Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

5 commentaire(s)

Triste destin

Sur des murs, le futur tend l'oreille.
L'oreiller le repose, les travailleurs sont les abeilles.
La ruche cherche plus loin plutôt que de jouir de ses ressources. Il faut ressourcer ces sources avant qu'arrive l'ours.
Accroché à l'arbre, le milieu facilite les défenses.
Situé à un crochet naturel, la vie leur donne le droit de s'attendre au lendemain.
Nourrir le peuple avant qu'il vienne est leur unique chance.
Peur arrive et amène à ce monde la fin.
L'odeur de l'animal effraie ses futures victimes.
Il est là, les frayeurs font qu'il pillera facilement.
Le bruit noie l'horreur des coeurs les laissant emporté par le courant.
Il a fini, plus que la faim afin qu'ils se déciment
L'été des mille saveurs

Pourquoi ce soleil s'entête à chauffer ma tête,
Alors que les fleurs s'amusent à réchauffer mon coeur,
Été, un malheur de chaleur,
Été, un accumulateur de cueillettes,

Le chauffage naturel est en marche,
Un oubli culturel surnaturel,
Les neurones étudiants n'ont plus la même démarche,
Les journées sans les faire marcher sont plus nombreuses,
Profiter du moment en randonnée, que la vie est merveilleuse,

Les instants ensoleillés destructeurs d'hydratation,
Pauses rafraichissantes, les glaces fondantes refroidissent les corps chauffant,
Sinon, la mer nous plonge et sa fraicheur nous emporte en ces temps,
Porter la mère de ce monde est sa mission.
Page précédente
Vous lisez :

Douceur des envies

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO