dumond


Civilite : Mme
Nombre de livres écrits 1
Nombre de pages écrites 0
Lui écrire un message


Ses créations de sujet(s) dans le forum



Validé, publié : 15 réponses.


Ses messages dans le forum


Liste de ses livres







Ses dernières notes




Ses derniers commentaires


dumond a dit : Grim ..
Un récit est bon lorsque le lecteur a envie de connaître la suite et c'est le cas. Lisez-vous S. King ? En tout cas "Ça" et la plongée dans un tableau m'y font penser (un roman de cet auteur dont je ne me souviens plus du titre a pour sujet l'immersion dans un tableau). Voilà pour le fond, quant à la forme, un premier jet a toujours besoin d'être lu, relu et rerelu... et ce n'est pas le plus plaisant dans cette formidable aventure de l'écriture. Il est vrai que le chapitre sur les parents est surprenant. Peut-être le placer en prologue serait une solution à moins qu'il y en ait d'autres au cours de l'histoire. Un autre petit détail : cette petite de 7 ans sait-elle déjà faire des rédactions ? En tout cas vous êtes bien partie pour nous offrir une belle histoire.Cordialement. Fanny
Merci pour ce très beau poème plein de nostalgie et pour tous vos autres que j'ai lus mais que je n'avais pas commentés faute de temps. C'est vrai que des souvenirs bons ou mauvais nous en avons plein la tête mais il faut s'efforcer de garder les meilleurs. Et puis, même si le temps passe il est bien de toujours rester jeune dans sa tête. Je ne suis pas férue de poésie mais sur ce site j'en lis et je commence à apprécier cette forme d'écriture. Cordialement.
Quelle bonne thérapie d'évacuer son spleen dans l'écriture ! Je ne suis pas férue de poésie mais là, chaque poème m'a parlé. Bravo. Dans l'attente d'autres un peu moins nostalgiques. Fanny
dumond a dit : Teddy ..
Il est vrai que cette nouvelle est prenante et demande quelques améliorations pour être parfaite. Les phrases courtes sont plus percutantes, à mon avis. Celle avec les parents déchiquetés et les hommes est trop longue. Je me permets d'apporter quelques corrections. n- je me suis abandonné. (moi-même est inutile et lourd)n- membres grinçant(s)n- avant qu'ils me sentent (ne me inutile et lourd)n- le met(s) peut-être un synonyme(je trouve que certains verbes sont moches, je ne sais pas pourquoin- yeux marron (c'est la couleur marron)n- englouti(e), dévoré(e), bouffé(e)n- mon épaule, endormi(e) ? Si c'est l'enfant qui est endormi on s'en doute.n- il y a eu un bruit ( c'est lourd).n- je me sacrifierai (pas de s c'est du conditionnel). net puis, que de "ça" vers la fin !nJe vous suggère d'utiliser le répétoscope que j'ai trouvé dernièrement sur la toile. Je m'en sers pour une nouvelle que j'écris pour un concours et il m'est très utile.nVoilà, c'est mon humble avis d'écrivaine en herbe et je pense que l'on peut s'aider mutuellement sans se prendre trop au sérieux. Amicalement. Fanny
Je ne sais pas qui est l'auteur de cette nouvelle loufoque,humoristique. J'ai bien aimé le clin d'oeil à écrits-libres. Quant à la citation je crois que c'est "s'endormir sur ses lauriers". Cordialement. Fanny Dumond.
dumond a dit : Une noyade ..
Très beau texte sur la solitude de l'écrivain. Pourquoi une noyade ? Je pense que l'écriture est plutôt une bouffée d'oxygène pour l'écrivain. Et tant pis s'il n'est pas toujours lu, pas toujours compris malgré tout le coeur qu'il a mis à l'ouvrage. Cordialement. Fanny Dumond
Ce texte magnifique me fait penser à un psaume : "Il y a une étoile dans le coeur de chaque homme...". Bravo à vous. Il y a incontestablement de très belles plumes sur ce site. Cordialement. Fanny
Alors petite Céleste, comment vas-tu ? Tu dois être bien occupée dans tes études. As-tu terminé ton récit ? J'espère quand même qu'il ne se passe pas des choses trop graves dans ton pays. Gros bisous. Fanny
dumond a dit : Nostalgie ..
Je suis très surprise de voir que vous êtes très attentif aux autres auteurs et que vous n'avez que très peu de commentaires pour vos deux poèmes qui m'ont touchée par leur nostalgie et finalement par l'espoir qu'ils induisent. J'admire les poètes. J'en serais incapable. J'imagine la somme de travail que ça représente. Les prologues de mes écrits sont toujours des poèmes qui à mon avis donnent le ton de l'ouvrage. Cordialement. Fanny
Je n'ai pas pu aller au bout. Les mères maltraitantes m'angoissent. Désolée. Fanny
Excellent. Très belle écriture à part une faute récurrente (page 2) que je retrouve dans de nombreux écrits : quel que soit le moment et non pas quelque soit (quelque soit ça n'existe pas). Mais bon ça doit être une faute d'inattention vu votre maîtrise de notre belle langue. Quant à l'expression je n'ai pas trouvé (faute de temps) mais votre texte évoque le despotisme éclairé.Bien curieuse de la connaître à l'issue du concours.Je ne pourrais pas dire qui est l'auteur mystère car je ne connais pas encore tout les auteurs de ce site. Cordialement. Fanny
dumond a dit : Elles volent ..
Émouvant et au demeurant fort bien écrit. Bravo
Page précédente
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO