Idée de roman

Vous êtes ici : forum / Discussion générale / Idée de roman
1
Posté par : Centrevues, le 03-06-2014 

Coucou ! J'avais une super idée de roman et j'ai donc décidé de vous la présenter. Comme je suis très timide, je n'ai pas osé poster avec mon compte :( <3
J'espère que vous ne m'en voudrez pas.
Pour découvrir qui je suis, il suffit de comprendre le message codé GJHPOR645DJDKJ488DFo.

Alors voilà, ca va commencer comme ça :

Au pays de l'Atlantide, dans une terre où on célèbre le bien connu culte de l'aurte-aux-graphes, un petit garçon vit avec sa famille, son frère jumeau, son jardin et ses scarabées de compagnie (comme tout bon petit garçon se doit d'avoir. Si vous en avez pas eu auparavant, j'espère que vous avez honte). Mais un jour, voilà que le gouvernement, dirigé par la très dangereuse Milène, qui murmurait dans le vent plus qu'elle ne convainquait jusqu'à maintenant, s'entre dans la tête de supprimer un concept de ce culte bien trop exigent. Après moultes conversations, discussions vibrantes et virulentes, la loi est votée, et acceptée.
Et, sans détour, du jour au lendemain, la cédille est supprimée et interdite sur tous les cahiers, sous peine de mort par lapidation publique (seules les pommes de terre sont autorisées lors de la lapidation, ca permet de faire de la purée en même temps que de punir les monstrueux délinquants). La cédille ne doit donc apparaître nulle part.

Le petit garçon, nommé ç, est donc terriblement malheureux et décide de se venger du vilain gouvernement ; après tout, on lui vire quand même la moitié de son prénom rien qu'en enlevant la cédille. Pour cela, il choisit de partir avec son copain qui fait des blagues ... on va dire pas drôles... que l'on nommera Seric-rac, mais il choisit aussi de partir avec leur grande amie du soir - n'y voyez là aucun sous entendu pervers - Herr Ilys (à l'évidence, elle est de nationalité allemande).
Il embarque un stylo pour pouvoir pratiquer son culte tous les matins ; il se munit aussi d'un magazine, avec des photos interdites aux moins de 18 ans, mais ça c'est un secret.

En chemin pour la capitale, où il compte bien bouter la terrible et cruelle Milène hors de la ville (après tout c'est un petit garçon très intelligent, et il a donc toutes ses chances contre l'horrible femme de trente ans son aîné. C'est pas comme si une centaine de gardes en armure la protégeait), il rencontre Hector, grand ami de Hélène de Troie (j'abrègerai ln(3) pour faire un clin d'oeil aux matheux). Ils deviennent très bons amis et font des débats politiques au grand bonheur de "c" (qui n'est plus "ç").

A mi parcours, après avoir survécu à pleins de méchants bandits et d'affreux voleurs, ils arrivent devant un lac. C'est à ce moment précis que je pense mettre une scène assez explicite de rapprochement corporel entre Celui-qui-fait-des-blagues-pas-drôles (Seric-rac !!) et Herr Ylis. Je vous passe les détails mais c'est chaud-chaud-chaud. D'ailleurs, suite à cette union, le lac deviendra un sauna (leur relation était donc plus que bouillante ! Elle a même dérangé un homme de l'eau anglais paisiblement allongé au fond du lac).

Arrivé devant la ville, après avoir traversé les célèbres portes de la capitale (elles sont célèbres puisqu'on y a dessiné le fameux plat du Coq-aux-Lunes, allez savoir pourquoi), ils se rendent compte que se venger sera difficile puisque la Méchante est introuvable. ç (qui se prénomme maintenant "c", très réductif !!) et le couple de petits coquins (Herr Ilys et Seric-rac) décident donc d'aller se reposer et choisissent un hôtel delux trois étoiles au Michelin appelé "Maro m'a tuer". Le gérant, Laurent-Trente-Quatre (on l'appelle comme ça car dans sa tendre enfance il a zigouillé les trente quatre élèves de sa classe à l'aide d'une raquette de tennis et d'un crayon de papier. Le genre de gars que personne n'a envie d'embêter), donc je disais Laurent-Trente-Quatre leur donne une chambre et leur apprend que Milène va justement donner une conférence le soir même, en face de l'auberge (coïncidence!!! Il faut bien que mon histoire se termine quand même).

ç, dans un accès de confiance, raconte tout à Laurent-Trente-Quatre et celui-ci les met en garde :
Milène serait apparemment une magicienne et connaitrait le terrible sort "Nico" (nom très redouté dans Atlantide, en partie parce que Nico était le possible parrain de Nat-gi, un grand délinquant aurte-aux-graphiques).

Mais bon, ce n'est pas grave, ils y vont quand même et s'avancent sur l'estrade où a lieu la conférence.
Milène les regarde et s'apprête à appeler la garde (jusqu'à maintenant occupée à compter fleurette à des passants... de vrais débauchés !), mais ç l'interrompt et lui explique le problème dans un monologue bouillant de haine et de tristesse (pour faire pleurer dans les chaumières). Un homme à côté de Milène le coupe alors. C'est le monstrueux critique littéraire, véritable fléau dans le culte de l'aurte-au-graphe. C'est le cruel Reaum ! Il se met alors à faire une critique "constructive" des arguments de ç. Heureusement, ç met fin au discours à propos de virgules mal placées, de répétitions et de syntaxe gramme-à-Ticale (ç se demande d'ailleurs qui est ce "Ticale" ? Un cousin éloigné, peut-être ?) en lui enfonçant son poing dans la figure. Le zigoto tombe par terre et une femme du public, qui a entendu la discussion, donne raison à ç en braillant avec subtilité :
- Ne penses-tu pas que tant que l'histoire est captivante, le reste on s'en fout ?

Line Houx, sergente de Reaum, lui rétorque quelque chose mais tout le public lui saute dessus et ca se finit dans une bouillie de dents et de sang perdu (très moche à voir).
ç et ses copains, fiers d'avoir terrassé l'affreux bonhomme et sa complice, écrivent alors le prénom "ç" sur leur main avant même que Milène n'ait eu le temps d'utiliser Nico (le sort ! n'allez pas imaginer autre chose). A la vue de la cédille, la pauvre femme pâlit et fait une crise cardiaque. Puisque personne n'a envie de la juger, on la laisse finir sa crise cardiaque en paix (et mourir).
La loi est immédiatement supprimée et tout le monde est content. Les oiseaux en profitent d'ailleurs pour piailler (c'est toujours comme ca dans les fins de film), il fait beau et tout et tout. Les enfants rentrent donc chez eux, ç retrouve ses parents et ses scarabées de compagnie. Et il peut enfin réécrire son prénom correctement !

Et voilà ! Après, ça se terminerait sur une scène entre Herr Ylis et le Celui-qui-fait-des-blagues-pas-drôles (Seric-rac). Je pense mettre quelques épis de blé dans la scène pour pimenter et la rendre différente de celle du lac.

Qu'en pensez vous ? J'espère qu'elle vous a plu et que les personnages sont suffisamment travaillés !
kiss kiss <3 <3 <3


PS: Le message codé était faux, c'était juste pour faire une énigme à la "Souvrain"

Posté par : Cedy, le 03-06-2014 

Tu m'as tué Rom ! (oui je sais que c'est toi, c'est trop flagrant)
En tout cas, c'est une super histoire avec tous les personnages (D'écrit-Libre) que j'apprécie (est un si petit mot pour vous décrire) énormément.
En tout cas, bravo pour ça, c'est super :)

Posté par : Sericle, le 03-06-2014 

Alors là, chapeau bas monsieur Reaum, c'est brillant !!! Tu as réussi à faire un condensé du site rempli d'humour, et ça, ça me plaît !!! Tous rassemblés (enfin, malheureusement pas tous, mais bon, une bonne partie on va dire) dans un texte pour se manger de la dérision, c'est audacieux et loufoque à la fois !

Signé : celui-qui-fait-des-blagues-pas-drôles-mais-qui-le-sait-et-qui-le-fait-exprès XD.

Posté par : sornico, le 03-06-2014 

Mdr j'adore mon sort dans cette histoire.

Posté par : Rom, le 03-06-2014 

Je pouvais hélas pas caser tout le monde ^^ j'avais pensé à Ellana, Half, Fred, Nasou, ... mais trop de monde dans un texte c'est dur

Pour nhelim, j'espère qu'elle prendra bien son rôle :p

Posté par : Nhelim, le 03-06-2014 

Mouhahaha !!! je suis la méchante !!!!! tremblez tous car je vais révolutionner la grammaire !! :)
Je prépare mes patates, gaffe à vos fesses ! ^^

En tout cas, bon moment de lecture ! merci à toi Rom pour ce beau travail qui m'a bien fait rire !

Posté par : Cocolune, le 04-06-2014 

Trop cool Rom... !:D Tu as du bien t'amuser ... !^^

Posté par : Rom, le 04-06-2014 

Les deux petits kiss étaient une dédicace pour toi :p

Posté par : Erylis, le 19-06-2014 

Ah Rom, Rom, Rom....
J'étais littéralement plié devant mon ordi!
T'es un génie, fou certes, mais un génie quand même XD Beau travail!

Posté par : Rom, le 20-06-2014 

J'ai bien galéré pour trouver quelque chose avec ton pseudo d'ailleurs ^^ t'étais une des rares à qui j'avais pas donné de surnom

Posté par : Erylis, le 20-06-2014 

Je me doute que ça pas du être simple! Mais je t'avoue que m’appeler "Herr" Ylis, soit Mr Ylis, c'est pas super valorisant pour ma condition féminine XD

Posté par : Rom, le 21-06-2014 

T'avais qu'à t'appeler Frauylis !!! Ca m'aurait facilité la tâche ^^

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO