Es ce possible ?

Vous êtes ici : forum / Discussion générale / Es ce possible ?
1
Posté par : Away, le 03-01-2016 

Sans vouloir créer de débat, j'aimerai juste avoir votre avis sur cette question: est-il possible d'écrire un bon livre au gré de ses idées sans s’arrêter, sans rien revoir, juste comme cela ?

Posté par : Rom, le 03-01-2016 

Pour moi, c'est clairement non. Tout premier jet a des imperfections qu'une rapide relecture peut déjà bien affiner. Après, si on a beaucoup de talent, on peut effectivement s'éviter des multiples relectures.
Par contre, le fait d'écrire au fil de ses idées est clairement une question de personnalité. J'en connais certains (Melsyx par exemple) qui préfèrent ne pas prévoir ce qui peut advenir, d'autres comme moi qui considèrent qu'un plan amène une structure et aide clairement à doser un roman.

A toi de voir ;-)

Posté par : Nhelim, le 04-01-2016 

Je pense que c'est possible d'un point de vue histoire, mais pas niveau écriture.

Pour l'histoire si tu te souviens de tout ce que tu as marqué avant et que tu écris tout en prenant compte le réalisme de la chose et sa cohérence, il y a moyen de parvenir à écrire un livre selon ses envies du moment et de rendre l'histoire intéressante et rythmée. Pas dit que ce soit original, novateur et tout le Bazard mais l'histoire sera suffisamment entrainante pour compenser les autres défauts on pourra donc le considérer comme un "bon livre" mais pas un excellent. (ça peut aussi être une histoire insipide sans suspens ou sans ligne conducteur qui change sans cesse de direction et qui perd le lecteur, mais ça on peut l'obtenir même en réfléchissant et en revenant sans cesse sur l'histoire).

Concernant l'écriture, la réponse là sera clairement non. Même les meilleurs d'entre nous, et je parie les écrivains de longues dates doivent revenir sur leur texte tout simplement parce que lorsqu'on écrit au grée de ses idées on est concentré sur la scène sur les personnages et la description et pas sur les mots car c'est de cette façon qu'on crée la magie et les émotions. En allant d'un trait, tu n'éviteras pas les fautes, les répétitions, les phrases sans sens, les figures de styles males employées, les expressions que personne ne connaît, les mots qui manquent, les pertes de rythmes, les sonorités males agencées... ça ça demande clairement du travail et de revenir BEAUCOUP de fois pour corriger. Une mauvaise écriture peut être masquée par une bonne histoire ou peut clairement la couler.

Perso je suis entre les deux, je n'écris pas de plan clair, mais ne fonce pas tête baissée non plus. J'ai des scènes clés en tête comme des étapes, un début et une fin et entre tout ça je me laisse aller.

Chacun sa méthode après tout dépend de ce que tu veux faire et de ton ambition :)

Posté par : jm20, le 04-01-2016 

Je commencerai par dire qu'il est clairement impossible d'écrire un "bon livre". Tout le monde n'aimera pas forcément le style d'un auteur ou son histoire.

Cependant, on ne peut pas écrire un livre "de qualité", sans rien revoir. Rien que le fait de le relire, pour l'apprécier de nouveau nous forcera forcément à changer quelques pitits trucs (si on tombe sur une faute d'inattention par exemple). Mais si tu parlais de "structurer" une histoire, eh bien avec une bonne maîtrise de l'univers de ton texte, je pense que c'est tout à fait possible...

Personnellement, je trouve qu'une histoire est plus vivante lorsqu'elle sort naturellement. De plus, l'écriture étant une passion plus qu'autre chose, je préfère être spectatrice de mes frissons que créer des frissons de toutes pièces. J'ai même des fois l'impression de faire de "l'écriture automatique". Même si je ne saurai jamais où toutes ces lignes m'emmèneront, j'ai au moins l'avantage d'être à la place du lecteur et de ressentir ses futures sensations.
Mais quand le naturel est pondu, je m'attaque à une relecture obligatoire (après le réconfort, l'effort xD).

(ps : Mais siii c'est possible avec la carte kiwi :D)

Posté par : Linou, le 09-01-2016 

A mon avis, ce n'est possible que dans un cas: celui du livre-témoignage. Lorsqu'on a vécu quelque chose de très dur physiquement et/ou psychologiquement et qu'on doit s'exorciser par le papier. De tous les livres que j'ai pu lire, c'étaient les seuls qui étaient bons dans la catégorie des romans "sans plan" ni préparation (mais peut-être ne suis-je jamais tombée sur un roman d'un quelconque autre genre rédigé au fil de la plume, qui serait une perle? je ne sais pas, je demande à lire).

Pour vous donner un exemple de livres-témoignage, je citerai le très célèbre "Si c'est un homme" de Primo levi, qu'il a écrit à son retour d'Auschwitz pour se libérer d'un an de torture. Je pense aussi au Pavillon des Enfants Fous de Valérie Valère, où elle parle de son enfermement dans un hôpital psychiatrique pour cause d’anorexie. Ces livres là sont d'une puissance incroyable, et cela tient justement du fait que tous les mots sont enfouis dans la personne de l'auteur et n'attendent que de jaillir sur le papier (lorsqu'un romancier classique a, je dirais, tout de même besoin de les chercher un minimum).

Donc pour répondre à ta question, Away, je dirais qu'à priori, non, ce n'est pas possible. Tu te retrouveras soit bloqué parce que perdu ou démotivé en cours de ton écriture, soit tu parviendras à y mettre un terme, mais il y a de fortes chances que tes passages soient inégaux, avec un mauvais rythme, ou qu'un personne ne soit pas crédible parce que pas constant, par exemple.

1


 Il faut se connecter pour pouvoir poster un message

Pseudo : Mot de passe :   


2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO