Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

1 commentaire(s)

Comme l’oiseau


Je lève les yeux au ciel je vois un bel oiseau
Qui va vers le soleil et monte toujours plus haut
Il plane sur ce fond bleu comme s’il était heureux
Arrête de battre des ailes pour redescendre un peu

Il se pose sur un toit et me regarde de haut
Il saute pour repartir comme font tous les oiseaux
Je le vois cet oiseau voler en liberté
Utiliser le vent et encore s’arrêter

J’aimerais être comme lui et survoler la ville
Pour te prendre au passage et partir sur une île
Comme nous deux dans mes rêves où je te dis je t’aime

J’aimerais être oiseau pour t’chanter mon amour
Pour t’souffler dans l’oreille un p’tit air de velours
Et pour ne plus être rêve je t’écris ce poème.
Aux femmes de ma vie




Ce poème est pour vous, il vient du fond du cœur
Il vous est destiné Mesdames que j’aime tant
Pas celles du passé mes celles du moment
Qui m’apporte chaque jour des instants de bonheur

Vous êtes rayonnantes avec vos beaux sourires
Vous me réconfortez à chaque cri de tristesse
Je vous considère toutes comme les plus belles déesse
Qui me donne cette envie de vivre et je veux vous l’écrire

Vous êtes toutes à mes yeux aussi belles l’une que l’autre
Je ne peux pas décrire avec de simples mots
Ceux que vous m’apportez tellement tout est beau

Que serais-je sans vous qu’une personne parmi d’autres
Vous m’avez fait comprendre que j’ai tant à donner
Et je commence par vous car vous le méritez.
Page précédente
Vous lisez :

poemes perso

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO