Note : aucune

2 commentaire(s)

La Naissance du Mal



Description :



Extrait du roman La Naissance du Mal. Pourquoi cet extrait ? Pour avoir des avis, des critiques. J'aime relativement ce passage, j'ai essayé de tout donner pour avoir une atmosphère assez pesante et sur l'action. Bref, j'espère que vous apprécierez. Si vous pensez le contraire, dîtes-le moi. J'en ai besoin :)


Ecrit par :

Cedy

Nombre de pages :

7

Nombre de lectures :

74

classement par nombre de lecteurs :

1332 ème

Partager

Connectez vous pour ajouter vous aussi une note à ce livre !

Les lecteurs : (2)



Cedy, Souvrain

Les commentaires :




Il faut se connecter pour pouvoir ajouter des commentaires !

Posté par : Cedy

Merci Souvrain pour tes conseils. J'ai vu les erreurs et je vais y réfléchir pour corriger le tout. Pourquoi utiliser les prénoms ? Pour éviter en quelque sorte les répétitions entre elle ou la petite fille ou la fille. L'inconnu n'a pas de nom pour le moment, pour maintenir son identité jusqu'au bout. Sinon c'est trop facile. L'inconnu chuchote mais ne parle pas. Sûrement une erreur de mot de ma part dans le texte. Tu apprendras plus tard qu'il ou elle aime le danger, qu'il ou elle est pret(e) a prendre des risques. Bref je prends tout ca en considération et vais y remédier. Merci beaucoup a toi :)


Posté par : Souvrain

Tu veux un commentaire en voilà un !nAlors saches que j'ai lu en prenant des notes et donc tu auras une version rédigée de mes notes.nJe vais y aller progressivement en prenant comme fil rouge ta narration pour ne pas nous perdre.nAu début nous sommes dans le point de vu de l'inconnu. On apprend qu'il a observé la maison depuis un bout de temps vu qu'il connait les habitudes des habitants. Seulement voilà le problème : tu définis les deux adultes comme un homme et l'autre comme une mère. L'homme n'est pas inconnu à la famille donc pourquoi ne pas avoir dit qu'il était père sachant que l'inconnu connait à peu près les habitudes de chacun. En temps normal on utilise un ou une quand le sujet n'est pas encore défini mais pour le coup de un homme et une mere mais pour ce coup là j'aurais mis "le" et "la" pour insister sur le fait que pour l'inconnu ceux là ne le sont pas.nEnsuite, avoir opté pour une famille assez cliché et basé sur la famille nucléaire, je peux comprendre ce choix comme une pensée de vouloir toucher un maximum de lecteur en leur disant " Attention, ça peut vous arriver".nAprès, il a le passage où on apprend qu'il est habitué et qu'il aime ça. J'ai rien a dire à part quelques fautes comme "Il évite également de passé sous les lampadaires " et une autre à la ligne en dessous si je ne me trompe pas.nLe moment avec l'inconnu est terminé pour le moment. Nous voici avec Anna qui au début j'ai pensé qu'elle serait un perso important vu qu'on avait direct son prénom. j'ai pas vraiment de choses à dire, les filles ont toutes les deux pleins de tendresse ( Socialisation genrée est ici) et la mère souffre au fond d'elle car elle a du mal à maintenir sa vie à flot. « La fatigue, le stress et les nerfs à vifs avaient faillit faire voler le couple en éclats » Plein d'assonances et d?allitération j'aime beaucoup.nJe saute plusieurs lignes pour arriver à la chute d'Anna. Elle sent son corps tomber, j'ai pris du temps à me dire mais pourquoi y a pas une phrase du style " Elle sent quelque chose la pousser " mais apres j'ai compris que l'inconnu est tellement une ombre que meme nous on l'imagine pas. Du coup j'ai trouvé ça bien joué.nPar contre le passage " Elle ne comprend pas comment elle a compris" ça c'est plutôt bancal. Anna vient de tomber et sa première réaction c'est de chercher à comprendre comment elle a compris qu'elle ne peut plus bouger ? Jsuis pas convaincu. nEt c'est là où je me suis posé une simple question : On ne connait pas le nom de l'inconnu mais tout ceux de la famille oui, il n'y aurrait une volonté de dire que l'anonymat est bien pour se proteger ? Sinon ça veut dire que je pousse l'analyse trop loin ^^'nSuperbe transition entre Anna et l'inconnue apres par comme au début qui était brutal.nIl y a des fautes de frappe comme « telephone en main » et «  sa fille ».nL'inconnu a parlé ! Pourquoi ? Anna et Caroline sont encore en vie ! Elles vont pouvoir le reconnaître si elles ont entendus ! Je sais ce passage n'est pas critique mais voilà comment j'ai réagit à la fin ^^nVoilà c'est tout pour moi :)


Page précédente
Présentation du livre : La Naissance du Mal
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO