Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

13 commentaire(s)

LE CAFE DE LA LUNE
(anciennement le train de la mort)





image
1

Vendredi 20 décembre 2013
___________________________________________________

Une ruelle sombre, un homme inconscient, une flaque de sang...
Ce jour-là s’annonçait terrible pour Sam Cromwell néanmoins il ne le savait pas encore. Sam vivait seul depuis déjà deux ans, passant ses nuits à boire comme un trou, il n’avait pas de but précis dans la vie depuis que sa bien aimé Jessica avait quitté ce monde. Il habitait au troisième étage d'un petit appartement dans le centre-ville de Genova. Une petite ville proche de Chicago, qui accueillait environ 16 000 personnes. Son chez lui se composait de seulement deux pièces. Une première petite pièce avec en son centre un lit deux places en face duquel se trouvait un poste de télévision, et une seconde pièce se trouvant à l'opposé de la porte d'entrée donnant accès à la salle de bain près de laquelle se trouvait une petite fenêtre. On aurait plutôt dit qu’il habitait une piètre chambre d'hôtel. Sur la table de chevet côté fenêtre était posé un réveil, quand il indiqua minuit, il se mit à vibrer intensément, deux minutes passèrent puis une main sortit de la couette du lit et tâtonna à gauche et à droite du réveil faisant tomber sur son passage une montre qui atterrît sur la moquette. Enfin elle réussit à cliquer sur le bouton "off" du réveil.
Après quelques minutes de réveil, Sam Cromwell mit une jambe hors du lit, puis une seconde pour enfin se mettre debout face à son lit. Il était brun aux yeux bleus, son visage était fin, il avait 27 ans et était vêtu d'un tee-shirt et d'un pantalon noir, il avait toute sa vie devant lui pour boire autant qu’il le voulait en revanche c'est ce qu'il pensait. Il fit quelques étirements puis se dirigea vers la porte d'entrée et décrocha de la porte un long trench coat noir surmonté d'une capuche qu'il enfila et mit des chaussures elles aussi noir qui se trouvaient au pied de la porte. Il était fin prêt, fin prêt à quitter les lieux et boire toute la nuit au « Café de la lune », le seul café ouvert 24h/24.

Page précédente
Vous lisez :

Le café de la lune

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO