Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

13 commentaire(s)

ATLANTE
Tome 1
Ce matin, à quatre heures, des pleurs d’enfants arrachèrent Marc Jordan de son sommeil. Il se réveilla en grommelant. Les pleurs de plus en plus forts le guidèrent à l’extérieur.

Célibataire, âgé de vingt ans, il vivait en compagnie de son jeune frère, Kyle. Brun, les yeux verts, il avait un corps musclé. Marc avait aussi un caractère bien trempé et était un rat de bibliothèque. Kyle, lui, était tout le contraire de son frère. Il était châtain et avait les yeux bleus. Kyle était pacifique, enjôleur et un romantique. Ce jeune Casanova était âgé de dix-neuf ans. Si Kyle enchaînait relation sur relation, Marc, lui, passait la plupart de son temps dans leur villa. Tous deux étaient les célibataires les plus connus d’Angel-City. Orphelins, ils avaient perdus tous deux leurs parents dans un terrible incendie et avaient hérité de leur fortune colossale. Même s'ils étaient opposés comme le jour et la nuit, les deux frères s’entendaient à merveille.
En ouvrant la porte, Marc vit un panier en osier sur une malle bleu clair. Les pleurs provenaient de l’intérieur. Curieux, il se pencha et découvrit le visage d’un nourrisson. Celui-ci avait cessé de pleurer et dévisageait le jeune homme qui le fixait, ahuri. Sortant de sa stupeur, Marc fit le tour de la propriété pour chercher l’auteur de ce curieux colis.
N’ayant trouvé personne, il prit le panier ainsi que la malle et rentra à l’intérieur. Il posa tout cela, se précipita sur son téléphone et appela Kyle qui avait dormi chez l’une des ses conquêtes. Il attendit un long moment avant d’avoir son frère. Celui-ci finit par répondre.

« - Marc ? dit-il d’une voix endormie. Tu as vu l’heure ? Que se passe-t-il ?
-Kyle, enfin ! répondit son frère, affolé. Il faut que tu rentres immédiatement.
- Quoi ? Mais…
- Il n’y a pas de « mais », répliqua-t-il. Rentre tout de suite.

Il raccrocha et se dirigea vers le nourrisson qui se remit à le dévisager. Marc le fixa d’un œil mécontent et le détailla. Le bébé avait de grands yeux de couleur orange et de grosses joues qui finirent par attendrirent le jeune homme.
Page précédente
Vous lisez :

Atlante tome 1

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO