Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

7 commentaire(s)

Le public est nombreux dans la salle. Il attend avec impatience la célébrité du moment. Les hommes et les femmes assis sur les longues rangées de bancs écoutent le blabla incessant d’un vieux monsieur à la voix plaintive. Le présentateur télévisé n’hésite pas à couper sa parole à de nombreuses reprises pour rebondir sur ses idées et pour lancer des blagues qui sont censées faire rire. Plusieurs invités sont présents sur le plateau, à savoir un rappeur à l’attitude de racaille, venu faire la promotion de son nouvel album intitulé J’te baise toi et ta petite soeur ; une star de téléréalité aux implants mammaires surdimensionnés, réputée pour sa phrase « Les burnes ne comptent pas pour des prunes » dans l’émission Les Alsaciens en Roumanie ; une femme politique aux phrases grandiloquentes qui cherche à promouvoir son parti, le PQ (Parti Quiche) ; et enfin un ornithologue de renom, en quête de fonds pour la sauvegarde du kakapo, un oiseau menacé d’extinction.

- Et bien entendu, comme la femelle ne cherche à s’accoupler que très rarement, tous les cinq ans environ, d’après ce que nous avons constaté, l’espèce ne peut pas se redévelopper très rapidement et sa population ne peut donc pas s’étendre à un rythme accéléré.

Le présentateur profite de la fin de cette lourde phrase pour préciser que l’heure tourne et qu’un dernier invité doit être accueilli ; le générique de l’émission retentit, puis entre en plateau un grand et beau jeune homme, très souriant.

Le public provoque un tonnerre d’applaudissements qui secoue la salle entière. L’arrivant sert vigoureusement la main de l’animateur et des quatre personnalités avant de s’installer sur un siège blanc ; la soirée peut reprendre son cours.

- Alors Louis, on ne vous présente plus, vous l’auteur du roman bèste séllaire Les huîtres et les moules, vous revenez avec un tout nouveau livre qui s’appelle Le café du Chat, aux éditions Grasllimard. D’abord, qu’est-ce que ça vous a fait d’être retenu par une maison d’édition aussi importante ?

- Eh bien écoutez, comme le premier roman que j’ai écrit a très bien marché, monsieur Grasllimard a tenu à me voir en personne pour me féliciter car il en a adoré la lecture. Il m’a demandé si je tenais à poursuivre ma carrière d’écrivain, et quand je lui ai parlé de ce qui était à l’époque le projet de mon nouveau livre, il m’a proposé de passer un contrat avec sa maison d’édition. J’ai accepté, et aujourd’hui, voilà le résultat !

Le jeune homme indique d’un geste de la main l’exemplaire de sa deuxième ?œuvre qui se trouve entre les mains du présentateur.

- Alors justement, reprend ce dernier, de quoi parle ce nouveau roman, attendu comme le record des ventes pour cette année ?

- Plus qu’un roman, c’est un recueil. En fait, je fréquente régulièrement un site internet où je retrouve d’autres auteurs qui rêvent d’être publiés. Je discute avec eux, nous parlons de tout et de rien, nous rions, nous réfléchissons sur certains sujets, tout ceci comme une grande famille. Et pour cela, nous utilisons principalement le service de messagerie instantanée, régulièrement appelé « tchat », ou « chat ». Le livre raconte tous ces moments agréables, en essayant de restituer au mieux l’ambiance chaleureuse de la communauté.
Page précédente
Vous lisez :

Concours - Méli-mélo de croquettes pour chat

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO