Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

4 commentaire(s)

Chapitre 1:

-Zeldaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!

Zelda ne bouge pas, elle se croit dans une série américaine du genre NCIS ou Les experts.
Elle est tétanisée.
Sous ses yeux se passe un kidnapping.
Des hommes cagoulés enlèvent sa sœur et monte dans une Mercedes blanche.
Zelda aurait pu retenir la plaque d'immatriculation, elle ne l'a pas fait.
Pourquoi ?
Est-elle contente que sa chipie de sœur soit kidnappée ?
Non.
Elle regrette presque les dimanches où Léa la réveillait en criant "Banzai" ou "Sus à l'ennemi" dans son déguisement de pirate que tata Geneviève lui avait offert à Noel.
Le hurlement de Léa lui résonne dans la tête.
Que va-t-elle raconter a ses parents ?
"Léa s'est faite enlever et je n'ai rien fait pour empêcher cela."
Non ! Il va falloir avouer, tant pis!
Et puis pourquoi Léa ?
Sur les deux milliards d'enfants dans le monde, il a fallu que ça tombe sur sa sœur.
Zelda ne bouge pas, ne réfléchit pas.
Elle tombe dans une somnolence presque paisible.
Que va-t-elle faire ?

Elle ne sait pas.

Elle ne sait rien de toute façon.
Ce mauvais rêve finira bien par cesser !

La vie est tellement dure avec elle depuis quelques temps :
Son copain l'a quitté, son chiot est mort, sa mamie dans le coma, ses notes catastrophiques et sa sœur quelque part dans la nature...
Zelda trouve que ça fait beaucoup !

Chapitre 2:

Zelda dormit pendant deux heures puis se réveille en sursaut.

Elle avait pris une décision :

Elle va partir de la maison et ne rentrera qu’avec Léa !

La petite fugueuse décida d'emmener le minimum d'affaires possibles et de partir avant que ses parents ne rentrent.

Elle prit sa valise "Converse" et y jeta Sweat, tee-shirt, jeans, sous-vêtements, 20 livres sterlings et sa pierre fétiche.
Elle gribouilla une mot sur la table du salon :

Cher Parents,
Quand vous lirez cette lettre, je serai déja loin.
Sous mes yeux de petite lâche, j'ai vu Léa se faire enlever et c'est ainsi que j'ai décidé de partir à sa recherche.
J'ai conscience des dangers et que la route sera longue.
Prenez bien soin de vous,
Zelda


Elle sourit en imaginant la tête ses parents mais se rappela de la gravité de la situation.
Elle décida d'emmener quelques barres chocolatées pour la route.

Zelda sortit par la fenêtre de sa chambre au rez-de-chaussée et regarda Londres.

Intérieurement, elle pensa "Dans quel pétrin je me suis fourrée ?»

Page précédente
Vous lisez :

Kidnapping

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO