Pour ou contre les réformes orthographiques?

Vous êtes ici : forum / Débats du moment / Pour ou contre les réformes orthographiques?
1
Posté par : Linou, le 31-08-2014 

Bonjour/bonsoir, je voulais débattre d'un sujet qui me tient à cœur, mais étant donné le forum sur lequel nous sommes, je me doute d'avance de la majorité des avis ^^
Alors, pour ou contre les réformes orthographiques, à savoir, qu'on supprime nos chers PH/Y et j'en passe, notre héritage grec et latin? (rien que d'imaginer qu'ils fassent comme pour l'espagnol et qu'ils nous remplacent PHoto par Foto, je pleure T-T).
Cela ce discute néanmoins, certains penseront que simplifier notre langue française la rendrait plus accessible, pour les enfants en bas âge qui peinent, et pour les étrangers qui n'y comprennent rien. On peut, par exemple, penser qu'en simplifiant le français, le nombre de locuteurs augmenterait beaucoup.
Personnellement, je suis totalement contre, peu m'importe qu'on reste 100-200 millions à parler le français. Je suis espagnole, et je vous jure, ça me crève le cœur de lire farmacie sur une boutique. Alors je croise les doigts pour que le français ne passe pas par-là. J'aime bien voir les racines à l'intérieur des mots... vraiment, pour reprendre le premier exemple, Photographie -> du grec, littéralement : l'écriture de la lumière. C'est beau, nan?
Bah, je m'excuse, mais "Fotografie", très peu pour moi.
Enfin, vous aurez deviné mon avis sur la question ^^
Au fait, j'ai ouvert le débat car mon père me disait l'autre jour qu'il était POUR qu'on simplifie. Je me demandais donc combien étaient pour. Histoire de savoir...

Posté par : Cedy, le 31-08-2014 

Personnellement, je suis contre ! Le Français doit rester le Français. Pourquoi toujours vouloir changer afin d'améliorer l'orthographe ? Est-ce pour aider les jeunes à améliorer leurs orthographes ? Si oui, qu'ils font des efforts ! Des générations sont passées par cette apprentissage de la langue.
La langue française est une belle langue (pour ma part) et faut garder cela.

Posté par : Rom, le 01-09-2014 

Tout à fait d'accord avec vous deux, je dirai que la simplifier, c'est lui faire perdre une partie de son identité. Surtout que les raisons qui sont données sont (je trouve) assez... bêtes.
On ne va pas simplifier une langue juste parce que les jeunes ont du mal à l'apprendre. Nos parents ont bien sur eux l'apprendre, nous aussi, alors pourquoi pas eux ?

Posté par : Nhelim, le 01-09-2014 

Tout à fait d'accord avec vous ! de toute manière même si on simplifiait notre langue, les jeunes (et les adultes !) continueront toujours de l'abréger, de la changer, de la cisailler, de la bafouer... bref de faire des fautes que ce soit par inattention, par fatigue ou bien tout simplement par ignorance d'ailleurs j'en ai certainement fait dans ce texte !). Ce n’est parce que c'est simple que ça élimine les erreurs, bien au contraire... la réputation de notre langue comment étant difficile aura tendance à pousser ceux qui l'apprennent à chercher compliqué donc à faire des fautes.
Par ailleurs, je n'ose même pas imaginer le bazar que cette réforme provoquera si jamais elle sort ! plus personne ne saura comment les choses s'écriront et alors bonjour les dégâts !

Quant aux prétextes qui se cachent derrière... franchement il y a de quoi sourire. On arrivera jamais à concurrencer l'anglais comme langue international alors ce n'est pas la peine d'essayer de courir derrière. Il vaut mieux garder l'héritage que nous ont laissé nos ancêtres en étant fière de ce qu'il représente : une langue certes complexe, mais riche, poétique et agréable autant à lire et à entendre.
Et puis franchement, si on part là-dessus autant tout changer et ramener le français aux abréviations, et au message SMS, là au moins on sera sûr que les jeunes n'auront plus de mal à l'apprendre ! Et encore ! Ils se feront une joie de changer encore leur façon d'écrire. C’est une mode, une partie de l'histoire. Ce n’est pas pour rien qu'existe la patois ! mais pourquoi chercher à nous coller volontairement à ça ? non seulement ça n'a aucun sens, mais en plus cela ne servirait à rien puisque quoi qu'il arrive il y aura toujours des difficultés et des variantes !

Je suis absolument contre !! et je jouerai les résistantes s'il faut pour protéger cette langue !

Posté par : Linou, le 01-09-2014 

Je me doutais de vos avis ^^
Sinon, j'ai lu rapidement votre conversation du chat, je me permets de stopper vos délires:
Haricot garderait son H, en fait, ce sur quoi certains linguistes débattent (depuis plusieurs années), ce serait de tirer un trait sur ce qui nous vient du grec, d'où nos PH en début de mots, et peut-être même, d'enlever certaines bizarreries et autres doubles consonnes.
Mais je vous laisse imaginer le désastre si ça arrivait. Personne ne pourrait s'y adapter...
Et puis, je serais une étrangère que je ne voudrais plus apprendre cette langue, le français aurait perdu tellement de choses!
Enfin, sachez que cette idée trotte dans la tête de pas mal de gens (dont mon père grrrrr) mais que le projet ne risque pas d'aboutir, (sûrement car les français ont d'autres priorités, et surtout, que la grosse grosse grosse majorité ne veut pas se débarrasser de nos racines. Et puis, essayez de visualiser le boulot des traducteurs qui devraient transformer tous les vieux romans pour les remettre d'époque...

Posté par : Sericle, le 01-09-2014 

Sans surprise, vous savez dans quel camp je me situe ; je suis contre ce genre de réforme de la langue française. A chaque langue correspond une certaine manière de penser : si l'on change notre langue en la simplifiant, on simplifie la pensée (et non merci, je ne veux pas d'un monde où la pensée soit simpliste, je ne veux pas d'une novlangue ou de ce genre de chose). Notre langue a la réputation d'être difficile à apprendre, c'est vrai. Pourtant, nous avons bien réussi à maîtriser la langue française, dans nos foyers, à l'école, etc. C'est un peu une épreuve qui se mérite. En fait, le français est raffiné (comme d'autres langues, cela dit, mais pas l'anglais courant, que tout le monde parle aujourd'hui), et en tant que tel, il est tout de même la langue diplomatique par excellence. Toutefois, faisons attention à ne pas avoir une langue trop "passive" : je pense que l'on pourrait innover, composer de nouveaux mots qui auraient du sens. Tous les mots qui nous viennent de l'anglais, par exemple : le français n'est-il plus assez créatif pour proposer ses propres mots ? Ou encore le néologisme "effectuation". Ne pourrait-on pas "légitimer des termes remplis de sens ? Bref, il y a des tas d'exemples.

Je suis donc contre le fait de sacrifier l'essence même de la langue française, de la simplifier de façon trop évidente. En revanche, je reste ouvert à l'emploi de nouveaux termes, tant que ceux-ci sonnent juste et qu'ils ont du sens (un verbe que j'ai récemment remarqué, et qui pour moi, n'est pas français du tout : solutionner). Et puis, ce n'est pas comme si l'on parlait encore le français utilisé sous Louis XIV...

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO