Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

2 commentaire(s)

Plaisir d'écrire,besoin d'écrire

J'écris la beauté de la vie, ses échecs, ses victoires.
J'écris mon amour et son érotisme, ma colère, ma révolte et ma haine.
J'écris l'espoir et les illusions, les rêves et les cauchemars, la vie et la mort.
J'écris avec le cœur, l'âme et le corps des mots qui se pressent dans mon esprit

Écrire c'est ranger le bordel qu'il y a dans la tête, mettre en ordre ses pensées
Écrire c'est réfléchir, choisir, décider
Écrire c'est s'assumer, s'ouvrir à la liberté de l'esprit, des sentiments et des mots
Écrire c'est agir, réagir et ne pas se laisser aller.

Création de la destruction
Le pays fertile n'est que désert aride
Où les arbres fleuris sont mort
Le paradis jonché de sang
Les anges sont en enfer
On boit l'eau d'une source tarie
En mangeant les fruits putrides
On proclame le bien, en cherchant le mal
Désirant la paix, on déclare les guerres
Lors des naissances on s'endeuille
La vit ce cache dans les cimetières
La terre s'emplit de vide



Il passe sans qu'on le remarque
Le temps passant
Jamais ne revenant
Tant de rêves enfantins
Oubliés en chemin
Pour laisser couler
Les souvenirs égarés
A jamais perdu
A l'angle d'une rue
Cachant les adieux
Aux regards des curieux


La nuit des errants
Belle nuit noir et glacée
Pendant des heures tu as consolé
Toi qui connais tant de peine
Tu n'éprouves aucune haine
Jamais tu ne blâmes
Les prières de toutes âmes
Quand le monde semble un cimetière
Tu caches nous aux yeux de la terre
Douce ténèbres
Tu étant tes ombres
Masquant le pas errant
De tes pauvres enfants,
Dont les larmes étincelles
A la manière des étoiles du ciel
Sur les nombreux tombeaux
Éparpillés en lambeaux
Pour crée une sinistre beauté
A la gloire des âmes déchirées
L'invisible et le visible

L'amant invisible est plus intense que le visible
Le visible plus tendre que l'invisible
L'amant invisible est inattendu, surprenant
Le visible rassurant et prévoyant

L'amant visible est celui qu'on aime, qu'on attend
L'invisible est celui qu'on craint, qu'on oublie
L'amant visible est celui de l'espoir, de la vie
L'invisible est celui qui nous damne, qui nous maudit

Le visible et l'invisible ont volé l'innocence
Dans une tempête de jouissance
Le visible et l'invisible ont asservit leurs fantasmes
Pour jouir du plus grand des orgasmes

Et moi qui me pensais fragile
Et moi qui fut leurs cibles
Je devins leur maîtresse
Plus dangereuse qu'une diablesse

Visite d'Inccube

Entre l'éveil et le rêve
Mon corps s'immobilise
Sur mon lit une ombre se glisse
Et mes draps se ressert
M'étouffant dans un manque d'aire

Entre l'éveil et le rêve
Une silhouette se dessine
Penchée sur mon échine
Je sens son souffle de désir
Je sens son poids me recouvrir

Entre le l'éveil et le rêve
Ainsi paralysée
Il parvient à me pénétrer
Entre ses va et vient
Mon corps lui appartient

Entre l'éveil et le rêve
Je sens une atroce souffrance
M'emmener à la jouissance
Faisant de mes insomnies
Une danse de la nuit

Entre l'éveil et le rêve
C'est la porte du pêché
Savoureusement torturée
Par les lois du désir interdit
Et du plaisir banni
Que les succubes seul
Donnent à ceux qu'ils veulent
Page précédente
Vous lisez :

Réminiscence

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO