Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

10 commentaire(s)

LE LYCEE

Je vais faire ici bas une présentation de LA plus grosse difficulté rencontrée au lycée .
Je pourrais citer les heures de cours qui se suivent et qui malheureusement se ressemblent, cours qui ne durent que 55 minutes, mais qui parraissent en durer 555....(un peu comme la température l'hiver . -3°C, ressenti -13°C ... Si vous avez compris ça, vous avez compris comment fonctionne le monde impitoyable des chiffres .)
Je pourrais citer aussi le niveau d'exigence que nos chers professeurs réclament ! Oui, au lycée il ne s'agit plus d'apprendre et de comprendre . Non . Il faut deviner ce que le prof dit implicitement pour pouvoir le redire explicitement dans vos devoirs (et comprendre en fin de course, mais cela reste facultatif sur l'échelle des priorités du lycéen lambda) .
Je pourrais également dire que les humiliations sont nombreuses dans les lycées de ce bas monde . Surtout en cours de mathématiques (certains se reconnaîtront), où il n'est, non seulement, que facultatif de comprendre, mais surtout totalement impossible ! (Félicitation aux rares chanceux qui savent calculer (2xcos pi):sina² [de tête, il faut que cela reste distractif pour le professeur] =) ).
Je devrais sans doute parler des cours de physique chimie, mouroir où les élèves s'entassent pour se brûler les bras au bec-bunsen, les yeux à l'acide, s'intoxifier aux vapeurs, s'écorcher le cerveau à vouloir travailler pour le devoir, s'en rendre malade, tout ça pour un 3/20 !!!
Ah . Peut être devrais je parler de l'imprononçable : Les cours de français . Les dissertations, compositions, assassination ... ah non, yen a pas de ça . Bref, tous ces devoirs où il est demandé de voir ce qu'un auteur lui même n'aurait pas vu dans son propre récit ....

Non . Je ne parlerais pas de tout ça . Je vais parler d'un sujet que nous touche tous . Le gouter .
Un lycéen doit savoir faire des sacrifices ! Le gouter est sa principale perte . Fini les bols de Chocapic, Nutella, Chocos, Yaourt, Kinder, et tout ça ensemble devant la télé ! NON ! Au lycée, vous devez savoir ce qu'est la faim ! Votre avenir en dépend . Le pain du jour précédent et la barre chocolatée ne feront qu'entamer votre détermination .
Le gouter, souvenir de notre enfance ! Souvenez vous des gateaux de vos grands mères (ceux qui n'ont jamais vécu ça peuvent s'estimer pour une fois vénards de cette situation !). Ah, la Pire de toutes les difficultés du lycéen .
Alors, adieu gouter ..... C'est terrible ....

Hope
LES LYCEENS FRÉQUEMMENT AFFAMES

Aujourd'hui, c'est en tant que lycéenne fréquemment affamée que j'écris . Plusieurs professeurs ont remarqué une baisse d'attention générale pendant les cours de 11h à midi . La cause en est, selon eux, à la fatigue . MAIS ERREUR !!! C'est la faute de notre ennemie n°1, mesquine, tapis dans l'ombre, La faim !
Explanation : Je suis ce que l'on peut appeler une "lycéenne affamée" . Et bien souvent, le lycéen fréquemment affamé est également "lycéen dormeur" .
Le lycéen dormeur aime son lit . Il prend également le car à 7h20 le matin . Mais le lit de ce fainéant l'aime aussi !! A tel point que cette marmotte ne se lève qu'à 7h, au lieu de 6h50 (heure beaucoup plus raisonnable). Le lycéen dormeur, qui n'a plus que 15 minutes pour faire le rituel "habillage, déjeunage, lavage", doit éliminer l'un de ces rituels .
Et comme on ne peut décemment pas aller en cours en pyj', et que d'y aller crade, et bien par définition, c'est crade, le lycéen dormeur prend la casquette de lycéen affamé ! Car ce dernier zappe la phase déjeunage . Ou au mieux la raccourcie, pour se donner bonne conscience !Bien entendu, à se rythme là, ce pauvre lycéen ne pense même pas à prendre un casse-croute...
Inutile de préciser que le lycéen dormeur fréquemment affamé, est également le "lycéen qui cours après le car" !
Et donc, à 10h, le lycéen dormeur fréquemment affamé et qui cours après le car, A FAIM !
Deux heures de cours avec un estomac qui joue la symphonie des bruits sourds en gargouillis mineur, c'est long .
Parole de lycéenne fréquemment affamée, Hope .
Page précédente
Vous lisez :

Chroniques des lycéens.

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO