Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

9 commentaire(s)

Prologue:

Nous courions à en perdre haleine, sous le ciel étoilé, priant pour arriver à l’académie avant le couvre feu. Nous passâmes dans une ruelle, quand un bruit retînt mon attention. Un jeune homme se trouvait dans une impasse, encerclé par des «Sans-âmes». Aussi appelé vampires par les humains, ce sont des créatures qui tuent ces derniers afin de se nourrir de leur sang. Ils chassent de nuit, en effet le soleil leur est fatal. Moi, je m'appelle Kayane, et je suis une immortelle, une chasseuse de vampire, et comme eux, je me nourris de sang humains. Mais contrairement aux «sans-âmes», je ne tue pas celui sur lequel je me nourris, et contrairement à leur victime, la mienne est consentante.
Je ne sais pas si c'est mon instinct de chasseuse, ou le regard vert émeraude du garçon qui m'incita à agir. Me voyant m'avancer vers le groupe des sangsues, mon pieu à la main, ma meilleure amie, Keissina, me retînt par la manche.
«-Kayane, non, laisse les, tu pourrais te faire tuer! Me supplia-t-elle»
Mais je ne l'écoutais pas, je me dégageai de sa poigne et m'élançai vers les «sans-âmes». Une fois assez proche, je m'élançais vers l'un des vampires. Profitant de l'effet de surprise, je plantais mon pieu dans son cœur, une fois celui-ci écroulé sur le sol, je m'élançai vers le suceur de sang le plus proche de moi. Il s'attendait à mon attaque et il réussit à l'esquiver. Nous nous battîmes au corps à corps, un bruit sourd se fit entendre, ce qui déstabilisa le vampire. Profitant de ce moment d’inattention, je lui portais le coup fatal, il écarquilla les yeux, et s'écroula au sol. Me retournant pour voir d'où provenait le bruit que nous venions d'entendre, je constatais que Keissi venait d'en tuer un. Les autres avaient fui, je regardais autour de moi, mes yeux se posèrent sur le corps inerte du jeune homme. Je me précipitai à ses cotés, mais c'était trop tard, il était mort...
«-Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Me demanda Keissi
-On l'amène à l'abri des regards!»
Jetant un regard furtif autour de moi, je remarquai plusieurs arbres qui formaient un parfait emplacement pour le corps. Je fis signe à Keissi pour qu'elle m'aide à le porter à l'ombre des arbres.
Nous eûmes du mal à le porter, même si nous le portions à deux, finalement nous réussîmes à l'emmener jusqu'à l'ombre d'un arbre. Une fois déchargé du corps, je l'observais. C'était un garçon à peine plus âgé que nous, il devait avoir entre dix huit et vingt ans. Il avait des cheveux blonds platine et la peau légèrement mat. Il ressemblait à un ange.
«-Kayane, il faut qu'on y aille si on ne veut pas avoir à subir la colère de la directrice!»
Elle me tira de ma torpeur, détachant mes mains du torse de du garçon.
«-Oui, tu as raison, allons-y!»
Nous nous remîmes à courir en direction de l'académie, nous arrivâmes cinq minutes avant le couvre feu. Un gardien posté devant l'immense grille, où tronait une insigne portant le nom de Shadow light.
«-Kayane, Keissi, filez vite dans vos chambre si vous ne voulez pas avoir à faire à la directrice! Nous ordonna le garde posté à l'entrée du lycée.
L'académie réunis toutes les écoles, de la maternelle au lycée.
«-Oui, Anton, on y cours! Répondis-je»
Je tirai Keissi par le bras et nous courûmes jusqu'au dortoir des filles.
I

Je m'éveillais le lendemain, une journée ennuyante de cours en prévision. Je me leva et pris mon uniforme. J'entra dans la salle de bain, et commença à m'habiller. Une fois prête, je descendis rejoindre Keissi, qui était installée à l'une des tables de la cantine, entrain de prendre son petit déjeuner. Je pris un plateau sur lequel je posa quelque tranches de pain beurré et un bol de céréale et m'installa aux cotés de Keissi.
«-Salut, Keissi, bien dormis? M'enquis-je
-Oui et toi?
-Moi aussi, je voulais m'excuser pour hier soir, on a failli être puni par ma faute!
-Ne t'inquiète pas, je ne t'en veux pas, tu à agi en pensant que c'était ce qu'il fallait faire! Me rassura-t-elle
-Oui, tu as sans doute raison!
-Salut les filles!»
C'était Jessy, une amie, qui venait de s'asseoir face à nous.
«-Salut Jess, ça va? La saluais-je
-Très bien et vous?
-Nous aussi, répondîmes Keissi et moi
-Eh vous êtes au courant? Il y a un bal d'organisé ce soir, en l'honneur de la reine qui vient nous rendre visite!
-Génial, je suppose que son obsédé de neveu sera là également, soupirais-je
-J'ai bien peur que oui...
-Super, et je vais encore avoir droit à ces avances , je préférerais ne pas aller à ce bal...
-C'est impossible, la présence de tous les élèves est obligatoire, tu n'aura pas le choix..., se désola Jessy
-Et bien, il faudra encore que je remette cet obsédé à sa place, comment la reine peut-elle adoré un crétin pareil...
-Je l'ignore, peut-être parce que c'est son seul neveu, et qu'elle même n'a pas d'enfant..
-Je préférerais ne jamais avoir d'enfant plutôt qu'avoir un fils pareil! Pestais-je
-On est deux!
-Non trois, cet imbécile de Logan me tape sérieusement sur les nerfs! Répliqua Keissi
-Oui, j'ai hâte que cette fête soit du passé, bon c'est pas tout, mais il faut qu'on aille en cours!
-Oui, ou Mme Hervartz nous mettra à toute les trois une heure de colle!
«-Mais où suis-je? Je ne suis pas dans ma tête!»
Je venais d'entendre une voix d'homme dans ma tête, croyant avoir rêver, je me levais et suivis les autres.
«-Je n'y comprend rien, je n'arrive pas à retourné dans ma propre tête»
Cette fois, je n'avais pas rêver.
«Qui es-tu?
Hein, tu m'entends? C'est dans ta tête que je suis?
Oui, on dirait bien, alors qui es-tu?
Attends, tu ne serais pas cette fille, qui m'a sauvé hier alors que je me faisais attaquer?»
Non c'était impossible, je n'avais pas réussi à le sauver, il était mort...
«-Attends, tu veux dire que tu es l'homme d'hier, mais tu étais mort...
-Je sais il faut croire que tu possède le pouvoir de ramener les morts à la vie, plaisanta-t-il.
Page précédente
Vous lisez :

Liaison mortelle

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO