Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

5 commentaire(s)

Correspondances avec mademoiselle




vel ours de ma vie

sur ce papier de printemps
ma plume qui dans tes yeux scintille
dessine un travail d’orfèvre, paroles d’argent
d’une passion qui pour toi pétille.

harmonie, rapsodie,
mélodie,
fantaisie,
si peu de poésie
pour tant de sentiments.

murmures lointains.
vagues souvenirs.
mots doux je t’ai peint,
images sans retenir.

oh douce fleur de mes jours,
fleur de lys de mes nuits,
velours de ma vie.




demoiselle

bien que la nuit soit longue, il est bien difficile de vous attendre, belle demoiselle.
comme une hirondelle, vous venez de dessiner dans le ciel de ma vie, dans la nuit de mes rêves, un sourire. Je vous en
remercie, très belle demoiselle.
comme un printemps, vous venez de raviver mes vingt ans, qui dans si peu de temps, arrivent. Je les avais oublié.
Page précédente
Vous lisez :

Correspondances avec Mademoiselle

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO