Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

1 commentaire(s)

Lettre à George Sand.
Chère madame George Sand,


Je dois vous avouer, qu'en regardant votre portrait longtemps, je me suis questionné. Quel était le secret de ce pouvoir de séduction et de fascination, que vous exerciez, sur mes congénères, les hommes. Mea-culpa de l'adolescent illettré que j'étais alors, attaché à la beauté physique, par vous, je n'étais pas charmé.

Un jour, par hasard, j'ai lu « Indiana », puis plusieurs de vos romans, l'histoire de votre vie, votre correspondance (enfin, une partie). Votre personnalité, vos idées divulguées au travers de vos mots m'ont séduit. Vous m'avez ouvert l'esprit sur l'amour, l'amitié, la tolérance...A mon époque, j'entends vos détracteurs dire : « Qu'ils trouvent vos écrits surannés, dépassés; pourtant dans ce monde, où des émissions de télé-réalités font gloire et culture de l'individualité et de la médiocrité, on aurait bien besoin de votre sensibilité et de votre élégance.

Moi, qui suis à l'automne de ma vie, en vous relisant, je suis envoûté; vous avez écrit avec brio, presque 200 ans plus tôt, certaines de mes plus profondes pensées et analyses sur l'être humain et sur la société. Il m'arrive à nouveau de regarder votre portrait, où je vous trouve magnifique, en effet, maintenant, votre âme est là, irradiant vos yeux de courage, de malice, de tendresse.

S'il vous plaît, George, permettez moi de m'excuser, vous fûtes une femme d'exception. S'il vous plaît, permettez moi, Aurore, d'écrire que j'aurais été honoré d'être votre ami, d'être votre amant.


Votre humble serviteur, franck.
Page précédente
Vous lisez :

Lettre à George Sand

page :

Création du site


Nicolas SORANZO