Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

4 commentaire(s)

image



Elle ferme les yeux, s'imagine qu'elle a des ailes sur le dos et qu'elles se déploient comme celles d'un papillon prêt à l'envol. Un papillon, ce petit être magique qui s'envole comme dans les histoires contées par Grand-père. Les ailes se froissent, puis s'écartent dans un doux soupir. Puis le papillon se décide enfin à décoller, il remue doucement ses antennes et s'élance vers le ciel constellé de taches dorées. Elle tend la main pour toucher les paillettes du ciel mais la retire aussitôt de peur de devenir toute dorée comme ces étranges trainées de poussière... Le papillon bat énergiquement des ailes, il commence à se fatiguer, mais elle ne veut pas s'arrêter. Elle veut voir la suite de ce songe. Son petit corps musclé résiste contre l'envie d'atterrir et prend de la hauteur. Elle a soudain un haut-le-cœur, mais elle se force à contempler le paysage de ses yeux naïfs en s'efforçant de croire que se n'est pas qu'un mirage, mais bien la réalité... Le papillon commence à bien s'amuser et il décide de faire quelques acrobaties pour satisfaire sa visiteuse. Elle se retrouve les pieds en l'air, les ailes coincés dans un entremêlement de jambes et de pieds, la tête en bas, et les antennes pliées. Elle savoure ce moment de vertige inédit en hurlant de toutes ses maigres forces. Le petit insecte souffle un instant puis reprend son rythme effréné en slalomant entre les étoiles.
Les ailes lasses battent plus doucement, et elle parvient enfin à se reposer. Le souffle irrégulier du papillon siffle à ses oreilles. Le papillon s'arrête et se laisse emporter par une rafale de vent. Ses ailes tourbillonnent, tandis que son corps se contracte en différentes positions. Elle prend peur, ce rêve risque de tourner au cauchemar... Le vent souffle de moins en moins fort, et le ciel s'éclaircit en faisant disparaître ses paillettes. Un doux breuvage se glisse sur le corps et les ailes du papillon. Ce même breuvage arrose la jeune fille, qui en frissonne de plaisir et de froid. Les ailes du papillon ne battent plus. Il choit doucement sur une pétale de rose et la jeune fille s'installe à ses côtés en veillant bien à ne pas froisser ses ailes. Le papillon ferme ses yeux, s'imagine qu'il n'a plus d'ailes sur le dos, qu'il est couché comme une jeune fille qui s'apprête à s'endormir. Une jeune fille, cet être ravissant et sensible qui s'endort comme dans les histoires contées par les vieux papillons. Les paupières se ferment et les cheveux s'ébouriffent dans un doux bruissement... Le papillon observe la jeune fille qui est installé devant lui, puis il ferme ses yeux une dernière fois et il s'envole... La jeune fille caresse les ailes du papillon, puis elle s'envole, pour toujours cette fois...







Bon voyage...
Page précédente
Vous lisez :

Envol

page :

Création du site


Nicolas SORANZO