Ma vie GRANDIOSEMENT nul

Vous êtes ici : forum / Ecrire à plusieurs / Ma vie GRANDIOSEMENT nul
1
Posté par : Rizonette, le 29-01-2014 

Salut,je m´appelle Agata et j'écris ce journal pour vous montrer à quel point ma vie est nul.

Posté par : Sericle, le 30-01-2014 

Cool !

Posté par : highscore, le 30-01-2014 

c'est assez original contrairement aux apparences!!!^^

Posté par : Rizonette, le 30-01-2014 

J'ai 13 ans et n'ai le droit de rien.Je n'ai pas le droit d'avoir un téléphone,de sortir avec mes copines,d'aller à des fêtes,de me maquiller et encore moins le droit de dire mes opinions face à ces sujets.

Posté par : Sericle, le 30-01-2014 

Tu as le droit de vivre, de boire, de respirer, etc.

Peut-être qu'acquérir certains droits requiert un certain âge. Ma foi, je dis ça, je ne dis rien.

Posté par : highscore, le 30-01-2014 

Et bien moi j'ai 14 ans. Je n'ai pas de téléphone et je ne voie pas en quoi ça me servirait. Je n'ai pas non plus envie de sortir avec mes amies et n'en ai pas le temps. Les voir au collège me suffi. Quand à me maquiller il en ai hors de question. Je trouve ça absolument inutile à mon age. Les fêtes, il y en a pas trop d'organisées mais je vais à des anniversaires de temps en temps. Et pour la liberté d'opinion, à moins que tu vives dans un pays autre que la France, c n'est pas censé être le cas!

Posté par : Rizonette, le 01-02-2014 

C'est une histoire pas la réalité bref

Posté par : highscore, le 01-02-2014 

Ah ok!^^

Posté par : Rizonette, le 02-02-2014 

^^bon on commence l'histoire!

Posté par : coeurguimauve, le 17-02-2014 

Super idée ^^

Posté par : lee, le 30-10-2014 

Et jamais l'histoire ne fut commencée...

Posté par : highscore, le 01-11-2014 

Si si attends je vais la commencer. Donc on disait:

Salut,je m´appelle Agata et j'écris ce journal pour vous montrer à quel point ma vie est nul.

J'ai 13 ans et n'ai le droit de rien.Je n'ai pas le droit d'avoir un téléphone,de sortir avec mes copines,d'aller à des fêtes,de me maquiller et encore moins le droit de dire mes opinions face à ces sujets.

C'est pourquoi je préfère me confier à toi, mon cher journal. Toi au moins tu ne peux pas m'empêcher d'en parler. Et tu m'écoutes jusqu'au bout.

Je trouve ça injuste de ne pas pouvoir décider de moi-meme de ce que je peux faire. D'accord il y a des choses ou je n'ai pas mon mot à dire comme la loi mais sur ce qui me conceene directement, que l'on écoute même pas mon opinion me répugne vraiment.

En plus ce n'est pas comme si je n'étais toujours pas en âge de réfléchir. À 13 ans je pense qu'on a acquis l'expérience et les notions essentielles pour développer de vrais arguments.

Je n'aime pas me taire, mais alors pas du tout. Tu es donc le seul moyen que j'ai trouvé pour me défouler. Mais ne t'inquiètes pas je vais faire ça de façon organisée pour que tu t'y retrouves un minimum. Et peut-être qu'un jour, si mes parents ont la décence de m'écouter, je pourrai utiliser ce que j'ai écrit. Et ils verront qu'à teeize ans déjà j'étais capable de savoir ce qui est bon pour moi.

Alors ouvre bien grand tes oreilles, voilà ce que j'en pense:

Posté par : lee, le 10-11-2014 

J'en pense qu'à treize ans, on ne me fait pas confiance! C'est vrai, quoi! Tout le monde possède un téléphone et ça les petits de sixième! Alors pourquoi, moi, qui suit en quatrième, je ne suis pas digne d'avoir un pauvre téléphone, aussi pourri soit-il?
Mes parents ne me font pas confiance, ça c'est clair comme de l'eau de roche. Ils sont constamment sur mon dos en me disant quoi faire, que faire et tout. Je ne peux jamais sortir sans accompagnateur. Non, mais vraiment, mon cher journal, qui sort avec un adulte au cinéma à part les centres aérés et les enfants?
Je compte bien aller les voir et leur dévoiler leurs quatre vérités mais non... Je ne dois pas parler sans autorisation et c'est à peine si je dois lever la main pour aligner deux mots.
Ah oui, et la nouveauté, c'est qu'ils veulent tous les jours vérifier mon agenda!
Et après ils disent qu'ils me font confiance, que je suis une petite fille sage et que je travaille bien!
Si je ne travaille pas, je me fais gronder tellement fort que ça me fait peur. Et si je ne suis pas sage, et bien je passe la nuit à travailler. Bon, dans tous les cas, je suis piégée.
Ah la la... Heureusement que tu es là, journal, sinon, je serais perdue sans toi.

Posté par : Fafadu31, le 02-12-2014 

Tu sais se qu'il te dit le journal. tu te permet de te plaindre et moi alors ?! Je subis tes émotions diverse en me piquant avec ton stylo ou ton crayon, tes coups de gommes incessant, tes larmes qui fragilise mes feuilles. La colle, alors là la colle, je trouve sa ignoble, a chaque fois que tu veux changer, tu ne peux t'empêcher de me déchiré, tu t'imagine même pas a quel point sa peut être douloureux. Est que moi je te tire les cheveux pour les remplacer par un bout de papier qui en plus est découper même pas soigneusement. Si tu veux un défouloir demande à tes parents un punsh in ball.
Attend ! attend ! j'oublié en plus de croire que tu sais dessiné tu t'acharne et repasser dessus le même trait encore et encore, jusqu'à que je finisse par faire des boulettes humide de papier qui finisse par s'accrocher à ta mine. Et tu ose dire c'est quoi se papier de M..., Non mais ?! est que moi j'ai choisi d'être entre tes mains ?

Posté par : lee, le 03-12-2014 

Pas mal fafa!!^^ j'y avais pas pensé à celle-là :D

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO