquer et vous avez tous vu cette homme blanc aujourd'hui notre monde n'existe plus alors construisant un nouveau de nouvel regles allez'y créeons une union envahissons le monde attaquons les premiers et nous serons victorieux !
Shinji : c'est que j'appel un connard de premier ordre
Alice : j'te le fais pas dire mais nous n'avons aucune voix on peux rien y faire il va engendrer un nouveau chaos entre les gens
Adolf : si on a une voix chaqu'un a une voix chaqu'un peux crier tout fois l'humain a cet instinct qui lui permet de suivre la sureté si quelqu'un propose quelque chose de pas trop con il l'écourons surement et ceux qui suivrons se clochard ne vaudrons pas mieux que lui de fou avide de pouvoir
il avais réussi le peuple c'était lever "hey toi tu te prend pour qui !!!" "je ne veux pas me battre" "et ton armé c'est le père noél qui va la diriger !!" "la conquéte hein ?"
sa aller mal tourner se clodo était descendu de son estrade mais la tension ne cesser de monter sa peut paraitre débile mais j'ai decider de m'exprimer il fallait absolument éviter une guerre civile ou une insurection si le chaos naissais ici sa risquerai de chambouler se monde j'ai démolis une batiment pour attirer l'attention des gens
Shinji : LA FERME ! écouter moi bien si il vous faut si peux pour flipper alors autant vous suicider dés maintenant
Adolf : qui l'aurai cru se monde nous reserve bien des surprise
Shinji : notre monde n'éxiste plus vous le savez tous desormmais se nouveau monde est notre réalité une nouvel réalité sans lois sans ordre sa vous fais peur et c'est normal mais il faudra depasser cette peur et établir un nouvel ordre vous avais connu des lois des regles qui l'homme a imposer pour ne plus commètre les méme erreur rétabliser les méme régles pour l'instant regrouper vous explorer se monde aprennez en plus établisser une nouvel société un nouvel ordre pour vivre l'anarchie ne peux causer des pertes inutile
Alice : il completement fou !
mon discours les quelque peux fais taire mais il mon rapidement attaquer me lançant pierre et fruit pourri ""heuresement j'ai de bon reflexes ici"
aprés sa je me suis cacher adolf et alice m'ont retrouver quand ils ont trouver un endroit ou passer la nuit sa a du prendre quelques heures
Alice : il parait que demain les gens vous presque tous deserter la plus moitier se regrouper chacun de leurs coté en petit groupe l'autre moitier on décider de crée une sorte d'alliance et une minuscule minorité on décider d'attendre la fin du monde ici
Adolf : on dirais que ton petit discours a eu son effet
Shinji : d'aprés se que j'ai vu les hommeon surtout besoin de raison
Alice : vous aller faire quoi ? personellement je me join a lalliance je pense que vous devriez me rejoindre nous devons avancer en tant que groupe construisons un nouveau monde petit a petit c'est le meilleurs moyen d'étre en sureté en se moment
Shinji et Adolf : hors de question
Alice : vous étes fou vous deux seulment c'est du suicide
Adolf : j'vais la jouer solo
Shinji : comme je les dis l'homme surtout besoin de raison mais malheuresement je suis un homme et moi aussi j'en ai besoin
Alice : vous étes reellement inconscient
Shinji : je comprend parfaitement les regles imposer par la société dans notre premier monde mais j'ai encore beaucoup de question sans reponse qui me trote dans la téte et je cherche des reponse
Alice : tes reponse tu les trouvera avec nous
Shinji : une de mes question et si je vivais en tant qu'humain en dehors de l'humanité que se passerai t'il resterai-je un humain et es que je deviendrai quelque chose d'autre
Adolf : moi j'ai mes propre raison "jusqu'ici j'ai toujours surpasser mon entourage peut étre que maintenant ça va changer"

Ainsi Alice ne dis plus un mot le lendemain l'ordre fut crée et et moi et adolf avons chacun pris notre propre chemin

fin
Page précédente
Vous lisez :

Et si

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO