Réforme de l'orthographe

Vous êtes ici : forum / Discussion générale / Réforme de l'orthographe
1
Posté par : WOfTheDarkness, le 05-02-2016 

Bonjour (ou bonsoir ?) mes amis ! ^^

Aujourd'hui je viens pour me renseigner sur vos avis, par rapport à la fameuse réforme de l'orthographe, qui je pense, nous auteurs, nous concerne particulièrement !
Donc, qu'en pensez vous ? Je ne connais pas tout les détails, mais personnellement je crois que c'est une vraie horreur ! "Oignon" sans i, "laisser" avec un "ç" à la place des deux "s", les tirets des mots composés comme "porte-monnaies" retirés, moi je n'ai qu'une chose à dire : pauvre France !

Posté par : lolocture, le 06-02-2016 

Bonjour^^

Moi je trouve ça totalement inutile et très franchement bête (pour ne pas être vulgaire) de changer l'orthographe des mots que jusqu'ici tout le monde a appris comme ça. Maintenant à la place d'apprendre l'orthographe aux enfants il faudra le réapprendre à ceux qui savent écrire. Notre langue est magnifique et c'est dans sa complexité qu'elle est belle. Changer l'orthographe ne diminuera pas les fautes, au contraire, utiliser deux orthographes ne peut que mettre le doute lorsqu'on écrit. Bref, moi je suis totalement contre et je me fiche de cette réforme, je continuerai d'écrire comme avant!
^
'
'Tête de mule^^

Bye!

Posté par : Nasou, le 06-02-2016 

Ouh là je viens juste d'être mise au courant.. xD J’étais déjà passé à côté de la suppression de « mademoiselle » ( si charmant, si propice) pour motif sexiste, mais alors là…
Inutile de préciser qu’en tant que jeune vieille conne réactionnaire, je continuerai avec une délectation non feinte à employer cette désormais obsolète orthographe. :P
Comme je l'ai lu quelque part, le « i » devant « gn » n'est pas étymologique, mais marque la mouillure du "gn" pour le différencier de celui d'« agnostique », par exemple... Les enfants finiront par prononcer « agniostique » – par contamination. Et « pognard » à la place de « poignard » – parce que parfois la prononciation a suivi l'orthographe, au mépris de l'étymologie. Laisser avec une cédille!! Mais de qui se moque-t-on?! Encore une fois on privilégie le son plutôt que l’étymologie...
Nus continuerons à écrire cette belle langue qu'est le français, de façon correcte ! J'emme*de cette Académie d’élitiste! Je vais continuer à écrire ainsi qu'il m'a été donné de l'apprendre et je suis très désolée pour les enfants que l'on prive d'un bon savoir...

Posté par : Nhelim, le 06-02-2016 

On va vers une médiocrité intellectuelle c'est juste affligeant. Ce n'est pas en changeant l'orthographe et en la simplifiant qu'on va rendre les choses plus faciles. C'est un héritage culturel avec du sens, oui pour l'évolution, non à la régression. La langue change c'est un fait, mais pas pour simplifier la vie.

Posté par : Linou, le 11-02-2016 

Nasou, le mademoiselle, à la base, si on gueule c'est parce que sur les textes tu es considérées comme jeune fille non-mariée (et donc dans l'idée des gens: mineure, dépendante des parents) alors qu'un homme est marqué monsieur sur les registres quel que soit son âge (cinq ou trente-deux c'est la même pour lui) personnellement, je trouve pas ça normal qu'une femme de cinquante ans qui a choisi de ne pas se marier soit considérée comme une fille de quinze sur les documents administratifs alors que pour les gars on s'en fout. Ce qu'on demande, c'est pas la "suppression" du mot mademoiselle, c'est la suppression de son emploi dans un cadre administratif: les registres, les documents... Qu'une femme et une jeune femme soient "madame" comme un homme et un jeune homme sont "monsieur" au regard de la loi et de la société.

Après pour la réforme elle-même, certains changements ne me dérangent pas, d'autres oui. Je ne me range pas non plus dans le groupe des archi-conservateurs, du moment que le changement a un sens. Tant qu'on accepte d'évoluer - puisque de toute façon, la langue évolue qu'on le veuille ou non - sans en arriver au novlangue de 1984, moi, ça me convient.

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO