Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

2 commentaire(s)

image

Le Flambeau de Vérité

Chapitre 2 - Un étrange pressentiment



Ça recommence. Le même genre de rêve. Il y a de l’orage cette fois-ci. Ça semble être plus réel ; il fait toujours aussi chaud, et le ciel lui-même semble s’embraser. Par contre, je ne suis pas blessé cette fois-ci. Un silence total règne. C’est mon village, je le reconnais… il y a de nombreuses personnes autour de moi. Au loin, dans la forêt, on dirait… des feux ? Qu’est-ce que cela signifie ? On dirait une attaque ! Des soldats sombrement vêtus apparaissent soudainement, personne ne les a vus approcher… C’est étrange, le pouvoir qui émane de la personne au centre… Il utilise… une sorte de magie noire pour… Qu’est-ce qui se passe ? On dirait que mon cerveau va sortir de mon crâne, je ne tiens plus, c’est insupportable !
Quel est cet homme qui se tient donc dans cette armure noire ? Je n’arrive pas à comprendre, c’est comme si mon cerveau voulait s’échapper, c’est la première fois que je souffre autant, je n’arrive pas à comprendre la situation… que font les autres pour m’aider ? Je ne tiens plus, ma tête va exploser, NON !!!

Séricle se réveilla d’un bond, haletant comme s’il se trouvait sous le soleil le plus écrasant au monde. Il mit du temps à remettre ses idées en place et gémit un moment, pensant que sa tête allait réellement exploser. Il constata qu’il n’en était rien et que ce n’était qu’un cauchemar, toutefois un de plus, et qui était lui aussi très éprouvant. Il se dirigea comme chaque matin
vers la pièce principale de la maison afin de se restaurer et, comme la veille, d’éclaircir son esprit. Son père et son frère étaient déjà là en train de déjeuner. Ils furent agréablement surpris de voir enfin l’adolescent se lever : en effet, il s’était endormi pendant de nombreuses heures ; le cadran solaire indiquait qu’il était à peine sept heures du matin.
- Ah, ça m’énerve, dit-il, avant je ne faisais jamais de rêves, du moins je ne m’en souvenais jamais…
- C’est vrai, admit son père. Je suis surpris que ces derniers temps, tu fasses des cauchemars…
- Et le pire, enchaîna Séricle, c’est que c’est toujours le même rêve, et qu’à chaque fois, ça devient de plus en plus détaillé. Comme si on m’avertissait d’un danger imminent ! J’aime pas ça du tout.
- Si ça se trouve, tu possèdes des dons de révélation, proposa le frère en gloussant, ne croyant même pas ce qu’il disait. Je doute que tu puisses réellement faire des rêves prophétiques…
- Allons Darothen, poursuivit leur père, tu sais bien sous quel signe astrologique est né ton frère ?
- Oui, bien sûr, mais moi je n’y crois pas à ces histoires, rétorqua-t-il.
- Eh bien moi j’y crois, et ton frère aussi d’ailleurs, même s’il le montre peu. C’est un sacré caractériel, et il est têtu, tout comme son père !

L’astrologie était importante aux yeux d’Eigan et de son fils. Celui-ci n’y connaissait rien, mais il y avait
Page précédente
Vous lisez :

Le Flambeau de Vérité - Chapitre 2 - Un étrange pressentiment

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO