Présentation du livre

Note : aucune

4 commentaire(s)



Coquelicot Coquelicot Coquelicot Coquelicot...
Un jour d'été où le soleil brillait de mille feux, un petit garçon se perdit dans un champ dont toutes les fleurs étaient fanées de part ce soleil radieux.
Le petit garçon courut dans cette vaste étendue jaune-orangée, puis, s'arrêta net. Il venait de voir quelque chose qui le troubla profondément. Il n'en croyait pas ses yeux: Un petit point rouge au milieu venait interrompre la monotonie du champ dans lequel la mort lente se propageait. Il se précipita vers cette chose si étrange et magique à la fois, et contempla de ses petits yeux brillants la merveille qui s'offrait à lui. Il était heureux. Il resta ainsi durant des heures, jusqu'au moment où il ne put s'empêcher de vouloir toucher cet être si pur, si beau. De sa petite main délicate, il tira la tige fragile de la fleur et deux de ses pétales tombèrent sous le choc qu'avait produit le petit garçon, bien qu'inconsciemment. A cela, s'ajouta le vent qui fit tomber deux autres pétales. Il n'en restait alors qu'un seul sur la tige que tenait le petit garçon, un seul malheureux pétale. Le petit garçon frôla ce dernier de ses doigts dodus afin de connaître la sensation que cela allait produire.
Il fut bouleversé quand il s’aperçut que le petit pétale rouge vif s'était détaché de sa tige à cause du doux frottement qu'avait fait le petit garçon. Le pétale tomba tout doucement à terre, et au fur et à mesure qu'il tombait, des larmes salées coulèrent sur les joues rondes de l'enfant avant de tomber elles aussi au sol.
Le petit garçon voulait simplement savoir.
A la place, il avait tué.
Il avait tué la dernière fleur survivante d'une mort fatale.
A cette pensée, le petit garçon voulut mourir avec elle, et se laissa tomber dans ce champ, désormais sans vie.


***

Quand le petit garçon se réveilla, une multitude de coquelicots avaient poussé autour de lui.





Page précédente
Vous lisez :

Coquelicot

page :

Création du site


Nicolas SORANZO