Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

1 commentaire(s)

I

Clara s’essuya le front et resserra sa longue queue de cheval. Elle était couverte de terre, alors elle essaya de chasser un peu celle-ci en frottant de ses mains son pantalon.
Puis, elle regarda sa montre : 17h00, il était temps de retourner à l’atelier communal déposer le camion et enfin rentrer chez soit, ouf !
De retour chez elle, elle se précipita sous la douche trop contente de se débarrasser de la terre et la saleté qui s’étaient collées à sa peau durant cette chaude journée de travail.
Depuis quatre ans, Clara était agent technique au service espace vert de sa commune. Depuis longtemps, Clara avait toujours aimé les fleurs et aimait beaucoup participer à l’embellissement de la ville. Elle y avait grandi et y avait toujours vécu : Elle aimait cette ville de province et n’avait pas souhaité en partir.
Elle sortit de la douche et enfila un jean et un t-shirt. Elle avait promis à ses parents de dîner avec eux à quelques bâtés de maisons de là. Elle espérait arriver de bonne heure et ainsi aider sa mère à faire le dîner. Elle attrapa son sac à main et quitta son appartement.
Après quelques minutes de conduite, elle se gara devant la maison de son enfance. Elle ferma les portes et se dirigea tout de suite dans le jardin à l’arrière de la maison. C’est cet endroit qui avait éveillé en elle sa vocation. Puis, elle alla rejoindre sa famille dans la maison.
Là, elle salua sa mère, prit un économe et commença à plucher des carottes posées sur la table. Puis, la tête aux longues boucles blondes de sa sœur passa dans l’entrebâillement de la porte. Amélie semblait vouloir lui parler en particulier. Depuis l’enfance, il avait toujours su se comprendre en peu de mot avec sa sœur, elles avaient toujours été très complices. Avec leur un an et demi d’écart, ils avaient souvent été à l’école ensemble. Clara fit mine de rien plucha sa dernier carotte et alla rejoindre sa sœur dans le jardin.
Celle-ci était assise sur une des chaises du salon de
jardin et semblait très pensive. Clara s’installa en face d’elle et lui dit :
- « Tu en fais une tête ! »
Amélie regarda sa sœur bien dans les yeux et répondit :
- « Je pense qu’il vaut mieux que tu le saches tout de suite, Jeremy est de retour. Il est chez ses parents le temps de se trouver un appartement, il va rester à priori… »
Le sang de Clara ne fit qu’un tour dans ses veines. Cette simple phrase avait tant de signification pour elle.
- « Merci. », répondit-elle évasivement à sa sœur.
Amélie se leva et dit :
- « Je vais aider maman. Reste un peu là si tu veux. »
Clara acquiesça machinalement, elle était déjà absorbée par ses pensées. Jeremy, songea-t-elle, incroyable ! Alors tout lui revint en mémoire comme si c’était hier. Elle regarda le toit de la maison voisine : il était là. Comme durant toutes ces années d’adolescences, ils étaient l’un à coté de l’autre mais seraient-ils à nouveau les meilleurs amis, elle en doutait. A seize ans, elle était allée dans une école d’horticulture, c’est là que les choses avaient changées pour elle. Alors qu’un soir de juin, elle allait le voir pour parler comme tous les soirs avant le repas familial. Elle l’avait trouvé dans la piscine que son père venait de monter et elle avait été sous le charme de son jeune corps viril. Elle avait toujours adoré Jeremy, c’était un garçon gentil avec lequel elle aimait être depuis longtemps, mais elle était tellement habituée à lui qu’elle ne l’avait pas vu se transformer en jeune homme. Il sortit de la piscine, se secoua à côté d’elle pour la mouiller un peu et ne s’aperçut de rien. Clara ne lui avoua jamais que son amitié s’était transformée en amour, elle avait tellement peur de le perdre. Quand à dix sept ans, il lui présenta sa petite amie Aurélie. Clara, après avoir fait bonne figure tout l’après-midi de ce mercredi là s’était enfermée dans sa chambre pour pleurer et c’est là qu’Amélie qui rentrait de sa sortie entre copines la trouva. Elle dut tout avouer à sa sœur.
Page précédente
Vous lisez :

Le retour de Jeremy

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO