Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

1 commentaire(s)

- Anastasia ! ANASTASIA ! L’école commence dans 30 minutes! Vite, lève toi.
- Ho non ! merci de m’avoir réveillée, mais tu peux partir maintenant.

Arrgh ! Je déteste les matins où mon cellulaire décide de ne pas sonner. Mais bon, vite, le temps
presse!
Je me levai et allai peigner mes longs cheveux bruns. Je m’habillai et je regardai ma grande et mince silhouette dans le miroir. Quand j’en ai eu terminé avec mon apparence, je descendis au rez-de-chaussée rejoindre mes parents et mon frère.

- Enfin réveillée, Ana ! me dit mon frère Edouard.
- Ha, ha, ha ! lui répondis-je sarcastiquement.

Je mangeai deux toasts, et l’autobus était là. Je pris mon sac et courus pour arriver à temps. Je me dirigeai vers Selena, ma meilleure amie.

- Salut Ana, ça va bien ce matin? Tu as l’air échevelée!
- Oui, je sais, mon cellulaire m’a oubliée ce matin. C’est ma mère qui m’a réveillée. Et elle a attendu jusqu’à ce qu’il ne me reste qu’une demi-heure avant de le faire.
- Ha ha ha ! C’est un bon départ !

Arrivée à l’école, j’allai dans mon cours et me dirigeai vers le fond de la classe, là où je m’assoyais toujours.

* * *

- Hey, Selena, j’ai quelque chose à te dire…

- Oui, qu’est-ce qui ce passe? Est-ce que tout va bien?

-Oui, oui, tout va bien, mais tu sais que, depuis quelque temps, je ne te parle que de mannequinat.

- Ouais?

- J’ai décidé d’en parler à mes parents ce soir…

- Ok…, me répondit Selena d’un air hésitant.

- Pourquoi fais-tu cette tête-là?

imageimageimageimageimage
- C’est que… si tes parents acceptent, je ne te verrai plus. C’est vraiment loin les États-Unis !

- Je sais … je vais essayer de trouver une solution.

* * *

Dans l’autobus, j’avais l’air maussade car je ne voulais pas partir sans Selena. Depuis tellement longtemps que je la connaissais. Elle avait maintenant 18 ans, donc c’était sa dernière année au High school, tout comme moi d’ailleurs, sauf que j’avais 17 ans. L’an prochain, nous avions planifié de déménager ensemble, en appartement, pour aller à l’université. Mais, depuis que j’ai 12 ans, mon rêve est de devenir mannequin, car j’adore la mode. Cependant, j’habite en Russie, et la meilleure place pour percer dans le métier, c’est aux États-Unis. Je ne sais pas encore à quel endroit précisément, mais j’aimerais bien la Californie. Tout le monde parle de cet endroit ! J’aimerais tellement pouvoir y aller et, si Selena venait avec moi, ce serait parfait, mais il fallait d’abord que j’en parle à ma mère, Elena, et mon père, Gregori. Je décidai de commencer par ma mère, car je savais qu’il y aurait plus de chances qu’elle me dise oui. Aussitôt que j’arrivai dans la cuisine, je lui fis mes plus beaux yeux. Elle le savait déjà, j’allais lui demander quelque chose!
- Maman? Tu sais que j’ai une grande passion pour la mode. Depuis quelque temps, je n’arrête pas d’y penser et je me dis qu’après mon High school, je pourrais peut-être partir dans un autre pays pour débuter ma carrière. Je vais avoir 18 ans en septembre qui s’en vient et nous sommes déjà en mai. L’année s’achève et j’aimerais vraiment réaliser mon rêve.

Elle me regarda d’un air inquiet. Je savais qu’elle voulait que je sois heureuse, mais l’idée de partir dans un autre pays la rendait un peu perplexe. Ma mère m’avait toujours dit que j’étais plus mature et plus responsable que la plupart des jeunes de mon âge. Par contre, je ne savais pas si ça allait la convaincre de me laisser y aller. Je lui expliquai où je voulais aller et je lui demandai si Selena pourrait venir avec moi. Mais, la seule chose qu’elle me dit c’est qu’elle voulait d’abord en parler à mon père. J’étais sûr et certaine qu’elle allait me dire ça, mais j’avais gardé tout de même espoir. Je décidai alors de monter dans ma chambre pour réfléchir et relaxer un peu. J’allai sur internet pour pouvoir parler à Selena et, avant de me coucher, je m’avançai un peu dans mes devoirs. Le lendemain matin, ce fut mon père qui vint me réveiller. Il vint avant que mon cellulaire n’ait eu le temps de sonner. Je me demandais ce qu’il faisait là, mais j’étais tellement endormie que je ne me posai pas trop de questions.

- Salut ma puce, ta mère m’a parlé hier soir. Tu dois sans doute savoir de quoi je te parle. Je dois t’avouer que je n’aime pas vraiment cette idée mais nous avons trouvé une solution qui fera le bonheur de tout le monde. Tu vas pouvoir partir aux États-Unis, dans la ville de ton choix, à moins que ce ne soit une ville trop dangereuse, et tu pourras vivre ton rêve. Mais, attention, il y a une condition : tu iras vivre en appartement, et ce sera avec ton frère. Il veillera sur toi jusqu’à ce que tu ais 21 ans.

Dès le moment où j’ai entendu la dernière phrase, des étoiles sont apparues dans mes yeux. Mon cœur se mit à battre de plus en plus fort. Mon père venait clairement de faire ma journée! Mais, je ne voulais tout de même pas laisser Selena ici. Je pris alors mon courage à deux mains en espérant qu’il ne change pas d’idée.

- Papa, j’aurais une dernière chose à te demander. Pour que cette expérience soit parfaite, j’aimerais beaucoup que Selena m’accompagne. Elle pourrait vivre avec moi et Edouard!
Page précédente
Vous lisez :

Anastasia (chapitre 1)

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO