Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

3 commentaire(s)

Chapitre 1 : Pleurs.


Pourquoi m'avoir abandoné alors que j'avais tant besoin de toi ?
Les jours passent et non mes larmes, elles continuent de s'écouler le long de mes joues. Mes yeux n'arrivent pas à redevenir comme avant, ils sont rouges, bouffis, hideux, chaque fois que je les vois, ils me donnent envie de vomir. Pourtant je laisse aller ce flot continu, je ne peux m'en empêcher. Ma tête est remplie de souvenirs de toi, notre maison te ressemble, les photos me font pleurer, la nuit j'ai peur, peur parce que je n'ai plus ta présence à mes cotés. La vie passe devant mes yeux sans que je n'en prennes réellement conscience. Le monde continu de vivre et moi j'y renonce petit à petit. La mer s'étend à perte de vue devant moi.
C'est sur cette plage que nous nous sommes rencontrés tu t'en souviens ?
Chapitre 2 : Rencontre.


Je ne me rappèle pas exactement quel jour c'était, mais il y avait un magnifique soleil. Je venais de me réveiller et avais décidé de prendre mon café sur la plage. J'étais assise face à l'océan avec ma guitare noire et mon chapeau de cow-boy, enfoncé sur la tête. Ce que tu pouvais l'aimer ce chapeau !
Je venais d'enchaîner le troisième couplet d'"Hallelujah" de Jeff Buckley, quand tu t'es approché de moi, j'étais tellement absente que je ne m'en suis même pas aprçu.
" Douce et triste à la fois.
_ Pardon ? , demandais-je surprise.
_ La chanson.
_ Ah ! Je la joue très souvent. Je l'aime beaucoup !
_ Je préfère la version de Léonard Cohen.
_ Je trouve que celle-ci est plus ... comment dire ...
_ Personnelle, répondit-il un sourire séducteur aux lèvres.
_ Oui,exactement ! Je dois avouer que le fait qu'il n'y ai que la voix et la guitare y sont pour beaucoup !
_ Oui certainement."
Nous restâmes plusiers heures à discuter de toi, puis plus évasivement de moi. Je me souviens que nous sommes rentrés chez moi en courant, car une averse s'était abattue sur la plage. Nous avons parcouru les quelques mètres qui nous séparaient de la maison en riant comme des enfants.
Tu regardais successivement les photos dans le salon, pendant que je préparais le déjeuner.
" Je vois que tu aimes le noir et blanc.
_ Oui ! J'adore, je trouve, personnellement, que ça donne une autre vision à la photos, crais-je pour couvrir les bruits de cuisson.
_ C'est vrai, moi aussi je sui fan.Il faudra que tu me donnes le nom de l'artiste.
Page précédente
Vous lisez :

Je me souviens.

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO