Présentation du livre

Note : aucune

2 commentaire(s)

LE MESSAGE DU COEUR


Yumi, marcher triste, le long des berges du canal, d'un pas lent ne cherchant pas un endroit précis où aller, tout ce qu'elle souhaite c'était simplement d'être seul pour réfléchir à la discussion qu'elle avait eue avec Takiyame. Repensent à la déclaration de son amour pour elle, et elle était à la fois fâchée envers cet aveu et contre elle d'avoir rit idiotement sur le coup, maladroitement, sans réfléchir, de ne pas l'avoir retenue une fois qu'il sait senti gène et être parti en courant.
Elle cherchait des réponses à ce qu'elle ressentait maintenant après ça... N'ayant pas pensé que celui-ci se ferait percuter par une voiture, en partant les larmes aux yeux, le mettant dans le coma pour une durée inconnue.

Elle se demandait si elle aurait le courage d'aller lui parler ? s'il allait l'entendre ? quoi lui dire ? la seule chose qui lui revenait sans cesse à l'esprit c'était les coups de frein et le grand fracas de ce jour fatidique qui à tout changer sur la façon de voir celui qui avait été jusque-là son meilleur ami. Avec qui elle sait confier en tout, qui l'encourageaient à réaliser ces rêves et qui l'a toujours protégé.
Pourquoi ? pourquoi ? en s'appuyant un moment sur la murette qui longeait le bord du canal, son cœur commencé à lui faire mal, ce qui la poussa à verser des larmes qu'elle ne comprenait pas, ce sentiment comment devait elle le traduire ? Pourtant jusque-là elle pensait qu'ils se voyaient seulement comme frère et sœur ! pourquoi maintenant ? pourquoi a-t-il fallut qu'il lui dise ? pourquoi casser ce lien ? que cherche-t-il en lui avouant ça ? tout en pleurant la voix tremblotante regardant le reflet de la lumière du lampadaire sur le canal légèrement flou, gêné par ces larmes qui n'ont de cesse de couler, qu'elle tente désespérément d'arrêté à l'aide de ces manches.
Arrêtez ! arrêtez ! cria telle tellement son cœur devenait pesant et douloureux, tellement qu'elle finit par s'écroulait sur les genoux tapa sur le mur de la paume de la main, et de l'autre empoigna sa poitrine, tellement ce sentiment lui déchirer le cœur. Est, un sentiment longtemps refouler ? est ce qu'il a toujours été là ? la douleur devenait de plus en plus intense que cela la poussa à crier sans mot pour évacuer sa peine et sa douleur. Soudain, tel un souvenir lui donnant l'impression d'être réelle, une main tendue ver elle, celle-ci la saisie est une autre main pris son autre bras d'une délicate attention, pour l'aider à se relever. Elle s'excusa de ce à quoi cette personne assistée, puis en relevant la tête, elle vit le visage rayonnant de Takiyame, qui lui souriait. Celle-ci pensante qu'elle devait rêver fini par ce jeté sur lui ça tète appuyer contre son torse une main sur son épaule et l'autre dans son dos, celui-ci l'enlaça d'un bras et de l'autre lui caressa ces cheveux avec une telle douceur que Yumi sentait son cœur s'apaiser, mais continuer à pleurer. Et commença à sourire d'un bien-être ressentant la chaleur de son torse d'un léger frisson.

Quand celui-ci lui dit d'une voix calme, de lui pardonner de l'avoir fait souffrir, et que quoiqu'il puisse lui arriver maintenant qu'il savait, et qu'il ne regrettait rien de ce qu'ils ont pue vivre ensemble. Même le fait de lui avoir dit qu'il aimait, mais que maintenant qu'il ne fallait plus qu'elle pleure, qu'il ne fallait plus qu'elle se fasse souffrir. Lui demanda de lui faire une promesse, même si ça fait mal qu'elle ne devait plus avoir peur de ces sentiments et de laisser son cœur s'exprimer pour ne plus l'emprisonner car cela lui ferait aussi mal que maintenant.
En entendant cela, celle-ci ce Mis à relever la tête ver son visage, mais le froid et son regard étaient comme pétrifiés car Takiyame n'était plus là, alors qu'il y a une seconde elle sentait la chaleur de son corps.
Page précédente
Vous lisez :

Le Message du coeur

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO