Présentation du livre

Note : aucune

4 commentaire(s)

1

La journée commença bien. Le soleil était au rendez - vous, pour une fois en se mois de janviers. IL y avait foule devant le parvis de l'église qui était très joliment décorer de bouquet de fleurs. Il y avait sur le sol une grande croix formée avec des galets. La porte majestueuse de l'église tout de bois lacès, dessus il y avait des clous noirs qui dessiné une croix celtique. J'étais arrivé avec mes parents, qui ne ratait jamais la messe. Le prêtre victor saint arbore une tenue violette avec une grande croix en or. Il est majestueux, je dirais même impossant. Il est très imposant avec ces yeux vert, ses cheveux châtain clair coupé cour, il mesure un mètre quatre vingt. Il est suivi d'un chapelet de petit enfant de coeur tout de rouge et de blanc vêtu à l'ancienne. Victor passa sur le parvis et circula entre les gens. D'un seul coup une cohorte de journaliste arriva devant lui.
"Père saint, père saint vous pensez quoi de l'affaire des prêtres défroquer?" Demanda victoria Banut.
Ces un journaliste très agressives elle recule devant rien pour trouver des scoops. Dans son travaille elle est nomé "la fouine". Son tailleurs noirs très stricts, sa chemise blanche parfaitement bien repasser. Sa veste noir et impeccable on ne dirait pas qu'elle est sortie de sa voiture. Pourtant elle a un visage d'un ange, ses longs cheveux châtain clair flottaient au vent. Elle tendait le micro devant la bouche du prêtre.
Victor saint ne fessa aucune déclaration, l'évêché avait donné l'ordre de rien dire. D'un seul coup victoria m'apperçu et se jeta sur moi.
"Monsieur Lavande, monsieur Lavande vous avez une déclaration à faire?" Demanda victoria sur un air agité.
"Je n'ai rien à dire madame Banut" Répondit frédéric lavande sur un ton neutre.
"Pourquoi vous êtes ici alors?" Répéta victoria
"Je suis ici pour me recueillir et prié un peux madame." S'exclama frédéric.
"Mais pourquoi la police psychiatrique scientifique spécialiser et la alors?" Interpella encore une fois
"La PPSS, n'est pas représenter aujourd'hui, je vous répéte que je suis la pour me ressourcer." Répondit sur un ton moins neutre frédéric.
D'un seul coup le père victor saint intervenait et sauva frédéric.
"Monsieur lavande vous pouvez rentrer et vous assoir je vous en pris!!" Dit victor sur un ton posé.
Victor fit un geste de la main pour faire rentrer tout le monde.
Je regardais devant moi et je vis des gens habillé tout en costume. Il y avait les grenouilles de bénitier, aux premiers rangs. Elle sont toute vêtues de noirs, on dirait quelle porte le deuil, sauf ma mère qui est aussi en noir.
Suivi derrières par les veufs eux sont tous fringuant, avec les cheveux tout gominer et avec leur eau de Cologne qui sentait fort. Victor commença sont office, il demanda au journaliste de sortir et de pas filmer. Les seules caméras autorisées sont les caméras des chaines religieuses.Je regardais autour de moi, les bancs sont majestueux, ils sont ornées de petit ange. On peut distinguer leur petites joues potelées, et on peut distinguer à l'autre bout un petit diable, et on peut voir aussi des cornes. Je passai une main dessus et je me piquai. La messe bâtait sont plein le moment du sermon arriva:
-"Je vais vous parler du mal, que savont - nous du mal? Le dictionnaire le petit Larousse nous donne la définition suivante ce qui et contraire au bien, à la vertu. Ce qui est susceptible de nuire de faire souffrir. La bible nous dit qu'on est tout tenté même moi. Je ne suis pas un être parfait, seuls les êtres parfaits peuvent résister au mal. Sa m'éxiste pas, même jésus notre sauveur a était tenter mais il a su résistè. Alors pourquoi nous ne résistons pas à la tentation, puisque nous somme humain, notre corps et fait de chair et de sangs. Je ne vous cache pas que j'étais tenté bibliquement, je voulais un jour avoir des relations sexuelles avec une personne, mais j'ai prié et j'ai réussi à me sauver de la tentation en temps que prêtre. J'ai succombé a la tentation quand
Page précédente
Vous lisez :

la tentation selon F

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO