Présentation du livre

Note : etoilesetoilesetoilesetoilesetoiles

3 commentaire(s)



___________VOUS NE SAVEZ PAS____

+

Vous ne savez pas qui je suis.

Ne me croyez pas votre ami !

Je suis une vipère,

Un serpent de mer,

Un vil monstre pervers,

Un être de l'Enfer.

+

Vous ne savez rien de ma vie.

Ne vous fiez pas à mes écrits.

Je suis cannibale.

Venez à ma table !

Vous serez le râble,

Le mets délectable.

+

Vous ne savez pas où je vis,

Ni si je suis de votre pays.

J'habite dans une cage,

Sans autre voisinage

Que Kali la sage

Maîtresse du carnage.

+

Vous ne savez pas les horreurs

Dont je suis capable à mes heures.

Dévoreur d'enfants !

Égorgeur de gens !

Mon seul élément ?

Un grand bain de sang !

+

Vous ne savez rien de mes goûts,

De la puissance de mon courroux.

Je n'aime que la mort,

Voir briser les corps.

Comme l'alligator,

Je tue sans remords !

+

Vous ne savez rien de mon front,

Ignorez mon véritable nom.

Je suis Mister Hyde

Aux obscures entrailles.

Un épouvantail

Qui fend et qui taille !

+

Vous ne savez pas mes mensonges,

Capiteux comme la fausse-oronge.

Je suis l'innommable,

Faussement affable.

Un esprit bancal

Au sourire jovial.

+

Vous ne savez pas comme je triche,

Même si l'on me suppose caniche.

Je me ris de vous,

Rimeurs de quatre sous.

Je vous aime en tout

Pendu par le cou !

+

Vous ne savez pas qui je suis.

Ne me croyez pas votre ami !

+

R.D

__________________K.K.K.K._______

*°*

Karolanne et Karolus

Se sont croisés dans un bus

C'était un olibrius

Qui portait un pardessus

Il s'employa mordicus

A la suivre au terminus

Lui parlant de l'angélus

L'enivrant de son laïus

Soudain elle lui dit motus

Embrasse-moi petit minus

Il ne fit pas le cactus

Et baisa ses lèvres lotus


*°*

Elle n'était pas la Peau d'Anne

Mais princesse d'une cabane

Découvrant le pyromane

De son cœur de butane

Elle lui offrit une gentiane

Dans sa petite caravane

Puis l'amour tissant ses lianes

Ils se firent doux mélomanes

Sous le vent de tramontane

Ils s'aimèrent comme opiomanes

De cette union de profanes

Naquit jolie petite cane

*°*

Comme ils la trouvèrent divine

Ils l'appelèrent Karoline

C'aurait pu être Eglantine

Mais c'est le nom d'une féline

Elle vint au monde grenadine

Comme tous les bébés de Chine

Elle avait les yeux marines

On aurait dit une ondine

Quand la vie se fait câline

Les parents rangent leurs épines

Elle était encore poupine

Quand vint une nouvelle trombine

*°*

C'était un bébé carotte

Qui avait bien la bougeotte

Pour ne pas faire de fausses notes

Ils le nommèrent Karoloth

Très vite il fut la marotte

De cette famille de marmottes

C'était comme une petite crotte

De chocolat et griottes

Grandissant dans la roulotte

Il trouvait la vie bien sotte

Mais le soir sous les loupiotes

Tous chantaient en croquenote

*°*

La vie n'est pas compliquée

Lorsqu'on a de quoi s'aimer

Du coup on finit marié

Pour les cents prochaines années

On en reste affectionné

Si l'amour vient à manquer

Et on fait quelques bébés

C'est la loi d'éternité

*°*

R.D

Page précédente
Vous lisez :

Mon grenier 2

page :
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO