Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

3 commentaire(s)

Anna et Miley étaient les deux meilleures amies du monde et toute deux savaient que rien ne pourraient les séparer.

Au lycée, elles formaient un petits groupe avec d’autres amis, et profitaient de cette dernière année de lycée, avant d’être séparée.
Anna était la plus belle des deux et tous les garçons ne rêvaient que d’une chose : être le chanceux qui pourrait sortir avec elle. Elle le savait et profitait souvent de cet avantage pour parvenir à ces fins.

Une après midi de février alors que le petit groupe avait passé le mercredi ensemble, arriva l’heure de se séparer. Anna n’habitait pas tout près et devait se rendre à la gare afin de prendre le bus qui la ramenait chez elle.

Il commençait à faire sombre et Anna risquait de louper son bus, elle n’aurait vraiment pas dû traîner autant se disait-elle… Et ce qu’elle redoutait arriva… Le dernier de ses bus était parti et il n’était pas pensable qu’elle appelle ses parents… Pour eux, ça aurait été la fois de trop et ça, Anna le savait bien. Elle était là, au milieu de la gare, à se demander comment elle allait faire. Il faisait maintenant nuit, et elle commençait à avoir peur… Et comme si la situation n’était pas assez catastrophique, son portable venait à son tour de la laisser tomber.
Elle était assise sur un banc quand elle entendit une voix derrière elle :

- Bonsoir, demoiselle, ce n’est pas bien prudent de rester seule dans la nuit, dans un endroit comme celui là…
- Et bien… euh… C'est-à-dire que je n’ai plus de bus pour rentrer chez moi, et mon portable s’est éteint… Je ne sais pas trop quoi faire d’autres…
- Si mon ami et moi pouvons t’aider, nous avons une voiture, tu veux que l’on te ramène ?
- C’est-à-dire que…
- C’est comme tu veux, mais tu ne vas pas rester toute la nuit ici, tes parents pourraient s’inquiéter…
- Oui… C’est vrai… Je n’habite qu’à 20 minutes d’ici, Merci.


Ainsi Anna monta dans la voiture de ces deux jeunes hommes Elle était à l’avant et se sentait de plus en plus mal à l’aise.
Alors qu’elle venait de lui dire de tourner à droite, le jeune homme pris l’autre route. Anna insista pour qu’il fasse demi tour mais l’homme pris un petit chemin et s’arrêta. Anna compris alors qu’elle ne rentrerait pas chez elle comme il était prévu… L’homme de derrière l’attrapa par le coup tandis que l’autre sortit. Il ouvrit la porte passagère et tira Anna à l’extérieur. Il se jeta sur elle et lui couvrit la bouche avec du ruban adhésif. Anna pleurait mais l’homme lui retira ses habits, la regarda puis lui dit :

- Tes parents auraient dû te dire qu’on ne monte jamais avec des inconnus !
Page précédente
Vous lisez :

Terrible destin

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO