Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

6 commentaire(s)

Je m’appelle Sandrine, j’ai aujourd’hui vingt et un ans. Je suis étudiante et j’ai des amis qui pensent me connaître.. Je soupire, j’aimerais tant que ce fut vrai. En ce jour fatidique, je ne peux que repenser à mon passé..Je revois encore la scène comme si c’était hier. Ma mère était très nerveuse avant mon seizième anniversaire, elle n’était pas comme d’habitude je le sentais mais je ne comprenais pas, je me souviens ensuite que le jour de mon anniversaire, elle est venue me voir dans ma chambre à 23h00 et qu’elle m’a demandé de la suivre, je ne comprenais rien mais j’avais confiance en ma mère et je l’ai suivi. Elle m’emmena dans la cave et me dit :
- « Tu auras très exactement 16 ans dans une demi-heure, j’ai juste le temps de t’expliquer …je…je n’avais pas le droit de te le dire avant….je dois te révéler le secret de notre famille, plus exactement des femmes de notre famille ….nous savons pas vraiment comment ni pourquoi, mais à toutes les générations une femme pas comme les autres apparaît. Elle …c’est vraiment pas facile ..le mieux c’est que je te montre … »
Ma mère alors fit un geste bien précis et elle devint une autre femme : Grande brune élancée, je la reconnus tout de suite : Nadiana ! Je respirais à fond, je n’y croyais pas, la femme intemporelle Nadiana était ma mère ! Je n’en revenais pas : Cet être à part qui depuis des siècles aident les états à empêcher les guerres, qui aide les plus démunis était là devant moi et c’était ma mère. Alors elle m’expliqua :
- « Nadiana n’est pas une femme c’est une lignée de femmes et tu es la prochaine…dans une demi heure un éclair va s’abattre sur toi et tu hériteras de tes premiers pouvoirs. Je..il est déjà 23h15, il me reste peu de temps…ton père et ton frère ne sont pas au courant, ils ne doivent pas le savoir …bientôt moi-même, je ne saurais
plus rien, je ne me souviendrais de rien, j’aurais une vie normale…plus tard tu ne devras pas le dire à ton mari, ni à tes enfants, seulement à ta fille le jour de ses seize ans..mais je reviens à toi…C’est à vingt et un ans que tes pouvoirs seront complets, tu ne les obtiendras que si tu les as mérité … »
- « Mais, Maman que vais-je faire si tu ne te souviens de rien, qui va m’expliquer ? »
- « Ne t’inquiètes pas lorsque la lumière te touchera tu hériteras de la mémoire de toutes les Nadiana qui t’ont précédé et tu sauras tout sur tout ! »
Je regardais ma mère avec inquiétude, je n’avais que seize ans comment pourrais je gérer un tel secret, une telle puissance, je n’étais qu’une adolescente comme les autres !
La lumière arriva enfin et me donna les connaissances dont ma mère m’avait parlé et tout m’apparut clairement. Et ma mère un instant plus tard me regarda et me demanda :
- « Qu’est ce qu’on fait là ? »
Elle avait tout oublié, ainsi était la règle des Nadiana, il ne pouvait il n’y en avoir qu’une. Je lui racontais un petit mensonge et nous retournions dans nos chambres. Toute la nuit, les souvenirs des différentes générations avant moi me racontèrent notre histoire. La plus ancienne remontait à l’époque préhistorique.
Aujourd’hui, à 23h15, j’attends le verdict. Je ferme le store de ma chambre d’étudiante et j’attends …d’ici un quart d’heure, je devrais hériter de mes pleins pouvoirs, cela fait maintenant quatre ans que j’attends. J’ai, je pense, pendant ces quatre années, fait tous ce qu’il fallait pour cela. J’ai discrètement et régulièrement empêché des désastres, des catastrophes et aidé mon prochain.
Ma montre sonne, il est 23h30, la lumière apparaît et je me plie en deux tant le flux est fort. Quelques minutes plus tard, je me relève. Je fais le geste que ma mère a fait quatre ans plus tôt et Nadiana apparaît. On a beau avoir le souvenir des autres, on ne peut qu’avoir envi d’essayer, je me rends invisible et je sors
Page précédente
Vous lisez :

Nadiana

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO