Arck chronicles

Vous êtes ici : forum / Critiques et améliorations de vos livres / Arck chronicles
1
Posté par : laurent34, le 20-05-2014 

synopsis:
"Imaginez, imaginez que vous ne soyez pas seuls.
Qu'au départ il y avait cinq mondes... car c'est ce qu'il s'est réellement passé!

Arck fut le grand créateur, celui qui donna existence aux quatre mondes originels.
Sur ces mondes il créa des êtres doué de conscience, les Eldars furent ses premiers enfants, ensuite vinrent les humains, syanakis puis saltars.
Mais un jours, un monde sortit du néant, un monde que Arck n'avait pas créé..
Ils furent nommés les Salbans, et ce fut eux qui gâchèrent l'équilibre des mondes...

Trois milles ans plus tard, c'est un jeune humains qui devra rétablir l'équilibre de ces mondes, et qui malgré lui deviendra la seule chance pour ces peuples de pouvoir continuer à exister."

prologue:

Prologue

Au départ, il y avait quatre mondes créés par le grand architecte « Arck »
Tous étaient peuplés de créatures aussi différentes que semblables...

Il créa tout d'abord Isla, monde des Eldars.
Arck leur avaient offert l'immortalité, la beauté et l'intelligence. Leur noblesse d'âme et leur loyauté sans égal envers leur créateur leur valu dès le départ d'être ses préférés.

Il y eut ensuite Terra. Monde des humains.
Leur curiosité les poussait à aller toujours plus loin dans leurs recherches de nouvelles technologies et de terre fertile à conquérir.
A eux Arck offrit le libre arbitre.

Ensuite naquit Yesna, là où vivaient les Syanakis
Les Eldar les nommèrent de cette façon, « Syanaki » signifie "sans corps" : ils étaient en effet constitués de vapeur, les empêchant de communiquer avec les autres races, seuls quelques Eldars possédaient la faculté de communiqué grâce à leurs esprits.
Il leurs offrit la sagesse.

Puis le dernier monde créé fût Muria.
Ses habitants s'appelèrent les Saltars. Des êtres créés afin de protéger tous les autres peuples.
Arck leur avait offert la faculté de se transformer en de féroces animaux, leur puissance était impressionnante, et personne dans chacun des quatre mondes n'aurait osé se mesurer à eux.

Afin que tous les peuples puissent se réunirent, il construisit alors le Bifrost, un pont qui reliait tous ces mondes afin que tous ces peuples puissent vivre ensemble en paix.


C'est alors qu'ils virent une nouvelle lumière, un monde nouveau peuplé de créatures étrange, ne ressemblant en rien à ce qu'Arck connaissait.
Ce monde sortit du néant sans crier garde. Il l'appela « Banfa » le monde inconnu.

Ce monde était lui aussi peuplé d'être vivant, sauvage, et non civilisé, Arck, dans sa grande sagesse, décida de les laisser vivre en paix, et les nomma Salbans.
Le bifrost fut relié à ce monde.
Ils furent heureux d'enfin pouvoir découvrir les autres mondes et naviguer dans l'immensité de l'inconnu.

Mais Asmian, un Salban solitaire était jaloux.
Lui qui ne savait pas d'où ils venaient, ni qui ils étaient, voir Arck offrir autant d'amour a ses enfants et en recevoir autant en échange le rendait furieux.
Petit à petit, cette colère se transforma en haine puis en une folie incontrôlable il se mit alors à soulever son peuple contre le créateur.
Il passa dix ans à parcourir les terres de son royaume afin de prêcher sa bonne parole, certains le suivirent et ils créèrent alors Asmaroth, la cité maudite. Ses habitant se regroupèrent et devinrent une armée de fidèles a Asmian ils décidèrent ensemble de conquérir les autres mondes et ceux qui ne les suivraient pas subirait le courroux de leur maître.
S'en suivi une série de révolte au sein de ce monde qui se propagea rapidement hors de celui-ci.

Ils commencèrent par s'attaquer aux Syanaki, eux ne pouvant créer, ni même toucher quoique ce soit de matériel, furent incapable de se défendre leurs monde fut anéanti, s'en suivi une guerre longue de 300 ans, dans laquelle les Salbans montrèrent des capacités hors du commun et s'éveillèrent a une sorte de magie qu'aucun n'avait pu voir avant.

Dans un dernier souffle de vie Arck, voyant qu'il n'arrivait plus à contenir cette rage qui s'abattait sur ses enfants, décida avant de s'éteindre de détruire le Bifrost, afin que les Salbans ne puissent plus accéder a aucun autre monde que le leur.
Ark disparu en même temps que son passage, les peuples furent séparés, et tous pensaient que la guerre était finie, définitivement.

Ils se trompaient.

Posté par : laurent34, le 21-05-2014 

yop^^

un grand merci a toi, ça motive^^

je suis en train de modifier certaine choses, afin d'augmenter l'intrigue et la connaissance des Salbans.

je mettrais ça dans la journée ;)

Posté par : laurent34, le 22-05-2014 

merci a toi ;)

mon projet avance petit a petit, le mauvais temps me permet de me concentrer sur l'écriture, c'est déjà ça^^

au vue de mon plan, ce sera une trilogie, donc il y en aura a raconter. Moi qui ai 30 idée a la minute c'est pas mal^^

pas de syndrome de la page blanche pour l'instant, mais c'est vrai qu'en tant qu'écrivain en herbe avoir les idées c'est une chose, les couché sur papier en est une autre.
Heureusement Rom est la^^
A bientôt pour de nouvelles aventures ;p

Posté par : Sericle, le 28-05-2014 

J'ai lu ton prologue, et pour ma part je ne saurais pas dire s'il était bon ou mauvais (moi-même en ai déjà écrit, et comme j'ai eu l'impression de ne pas savoir m'y prendre, j'ai arrêté d'en faire). Par contre, une chose qui m'intrigue beaucoup plus, c'est ce fameux Arck, ainsi que ces Eldars ; je n'ai lu que le tout début du Silmarillion (style de Tolkien beaucoup trop lourd pour une lecture agréable), et pourtant cela me fait penser exactement à la même chose. Si c'est bien de cela dont tu t'es inspiré, je pense qu'il faut creuser les différences entre ton projet et la genèse du monde de Tolkien.

Posté par : laurent34, le 29-05-2014 

yep, ça fait partie de mon inspiration, c'est vrai (excellent livre, mais tu a raison très lourd a lire ;P) après, mis a part les races et un créateur, il n'y aura pas d'autre grande ressemblance.
Qui plus est, l’œuvre de Tolkien est plus complexe, des valars et autre créatures "céleste" on participer a la création de son monde, pas dans le mien.

et ps: J'ai écris mes nouvelles Arck chronicles (que je vais poster sur le forum bientôt) avant d'avoir lu le silmarillon, donc en gros je ne me suis pas inspiré de ça après l'avoir lu ;p

Merci a toi pour tes conseils, je vais tenter de bien me départager :)

Posté par : Minou, le 30-06-2014 

J'aime beaucoup ton style mais je trouve ton livre (du moins ce que j'en ai lu!) un peu... comment dire? Un peu trop compliqué!

Posté par : laurent34, le 30-06-2014 

merci a toi, pas mal de changement en perspective, mais malheureusement, pendant un moment ma vie de famille m'empêche de me concentré (un heureux événement, rien de grave au contraire ;) )

d’où mon absence ces derniers temps.....^^ quand tout sera en ordre, je m'y remettrait^^ merci en tout cas ;)

Posté par : Minou, le 30-06-2014 

Ton livre est quand même très émouvant...

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO