citizen


Date de naissance : 14-12-1990
Civilite : M
Nombre de livres écrits 1
Nombre de pages écrites 0
Lui écrire un message


Ses créations de sujet(s) dans le forum



Livres-Inconnus : 2 réponses.
Critique, Pour le reste de sa vie : 3 réponses.
besoin de critiques : 4 réponses.


Ses messages dans le forum


Liste de ses livres



Verte de jalousie

Une toute petite nouvelle.



Ses dernières notes




Ses derniers commentaires


Bon difficile de critiquer des écrits quand il s'agit de musique, dans le fond j'ai bien aimé, c'est bien écrit et peut être que je me trompe, mais je les considère comme très personnel, une manière pour toi de te libérer de tes maux, et c'est pour ça que j'admire tes écrits. Parfois un peu courts, ils n'en restent pas moins d'une grande qualité. En te souhaitant bonne chance pour la suite.
Ba voila j'ai adoré, la qualité d'écriture et la fin... le pouvoir de l'écriture est de pouvoir nous faire réfléchir à diverses situations et je suis sur que le lecteur peut très bien le faire en lisant ton texte, même si c'est vrai que la région est totalement inconnu pour ma part, cela laisse part à mon imagination me permettant de voyager comme le fait ce si joli mot :)nMerci à toi et bonne continuation.
5 étoiles pour Douceur des natures paysagés etnLes mots du c?ur, les autres j'ai moins accroché mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne sont pas très bien écrits, les gouts et les couleurs quoi!
Je me suis également envolé en lisant ce texte, très touchant.
Tout comme Ron j'ai aimé le style d'écriture, une histoire touchante avec une fin très bien menée. J'ai apprécié les rimes, le texte est assez court pour que ça ne devienne pas trop lourd à la lecture. Bravo et bonne continuation.
citizen a dit : Hopeless ..
Effectivement c'est un très bon début avec un style d'écriture rythmé et de bonne description. J'attends la suite!n(Mention spécial pour les musiques ;))n
Je ne suis pas spécialement fan de ce genre de texte d'habitude mais il faut avouer que c'est bien écrit et que de l'émotion en ressort malgré que ce soit extrêmement court.nBonne continuation.
Ben moi à la différence des autre j'ai adoré la fin, le début est magique avec des descriptions parfaites (bravo au passage).nL'idée est géniale et la fin très bien menée (j'ai pas eu de mal à la comprendre personnellement), une très bonne surprise en tout cas :)nMerci pour cette nouvelle.
Ben c'est bien écrit et agréable à lire, juste un truc qui me chagrine (mais c'est surement que moi je suis bizarre quelques fois) c'est à la fin quand tu écris "le malheureux" ça ma couper dans l'élan je trouve que c'est de trop mais bon encore une fois je suis bizarre. Sinon c'est assez triste mais c'est le but :) les émotions passent bien.
Buarf moi j'aime tout, j'ai un esprit plutôt ouvert et oui ton texte m'a fait sourire, mais je vous arrête tout de suite je ne suis pas un vieux macho tout pourris bien au contraire, c'est juste du second degré et le reflet finalement d'un monde que l'on nous montre depuis toujours... Y'a du vrai dans ce qu'il dit et je l'applaudi d'avoir osé :p M'enfin tout ceux qui disent qu'ils n'aiment pas l'humour machiste, les média nous conditionne à l'être et ça m'a fait réfléchir à sa c'est vrai quoi même si aujourd'hui c'est pour certains plus le cas je reste sur ma position que sa continue et continuera encore longtemps... Donc il faut ouvrir votre esprit et puis par ailleurs il n'y a absolument rien d'extrêmement trash dans ce texte bien au contraire il réussit à rester subtil. Enfin c'est aussi peut être moi qui est totalement débile d'avoir aimer et ça vous réconfortera dans votre idée :) 5 étoiles pour remonter la note un peu dur face à un texte bien écrit. Je vais arrêter la pour ne pas me faire taper :p
L'histoire est vraiment prenante, elle donne envie de connaitre la suite!
Je rejoins Cédric, c'est prometteur.
En plus de cela je n'ai jamais lu de livre d'horreur sa peux être une surprise.
Bonne continuation.
citizen a dit : Adieu ..
Frissonnant et incroyablement bien écrit, chapeau bas.
Page précédente
Page suivante

Création du site


Nicolas SORANZO