Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

2 commentaire(s)

Le Jardin


image
C'était une maison comme il y en avait tant d'autres à Londres.

Coincée entre deux autres bâtisses, elle possédait une volée de marches qui menait au perron, ombragé par un balcon supporté par deux colonnes blanches sur lesquelles grimpait une glycine.
Derrière la porte d'entrée, il y avait une petite pièce ronde qui accueillait un porte-manteau et une table où trônait un magnifique bouquet de roses. Un tapis circulaire était posé au centre de la pièce, illuminée par un petit lustre. La porte en chêne foncé menait au salon, dans lequel les bûches de la cheminée craquaient joyeusement. Autour de l'âtre se trouvaient deux fauteuils qui entouraient une petite table en verre, sur laquelle reposait une bouilloire et deux tasses de thé.
Le soir, le salon était éclairé par des lampes disposées ça et là dans la pièce, mais le jour venait l'illuminer à travers une grande baie vitrée qui ouvrait la vue vers un jardin étroit.

Ce jardin était fascinant. Il était entouré par de hauts murs couverts de plantes grimpantes, qui ombrageaient des parterres de fleurs couvrant tous les bords du jardin. Au centre, il y avait un petit étang où poussaient les nénuphars et autres plantes aquatiques, et derrière cet étang courait un petit sentier entouré de plantes vivaces qui menait à un cerisier en fleur. Sous cet arbre se dressait une petite serre abritant quelques légumes.
Toutes ces plantes vivaient en parfaite harmonie et avaient appris à se connaître. Chaque matin, elle ouvraient délicatement leurs pétales aux premiers rayons solaires, et discutaient avec leurs voisines. Puis, vers midi, elles laissaient les abeilles se poser sur elles. Il régnait un silence floral pendant un moment, et l'on pouvait entendre l'éternuement d'une butineuse de temps à autre.

Page précédente
Vous lisez :

Le Jardin

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO