Présentation du livre

Note : aucune

3 commentaire(s)

Entrevue de FredSan
Réalisée en février 2014


Nhelim :
Tout d’abord, je tiens à te remercier de répondre à mes questions, c’est un plaisir pour moi de tenir le rôle de ton intervieweur !
N’hésite pas à le dire si tu ne souhaites pas répondre à une question. Je t’invite également à prendre l’initiative sur ce que tu désires nous faire découvrir.

Commençons donc par ta présentation. La plupart des informations sont disponibles sur ton compte, mais il n’est pas plus mal de les rappeler ici dans le cadre de cet échange.
J’imagine que la question est stupide, mais je vais la poser tout de même on ne sait jamais !
Ton vrai prénom est Fred comme dans ton pseudonyme ?

FredSan :
Mon vrai nom est Frédéric, mais on m'appelle Fred ou Fredo.

Nhelim :
Quel âge as-tu et d’où viens tu ?

FredSan :
J'ai 15 ans et j'habite à Tours.

Nhelim :
Depuis combien de temps écris-tu ?

FredSan :
J’écris depuis la fin de l'année 2013.

Nhelim :
Quels sont les genres que tu écris ? Que tu lis ?

FredSan :
Je lis des romans fantastiques, des policiers, et parfois de la SF.

Nhelim :
Quand et comment as-tu découvert ce site ?

FredSan :
J'ai découvert ce site après avoir lu Bakuman. Ils parlaient de romans textos, j'ai voulu regarder à tout hasard si ça existait, et je suis tombé ici.

Nhelim :
Comment t’es venue l’envie d’écrire ?

FredSan :
Y'a pas vraiment de choses qui m'ait donné envie d’écrire. J'ai juste voulu essayer pour rigoler au départ.

Nhelim :
Parle-nous de ton livre The Freedom’s battle. Peux-tu nous faire un court résumé ?

FredSan :
TFB raconte l'histoire de Maks. Fils de rebelle décédé, qui, (un peu contre son gré...) va libérer son pays. Mais, la, je viens de le rendre invisible, je l'ai relu et je ne me sens pas satisfait, il faut que je modifie certaines choses.

Nhelim :
Est-ce que le thème de la tyrannie et de la révolte est un sujet important pour toi ?

FredSan :
Oui, je pense que c'est une chose qu'il faut dénoncer, mais j'essaie de ne pas écrire trop de clichés.

Nhelim :
Quels sont ces clichés selon toi et comment fais-tu pour les éviter ?

FredSan :
Les affrontements sanglants, on peut aussi être stratégique...

Nhelim :
Cela passe par quoi ? Par la manière de réfléchir de tes personnages ? La façon dont est écrite ton histoire ? Les deux ?

FredSan :
Ça doit être les deux




Page précédente
Vous lisez :

Entrevue avec FredSan

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO