Mariage homosexuel / adoption

Vous êtes ici : forum / Débats du moment / Mariage homosexuel / adoption
1 2
Posté par : Goulouk54, le 01-07-2015 

Bonjour, suite aux lois (qui datent un peu) à propos du mariage, mais aussi de l'adoption homo-parentale, j'aimerais avoir votre avis à sur ces deux sujets qui, je dois dire, font encore débat aujourd'hui.

Posté par : WOfTheDarkness, le 01-07-2015 

J'ai toujours été pour le mariage homosexuel, et franchement je ne comprends pas pourquoi quelqu'un s'opposerait à ça. Les homosexuels sont des humains tout à fait normaux avec des droits et des sentiments, et je ne vois pas pourquoi on les priverait d'amour, c'est injuste. De plus, je ne comprends pas les "homophobes" (d'ailleurs je trouve ce mot stupide puisque l'homo"phobie" n'est pas une phobie en elle-même), c'est totalement insensé que des personnes innocentes puisse nous déranger au point de les insulter et de manifester contre leur existence. J'ai vu il n'y a pas longtemps un hashtag sur twitter "#LesHomosexuelsSontDesAnimaux", RÉ-VOL-TANT. Les seuls animaux ici sont les homophobes, c'est pas possible de ne pas avoir évolué depuis les années 1400. La race humaine me fait parfois vraiment honte.

Posté par : Rom, le 02-07-2015 

A mon avis, Wof, le problème n'est pas de les priver d'amour (ce qu'ils ont très bien sans le mariage) mais d'une union qui est (au départ) religieuse.
Après, chacun a son avis, la difficulté réside surtout dans le fait qu'on veut permettre une union religieuse. D'où le fait que les "religieux" refusent le mariage homosexuel (en gros, après, on peut mettre ici les arguments contre le mariage homosexuel, et tous ne sont pas homophobes, hein !)


Concernant l'adoption, je me dis que, étant donné le nombre de familles monoparentales, avoir des enfants dont les parents sont homosexuels, franchement, ce n'est pas "moins bien".

Posté par : WOfTheDarkness, le 02-07-2015 

Mais l'union à la base n'est pas religieuse. C'était un juste un contrat entre deux personnes complétement dépourvu d'amour. Dans mon post je ne parlais pas vraiment des gens qui s'opposent au mariage homosexuel, mais bien des personnes qui rejettent l'existence même des homosexuels. J'ai bien conscience que tout les arguments contre le mariage gay ne sont pas forcément tous homophobes. Donc je pense que mon post était un peu éloigné du sujet.

Posté par : Rom, le 02-07-2015 

D'acc ! :) En ce qui concerne l'homophobie, je te rejoins totalement
Me semble que le mariage a toujours été religieux mais je me trompe peut-être

Posté par : ricky100, le 02-07-2015 

Bonjour Goulouk54^^! En effet le sujet a fait suscité énormément de polémique et du mécontentements. Mais qu'importe tous ces palabres! Je suis tout à fait d'accord avec WOfTheDarkness, les homosexuels sont des êtres humains normaux et il faut les respecter en tant que tels M...e à la fin! ils doivent avoir les mêmes droits que les autres, et le trouve que le fait d'aller se manifester contre eux, est tout simplement un acte aberrant et innaccceptable; dans la démocratie, la liberté est un bien precieux à ne pas y toucher...D'accord!! On ne peut plus clair: C'est la LIBERTE

Posté par : dumond, le 06-07-2015 

Mon meilleur ami et confident est gay comme il le dit lui-même et ne s'en cache pas. Il n'est pas forcément pour le mariage, il est pacsé avec son compagnon depuis de nombreuses années.Son seul regret est de ne pas pouvoir adopter.Je suis sûre et certaine qu'un petit bout dans ce couple serait choyé tant et plus.Même dans les couples avec un papa et une maman il arrive que les enfants ne soient pas heureux (maltraitance, manque d'amour...). Alors laissons ces personnes vivrent leur vie comme ils l'entendent et surtout ne portons pas de jugement sur eux. D'ailleurs qui sommes nous pour les juger ? Certains devraient se regarder dans une glace, parfois. Fanny

Posté par : Goulouk54, le 07-07-2015 

A propos de l'adoption, j'en discute souvent avec mon entourage, et ils me disent souvent comme argument "un enfant, pour être équilibré, a besoin d'une tutelle maternelle et paternelle" ou bien "le pauv' gamin risque d'être la victime de nombreuses moqueries"

Déjà, n'oublions pas que les homosexuels ne désignent pas que les hommes, mais aussi les femmes (ce que certains ont parfois tendance à oublier). Je pense que si les deux parents adoptifs lui donnent amour et tendresse, qu'ils l'éduquent bien, il ne sera certainement pas déséquilibré, il sera un enfant normal, comme tous les autres! Il ne risque pas d'être plus tenté par les femmes ou les hommes à cause de ses parents car son orientation est aléatoire (la preuve: les parents adoptifs n'ont pas forcément été attiré par des sexes opposés alors que leurs parents à eux l'étaient certainement). On me dit aussi "Mets-toi à la place de l'enfant": eh bien je pense justement que l'enfant ne sera pas forcément malheureux, tant que ses parents l'aiment.
Donc, selon moi, le bonheur et l'intégration de l'enfant ne dépendent pas de l'orientation sexuelle de ses parents mais de l'éducation qu'ils lui fournissent.

Au sujet des moqueries de la part de ses camarades, premièrement : si les camarades sont bien éduqués, ils ne se moqueront pas.
Cependant, si ça n'est pas le cas, il est probable qu'au début, les enfants adoptés par des homosexuels subissent en effet des moqueries. Mais plus il y aura ce genre d'adoptions, plus il y aura d'enfants adoptés par des homosexuels et donc je suppose (j'espère, du moins) que les moqueries cesseront.

Je suis heureux de voir qu'il n'y a aucun message en défaveur du mariage homosexuel sur ce topic !

Posté par : Sericle, le 15-07-2015 

Pour ma part, je n'ai jamais été favorable au mariage des homosexuels. Il n'y a aucune homophobie dans ma vision des choses ; j'en ai déjà parlé sur le tchat, mais je peux réécrire mes pensées ici.

Le mariage est une union particulière ; dans nos pays, même si l'on peut décider de n'officialiser une union que dans une mairie, c'est un évènement qui garde une consonance "sacrée", et qui, depuis quarante ou cinquante ans, devient de plus en plus banal (divorce, etc). Malgré tout, et même si le mariage n'est pas religieux, à la base, il garde dans nos pays occidentaux ce côté sacré (le mariage qui fait rêver, tout le monde qui souhaite se marier, c'est ancré dans nos mœurs, c'est comme une tradition).

Le pacs a été créé pour permettre aux couples homosexuels de reconnaître leur union. Le problème est que le pacs n'allait pas aussi loin que le mariage classique concernant les avantages fiscaux (et pas seulement). En gros, le pacs était à améliorer. De ce fait, développer les unions entre homosexuels pour qu'elles leurs soient plus favorables (et même aussi favorables que pour les couples hétérosexuels) était un projet de bon aloi. Toutefois, c'est le mot mariage qui a choqué ; j'irai même plus loin en affirmant que c'était de la propagande. Dire que c'est le mariage pour tous, c'est insinuer que tout le monde n'avait pas le droit de se marier. Or, même les homosexuels avaient le droit de se marier, seulement ils ne pouvaient pas le faire entre gens de même sexe. Un peu comme... je ne sais pas, un père et sa fille n'ont pas le droit de se marier, ou deux frères et sœurs... même si ce n'est pas comparable.

Concernant plus directement les homosexuels : je n'ai rien contre eux. Ils ne me dérangent pas, je ne les dérange pas, tout va bien. Cela dit, tout n'est pas si rose ; pour commencer, je dois dire que je les vois comme ils l'étaient anciennement, c'est-à-dire comme des marginaux. Le chanteur Dave, lui-même homosexuel, quand il est interrogé sur ce sujet, l'explique très bien ; on comprend à travers ses mots que le train de vie a un côté "bohème", qu'il s'agit d'une voie différente, originale, en principe libérée du schéma classique de la société occidentale. Or, on constate depuis plusieurs années une sorte de vaste campagne médiatisée promouvant l'homosexualité. Le fait est que cette campagne publicitaire, qui, au passage, se produit annuellement lors de la Gay Pride, est dotée d'un caractère offensif. Transformer les mentalités quand elles peuvent être améliorées, je suis pour (les pédés ne sont pas des malades comme on le croyait auparavant, ils sont simplement anormaux, c'est-à-dire différents de la norme qu'est l'hétérosexualité - on retrouve l'idée d'originalité, de vie différente, comme l'explique Dave quand on lui donne l'occasion de parler du sujet). Bousculer les pensées en s'exhibant pour faire simplement la promotion de la sexualité entre hommes ou entre femmes, non merci. La Gay Pride incarne magnifiquement cela ; je ne vois d'ailleurs pas quelle prétendue fierté l'on peut trouver à la sexualité, quelle qu'elle soit. Pardonnez-moi des mots choisis, mais la fierté sexuelle est une énorme connerie qui selon moi ne mérite pas sa présence sur la place publique (et même, pour être fier d'un sujet qui est censé être intime - même s'il ne l'est hélas plus beaucoup aujourd'hui - il faut être sacrément dérangé). De plus, c'est ce genre de mouvements qui donne une image plus négative que positive de l'homosexualité, puisque ramener cette tendance au sexe et rien qu'au sexe (reflet éclatant de la société du XXIème siècle), pas même à une pensée, à un mode de vie, c'est malsain (ou alors il faudra me prouver que l'hyper sexualisation de la société est bénéfique, et là, il vous faudra des arguments en triple béton armé !!).

J'ai peur de faire du hors-sujet, mais j'ai voulu parler d'une partie de ce vaste sujet qu'on aborde pas toujours. Sincèrement, beaucoup d'homosexuels ne disent pas qu'ils le sont (sauf si on les invite à en parler) et c'est très bien ainsi. Or, avec des mouvements comme le mariage gay ou la gay pride, je trouve que des lobbies cherchent à faire de l'homosexualité une chose comme une autre ; à faire des homosexuels des gens "normaux", semblables en tout points aux hétéros... alors que le principe de l'homosexualité est bien la différence. Voilà cet autre côté que je n'aime pas, le fait de vouloir normaliser les homos. Rien qu'avec le mariage gay ! Le fait de vouloir se marier... et même d'avoir des enfants (pour ne pas dire les adopter) ! Eux qui sont censés être différents (qui sont même censés vouloir se différencier des autres... encore une fois, allez voir des vidéos où Dave parle de l'homosexualité !), ils veulent être des gens normaux (donc exactement comme les hétéros, reproduction du schéma de la famille avec les enfants au lieu de la vie à deux et de son côté plus "libre"). Je ne sais pas si je suis clair dans mes propos, encore une fois, je n'ai rien contre les homosexuels. Je n'ai pas d'ami pédé pour pouvoir m'en défendre (j'espère qu'on a encore le droit de dire "pédé" sans se faire lyncher XD), simplement je crois que la communauté homosexuelle est mal représentée, et que les vrais homos méritent mieux que des imbéciles qui promeuvent le sexe partout et avec tout le monde (la pseudo liberté sexuelle) plutôt qu'un chemin de vie différent de la route classique.

Posté par : Linou, le 01-08-2015 

Tout dépend de ce qu'on voit derrière le mariage, en fait. Moi, ce qui me saute directement aux yeux dans les revendications homos, c'est, de une l'adoption, et de deux, la reconnaissance d'une alliance/association (car c'est ça, avant tout, le mariage) plausible, durable, amoureuse, fidèle et tout ce que vous voulez, entre deux personnes du même sexe. Et si c'est effectivement ça qui se cache derrière, alors je suis bien contente qu'on ait su dépasser notre chère amie la vieille société conservatrice française. Parce que bon, tout le monde veut se marier... c'est vite dit Sericle. Le mariage, excusez du peu, c'est arracher la femme pour la donner comme un vulgaire bibelot à son mari, lui enlever son nom de jeune fille pour l'annexer à une autre famille, à laquelle elle donnera des descendants. Le mariage, c'est aussi garder les richesses et la puissance de la famille au sein de la famille, en unissant intelligemment... tenez, des cousins par exemple? Bah oui, les couz' se sont mariés entre eux des siècles et des siècles, bonjour la consanguinité! Alors venez pas me faire chier avec vos c*** de religions si deux gars ou deux nanas veulent se passer une bague au doigt. Au pire, on s'en fiche, non, s'ils ont besoin de ça pour concrétiser leur amour? Puis qui a besoin de ça, aujourd'hui, hein? Qui? Ceux qui veulent adopter et ceux qui ont été élevés en mode vieux jeu? :/ (ou ceux qui n'ont pas le choix '-' )

Donc, l'adoption, parlons-en. Rom a tout à fait raison: vu le nombre de famille monoparentales... Et puis franchement, si deux personnes du même sexe s'aimant très fort se sentent prêtes à surmonter les épreuves de la paternité, maternité, toutes les charges et les défis, mais aussi tous les bonheurs qui accompagnent le plus dur métier du monde (élever un enfant), alors pourquoi les en empêcher? Les homos sont tout aussi capables que les autres. Après, je ne vois pas pourquoi ils auraient la priorité sur des couples hétéros: je pencherais pour qu'ils aient un ACCES à l'adoption, pas un DROIT fondamental comme on pourrait l'entendre. Qu'ils puissent être parents si tout chez eux s'y prête, et que la situation est favorable (c'est qu'il n'y a pas tant d'enfants à adopter que ça).

Enfin, je vais peut-être répéter un truc qui me tient à cœur et que j'écris partout: l'homosexualité pullule dans la nature! C'est naturel ce truc. Okay, ils sont, là aussi, minoritaires comme chez les humains (2% environ. N'empêche, voyez comme Mère Nature fait bien les choses, elle est subtile, nan?) Fin voilà quoi, chez nos potes les mammifères et les oiseaux, qui sont réputés pour être intelligents socialement et avoir des capacités supérieures, l'homosexualité est présente, alors que l'inceste mère-enfant est tabou (chez les singes, les dauphins, les cygnes...) Et puis chez les oiseaux (les manchots surtout) on a déjà vu deux individus du même sexe élever ensemble une couvée délaissée ou bien couver des cailloux en guise d’œufs, c'est pas une preuve que les homos peuvent être parents, ça?) Et qu'on vienne pas me sortir des trucs comme quoi c'est pas naturel, si Dieu existe, Dieu l'a voulu.

Pis d'abord, les homos sont aussi anormaux que les roux, eux aussi, ils ne sont pas nombreux avec leur couleur de cheveux divergente (eh, imaginez un gay/une lesbienne roux(sse), héhéhé.)

Pour finir avec les Gay Pride, je suis totalement d'accord avec Sericle. C'est n'importe quoi ces mouvements qui enferment les homosexuels dans une communauté sous des drapeaux, des symboles, des slogans, des fanfreluches et des idéaux bidons. Vrai, ils te feraient croire que l'hétérosexualité n'est pas la norme, et que justement, être hétéro c'est être con. On se demanderait presque dans quel puits s'est jeté la tolérance :/
Ils dénaturent absolument tout. Je crois même que ça perd les gens: ceux qui suivent le mouvement ne savent plus ce qu'est une Femme, un Homme, ce qu'est l'amour (qu'il soit hétéro ou homo) ce qu'est la sexualité (idem) ce qu'est la vie tout simplement. Ils font de l'homosexualité une mode. Et les gens suivent cette mode comme on deviendrait punk ou gothique. Puis d'autres prennent l'eau et coulent encore plus bas, en déclarant qu'ils sont demi-boy ou pan-sexuels ou qu'ils aiment les grands-mère avec trois cheveux sur la tête et des blouses en cuir par soir de pleine lune... et ils vous nommeraient ça les trisaïeugothiquosexuels ou je-ne-sais-quel-nom-savant; n'importe quoi. Serieux, la communauté a quelque chose de rude. Avec des hommes peints en rose et ces nanas au crâne rasé droguée à la testostérone pour se faire pousser une barbichette...
Franchement, si ça peut te rassurer Sericle, ces gens-là ne représentent pas du tout les homosexuels, juste une communauté qui revendique la chose. Fin, du moins, c'est ce que j'y vois: des gens qui ne se sont pas trouvés et qui se rassurent avec deux-trois slogans, un look et une image de la sexualité à pleurer. Heureusement qu'on peut s'en apercevoir facilement...
On peut être homo et normal, dans le sens où seule la préférence sexuelle détermine une différence.
Nous sommes tous marginaux d'une manière ou d'une autre, de toute façon. Et puis, qu'est-ce que la normalité?

S'appeler Bernard, avoir un chien et une maison? Un mec alpiniste qui joue du youkoulélé en faisant le tour du monde pour trouver des chaînes de montagne intéressantes me paraît bien plus marginal qu'un homo tout simple dans sa petite ville avec un copain du même sexe, nan?

Posté par : Liah, le 04-09-2015 

Je considère que le mariage homosexuel est une avancée sociale extrèmement importante ! En effet, le mariage n'est aujourd'hui rien de plus qu'un contrat, qui permettra la protection des époux, et de leurs enfants ! Le pacs ne permet pas cela : une fois le conjoint décédé, le pacs est rompu, et bye bye : pas de garanti de garder le logement, les enfants du conjoint décédé ne sont pas sous la tutelle de l'autre conjoint (même si celui ci les a élevé depuis la naissance).
Surtout, il faut relever que jamais il n'a été interdit dans la loi (et le code civil) de se marier avec une personne du même sexe : tout simplement, quand le code civil est crée (Et 1804), les homosexuels ne sont pas reconnus, et le mariage n'est fixé que pour donner un ordre social (et éviter les unions incestueuses). De ce fait, seule la jurisprudence rendait ce type de mariage impossible.La jurisprudence n'ayant pas valeur de loi, un maire pouvait marier un couple homosexuel. L'Etat Français était le seul à s'y opposer. Ce qui était donc profondement injuste !

En effet, si le PACS est créé pour permettre aux couples homosexuels de donner un aspect "officiel" à leur relation, ce contrat est également accessible pour les couples hétéro ! La logique voulait donc que l'on autorise le mariage pour les couples homosexuels.C'est un simple résonnement logique pour arriver à l'égalité parfaite entre tous les hommes. La France a longtemps été condamné par la CEDH pour ses nombreux refus de marier des couples homosexuels : la CEDH faisait valoir cet argument de discrimination sociale (et c'est aussi fort que de dire "discrimination raciale ou politique). Pour l'argument "le mariage est religieux", c'est totalement faux.La mariage n'a toujours été qu'un contrat. Le mariage religieux n'a d'ailleurs strictement aucune valeur juridique. Et rappelons que le mariage religieux autorisa les mariages entre mineurs et majeurs,sans consentement libre (dire oui avec une menace de mort, ce n'est pas un consentement) arrangés par les parents, ayant pour seule motivation la dot et l'argent (la jeune fille étant souvent mariée à un homme inconnu beaucoup plus vieux, mariage menant à des viols conjugaux, grossesses dangereuses, et soumission de la femme = pas vraiment un modèle d'amour, le mariage religieux).

Ensuite, pourquoi refuser l'adoption à un couple homosexuel. Pourquoi pousser le vice en scandant "les enfants ont le droit à une éducation normale". J'ai deux pères. J'ai deux pères, j'ai eu un bac S spé maths mention très bien, je fais Sciences-Po, j'ai des amis, je suis équilibrée, je ne suis pas gay (il faut vraiment arrêter de penser que les enfants de parents homosexuels le seront aussi. Non. C'est débile.). Je n'ai pas eu de problèmes avec mes règles, les sous-vêtements. Je parle de tout avec mes parents (et oui, on peut dire "mes parents" quand on a deux mères ou deux pères). Mais légalement, je n'ai qu'un père. Mon papa ne peut pas être mon père. Parce que pour l'instant, il n'arrive pas à m'adopter.
Qu'y-a-t-il de pire ? Avoir deux pères ou deux mères qui donneront autant d'amour que des parents homosexuels ? Ou refuser à un enfant d'établir deux filiations dans son état civil ?

Les anti-mariages gay et les anti-adoption gay devraient réfléchir. Leurs paroles, leurs manifestations de haine et de dégout envers les homosexuels sont incroyablement blessantes. On est plus au Moyen-Age, l'homosexualité n'est pas une maladie (non Mme Boutin), et tous les êtres humains ont le droit au bonheur.

Oh, et dernière petite chose : il faut arrêter le stéréotype de "la grande folle" pour les mecs gay. On peut être très viril, masculin, et être gay (aucun de mes papa n'a de coupe de cheveux bizarres, ils n'ont pas de manière, ils n'aiment pas la mode etc... Dave reste Dave. Dave ne représente pas tous les homosexuels de France.). C'est aussi valable avec les femmes lesbiennes : elles ne sont pas des camionneuses !

Posté par : Rom, le 04-09-2015 

Malgré que je sois pour le mariage gay, je ne vois pas ce qu'il y a de contradictoire à dire que le mariage (qui est au départ religieux) est un contrat... Et il a beau être peu glorieux pour son passé, je ne vois pas en quoi ca réfuterait le fait qu'il soit religieux. Le fait est que le mariage est au départ religieux, et on ne peut rien y changer.

Posté par : Liah, le 04-09-2015 

Je suis vraiment désolée de briser votre "mariage à la base religieux", mais le mariage n'est religieux que depuis 1215, date à laquelle il devient un sacrement pour les chrétiens. Les premiers mariages connus remontent à l'antiquité et l'époque gallo romaine, et ils n'étaient qu'un moyen pour "établir" un ordre public, et un ordre de succession. Le mariage à la base n'est qu'un contrat (et par là, j'entends acte juridique : aucun acte religieux n'est contractuel).

Il n'a jamais eu vocation à être empreint de religion. La religion chrétienne (par exemple, je pars du fait que notre société a des racines chrétiennes, et mes études ne me permettent que de parler de cette religion et de la comparer au droit actuel) a mis main basse sur le mariage comme elle l'a fait avec toutes les autres coutumes et usages païens pour contrôler ses fidèles et asseoir son autorité (Noël en fait partie). C'est triste, mais c'est comme ça.

Posté par : Rom, le 04-09-2015 

Je ne savais pas.
En tout cas, étant donné qu'il est considéré comme religieux depuis 1215, personnellement, ça ne me choque pas qu'on le considère ainsi aujourd'hui. C'est rentré dans les moeurs... Penser le contraire, ce serait comme de dire "non mais l'Alsace n'est pas française, réfléchissez, au Xème siècle, elle était allemande!!"(aucune idée sur la véracité de ce propos, c'était seulement pour illustrer mon argument). Le mariage a beau avoir été, au départ, utilisé autrement, le fait est que depuis 800 ans, c'est la religion qui se l'est approprié.

Je continue de penser que le fait que la religion l'ait utilisé (en bien ou en mal) n'empêche pas qu'il puisse être considéré comme religieux... Pour moi, que la religion ne soit pas contente du mariage gay me semble "compréhensible" (je peux entendre leurs arguments, même si je ne suis pas d'accord).

Posté par : Liah, le 04-09-2015 

Oui, je comprends parfaitement le point de vue défendu. C'est vrai que pour beaucoup, le mariage reste empreint de religion (même si les origines du mariage ne concerne pas Dieu). Effectivement, les chefs des différentes religions de France peuvent s'opposer à ce mariage, même si le pape est incroyablement tolérant !

Il n'empêche que les gays ne demandent pas le mariage religieux, mais une égalité de traitement. Le mariage civil restant extrement important dans la reconnaissance.

Posté par : Rom, le 04-09-2015 

Ouais ! En fait, j'insistais sur le côté mariage religieux parce que je n'ai pas grand chose à redire au reste de ton opinion ^^ étant donné que je suis d'accord !

Posté par : Liah, le 05-09-2015 

On est donc d'accord sur tous les autres points, ce qui est déjà super !! (vu le débat que cette question a posé, on ne peut pas être d'accord sur tout, tout le temps ^^)

Posté par : Sericle, le 06-09-2015 

"Je sais que je ne sais rien" (Socrate).

Tout ça fait réfléchir, et je me dis que vous avez peut-être raison, que le mariage et l'adoption homosexuels sont primordiaux (bien que l'on parle d'une minorité). Concernant la religiosité du mariage, je crois qu'avec l'importance croissante de la religion chrétienne dans la fin de l'Antiquité et pendant le Moyen Âge, on passait d'une société avec beaucoup d'unions et de divorces, d'une part, à une société qui prône la fidélité des époux, qui interdit l'adultère, d'autre part (avec les idéaux romantiques et chevaleresques de l'Occident des XIIe et XIIIe siècles). Une façon de favoriser un mariage amoureux, j'imagine (peut-être que je dis une énorme bêtise, je ne suis qu'un historien amateur !).

Quand je prenais l'exemple de Dave, c'était justement parce qu'il n'est pas stéréotypé, contrairement à quelques autres qui ont des manières (qui "jouent" un rôle) !

Posté par : Rom, le 06-09-2015 

Pour le coup, il me semble avoir entendu (dans On n'est pas couché il me semble) que la religion chrétienne a d'abord rejeté le mariage d'amour... Mais ce n'est qu'une petite parenthèse ^^

Posté par : Liah, le 06-09-2015 

Oui, pardon, j'avais mal lu à propos de Dave ; honte à moi, excuse moi :)

La religion chrétienne, elle nous en aura posé des problèmes dis donc pour le coup ^^ Je ne peux pas trancher, je ne sais absolument rien sur un éventuel rejet du mariage par les chrétiens. (mais ça ne m'étonnerais qu'à moitié qu'ils l'aient rejeté).

2010-2016©Ecrits Libres - Toute reproduction, même partielle est interdite.

Création du site


Nicolas SORANZO