Présentation du livre

Note : aucune

0 commentaire(s)

Chapitre 1 :




Le froid d'hiver me paralyse presque le corps, je tape la par terre avec mes pieds comme pour éviter que je me congèle. Il y'a du vent et mon nez doit être tout rouge, mais j'aime ça. c'est mieux que l'Été. Je déteste l'Été.
Ça fait un peu plus de 20 minutes que j'attend Charlotte. Elle est toujours en retard ! Cette fois-ci, elle ne passera pas comme ça.
C'est après cette décision, que je remarque les cheveux rouge de Charlotte. Pourquoi rouge ? eh bien... parce qu'elle voulait faire chier ses parents. Oui, crise d'adolescence à 19ans.
- Salut, Jess. Je suis désolée, Mike m'a retenu un moment, elle me supplit du regard pour la pardonner.
Je continue de la regarder d'un ton sévère, puis elle reprend :
- Ok, un long moment.
je souris et la serre dans mes bras. Je ne suis pas très rancunière, surtout avec elle.
- Alors ? Je n'arrive pas y croire que tu me demande d'organiser une fête. Et de retrouvaille en plus, dit Charlotte, tu étais silencieuse et discrète pendant plus d'un an.
- Ouais, je sais. Depuis la mort de Jeremy, je... je ne me sentais pas d'humeur à faire la fête, je lui dis.
- Ça a été dur pour toi pendant cette période, c'est normal, Jess.
Je lui souris, contente d'avoir ma meilleure amie à mes côtés.
- Arrête de m'appeler Jess.
- Jessica c'est trop vieux. Tu ressemble à une grand-mère, n'est-ce-pas Jessica Parker ?
Je ris à nouveau et nous débutons notre chemin pour McDonald's.
Jeremy était mon grand frère. J'étais énormément proche de lui, ce qui est rare de nos jours qu'une soeur aime autant son frère. D'ailleurs au lycée, ils croyaient tous que j'étais amoureuse de lui. Voilà pourquoi je me retrouve avec 5 rupture en deux semaines qui ont duré même pas 3 jours.
J'avoue que j'abusais un peu en parlant que de mon frère aux mecs, mais je l'aimais. Je n'y pouvais rien.
Je ne m'attendais pas à son brusque décès. Ça m'a tellement affecté que j'en suis tombée en dépression pendant plus de 3 mois. C'était dur. Vraiment.
- Donc ? Pourquoi subitement vouloir une fête, Jessica ?
- Oh, ben... je voulais voir ce que ça fait de s'amuser avec des amis, j'explique en mordant mon hamburger au bacon.
- Oh ma pauvre ! On dirait que tu as été momifiée pendant 3 siècle et maintenant, tu sais rien de la vie, s'amuse Charlotte. Je lui balance une salade sur la figure.
- Tais-toi. Je suis nouvelle, elle se met à rire.

C'est vrai, je n'ai jamais participé aux fêtes que les élèves organisaient. Même quand Jeremy était encore en vie. C'était pas vraiment mon kiffe. Je préférais rester avec mon frère. Bon ok, je me tais.
- Tu veux inviter beaucoup de personne ? Elle dit en s'emparant de son Iphone. Tu sais très bien que j'ai beaucoup de fréquentation, elle me fait un clin-d'oeil.
- Correction : mauvaise fréquentation. Mike, c'est le combien déjà ? Je demande.
- Bof, j'ai arrêté le compte au bout du 6ème gars, elle dit en riant. Je secoue la tête et lui balance une frite.
- Tu n'as pas honte ? Franchement! En plus, il a l'air d'être sympa.
-Justement, il est ennuyant. Je préfère les gars mauvais. Genre Hardin, dans After.
- Je ne sais même pas qui c'est ce Hardin. Arrête de sauter de gars en gars.
- Tu devrais le lire, ma cocotte. Tu vas connaître ce que veut dire "tailler une pipe", elle dit la dernière phrase dans un chuchotement.
Cette fois-ci je lui balance mes mouchoires usés.
- Mais t'es malade ! Je sais très bien ce que ça veut dire. Et je n'ai pas envie de lire ce livre, je lâche, les joues roses.
- Pauvre Jessica, tellement innocente. Elle rit.
Je soupir et nous changeons vite de sujet. On organise la fête des retrouvailles pendant les vacances, un week-end. Charlotte s'occupera de l'endroit et des invités. Quant à moi, ben... je fais rien. C'est une première et Charllie en a conscience.
Page précédente
Vous lisez :

Beyond The Truth

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO